Refuges de montagne

▪    Dans la mesure du possible, la zone à l’extérieur du refuge doit être délimitée, permettant ainsi un accès réglementé. En présence de plaçages (tables, bancs, etc.), il est nécessaire d’installer une pancarte rappelant les gestes barrières et les distances de sécurité et de prévoir des parcours empêchant aux personnes de se croiser.

▪    Une borne de désinfectant pour les mains doit être placée à l’entrée de la zone.

▪    Le responsable de la zone doit devra inviter les clients à respecter la distanciation physique d’au moins 1 mètre et à utiliser des équipements personnels, tels que les masques de protection. La distanciation ne s’applique pas aux familles, aux cohabitants, aux personnes qui partagent la même chambre et aux personnes qui, conformément aux dispositions en vigueur, ne sont pas soumises à la distanciation physique (ce dernier aspect relevant de la responsabilité individuelle).

▪    Il est obligatoire d’utiliser des nappes/sets de table à usage unique et de procéder à la désinfection de la table et des chaises avant la réutilisation des places.

▪    Seul le service à la table ou à emporter est effectué.

▪    Une partie des places assises extérieures est réservée à la restauration sur réservation.

▪    Dans les zones extérieures, lorsqu’il y a un espace spécial pour les pique-niques, ce dernier doit être à accès limité. Il est conseillé, dans la mesure du possible, de prévoir une couverture extérieure avec gazébos, tentes, auvents, limitant ainsi la pression excessive à l’entrée du refuge.


Accueil en refuge

▪    L’entrée au refuge est régulée en fonction du nombre de personnes prévu et on ne pourra y accéder qu’en utilisant les équipements de protection prévus (masque).

▪    Le service au comptoir ne peut pas être effectué, seul le service à la table est possible.

▪    Dans la mesure du possible, il est nécessaire d’identifier des parcours à l’intérieur du refuge qui empêchent aux personnes de se croiser.

▪    Les nuitées et la fourniture des repas sont possibles de préférence sur réservation et un registre des présences devra être conservé pendant au moins 14 jours.

Accès aux zones internes du refuge
▪    Le déplacement entre les pièces du refuge a lieu uniquement en utilisant les équipements de protection. Les clients ne pourront pas se déplacer dans la zone de nuit des refuges avec leurs chaussures de marche : ils devront se chausser de leurs propres pantoufles.

▪    Dans le cas où l’occupation maximale prévue des places assises pour la restauration dans le refuge est atteinte, dans le respect des distances de sécurité, l’exploitant doit placer à l’entrée un panneau qui en bloque l’accès.

▪    Un nettoyage et une désinfection minutieux seront effectués au moins 2 fois par jour. Une attention particulière sera accordée au nettoyage et à la désinfection des sanitaires, des douches et des lavabos communs. Dans tous les cas, des kits de nettoyage et de désinfection devront être fournis ou mis à la disposition des clients pour une utilisation autonome avant l’utilisation du service.



Chambres à coucher


▪    À l’entrée de chaque chambre, une borne de gel désinfectant doit être disponible.

▪    Le lit doit comprendre un matelas avec une housse de matelas en tissu lavable, un set à usage unique composé d’une housse de matelas et d’une taie d’oreiller à usage unique, ou éventuellement du linge en tissu lavable à 90°C. L’utilisation d’un sac de couchage personnel demeure toutefois obligatoire.

▪    Si l’on souhaite utiliser des draps à usage unique, ceux-ci s’ajouteront à la housse de matelas et à la taie d’oreiller à usage unique.

▪    Dans les chambres avec des places de couchage proches l’une de l’autre, lorsque les clients sont soumis au respect de la distanciation physique, des mesures spécifiques et plus prudentes devront être prises: garantir une distanciation physique d’au moins un mètre, avec une distance entre les lits de 1,5 mètre.