Vous êtes dans Home / Info / Directives pour la réouverture des Activités Économiques et Productives / Parcs à Thème et Parcs d’Attractions

Parcs à Thème et Parcs d’Attractions

itinérants (fêtes foraines), parcs à thème, parcs aquatiques, parcs d’aventure, parcs zoologiques (animaliers, aquatiques, etc.) et à d’autres contextes de divertissement où un rôle interactif de l’usager avec les équipements et les espaces est prévu.

▪    Fournir une information adéquate sur les gestes barrières, également compréhensible, si besoin est, par les clients d’une autre nationalité, à la fois par le biais d’une signalétique et de panneaux prévus à cet effet et en ayant recours à des systèmes audio, vidéo et au personnel chargé de surveiller et de promouvoir le respect des gestes barrières, en se référant également au sens de la responsabilité du visiteur lui-même.

▪    Garantir, si possible, un système de réservation, de paiement des billets et de remplissage des formulaires, de préférence en ligne, afin d’éviter les rassemblements prévisibles, et dans le respect de la vie privée, tenir si possible un registre des présences, à conserver pendant une période de 14 jours. L’ouverture anticipée de la billetterie et une diminution de la capacité maximale pourront être évaluées afin de réduire la promiscuité en fonction de l’obligation d’assurer la distanciation physique. L’emplacement destiné à la caisse, lorsqu’il n’est pas déjà équipé de barrières physiques (par exemple des écrans), devra éventuellement être adapté. Prévoir des parcours obligatoires pour l’accès et la sortie des zones/attractions et, dans la mesure du possible, modifier les tourniquets ou les barres d’entrée et de sortie pour permettre leur ouverture sans utiliser les mains.

▪    La température corporelle pourra être relevée, en particulier dans les parcs où l’afflux de nombreuses personnes en même temps est attendu, en interdisant tout accès si elle est > à 37,5 C.

▪    Il est nécessaire de mettre des produits pour l’hygiène des mains à la disposition des visiteurs et du personnel dans plusieurs points des zones, en prévoyant l’obligation pour les visiteurs de les utiliser avant l’accès et à la sortie de chaque zone, attraction, billetterie, sanitaires, etc. Pour les parcs aquatiques, les dispositions déjà rendues obligatoires par les règles hygiéniques et sanitaires des piscines sont réitérées.

▪    Réaménager les espaces afin de garantir un accès ordonné, pour éviter les rassemblements de personnes (également dans les files d’attente d’accès à chaque zone/attraction) et assurer le maintien d’au moins 1 mètre de séparation entre les usagers, à l’exception des membres de la même famille, des cohabitants ou des personnes qui, conformément aux dispositions en vigueur, ne sont pas soumises à la distanciation interpersonnelle. Cet aspect relève de la responsabilité individuelle. La fourniture de bracelets avec des couleurs/numérotations distinctes en fonction de la famille d’appartenance, ou d’autres mesures de même efficacité, pourront être évaluées. Si une activité physique (par exemple dans des parcs d’aventure) est pratiquée, la distanciation physique pendant l’activité devra être d’au moins 2 mètres.

▪    Garantir l’occupation des places assises des attractions de sorte à favoriser la distanciation minimum d’au moins 1 mètre, sauf pour les familles. En ce qui concerne en particulier les équipements des parcs aquatiques, utiliser dans la mesure du possible des canots pneumatiques/engins flottants individuels; pour les canots pneumatiques à plusieurs places, en autoriser l’utilisation par les familles ou les cohabitants.

▪    Compte tenu du contexte, tous les visiteurs doivent porter un masque de protection des voies respiratoires (pour les enfants, les règles générales s’appliquent); cette obligation vaut également pour les opérateurs préposés aux activités au contact du public (en fonction du type de tâche effectuée, l’employeur veillera à fournir au personnel des équipements de protection individuelle spécifiques). Les indications pour les visiteurs mentionnées dans ce point ne s’appliquent pas aux parcs aquatiques. Ne pas oublier que les gants ne se substituent pas à une bonne pratique de l’hygiène des mains et doivent être changés dès qu’ils sont sales et correctement éliminés dans les conteneurs de tri sélectif. Ils ne doivent pas être réutilisés.

▪    Garantir un nettoyage et une désinfection réguliers et fréquents des parties communes, vestiaires, cabines, douches, sanitaires, etc., la désinfection devant tous les cas être assurée après la fermeture de l’établissement au public.

▪    Les équipements (par exemple transats, chaises longues, gonflables, combinaisons, audioguides etc.) et les placards, etc., doivent être désinfectés à chaque changement de personne ou de famille, et dans tous les cas en fin de journée.

▪    En ce qui concerne plus particulièrement les parcs d’aventure, les directives générales s’appliquent conformément aux dispositions de la loi en matière d’équipements sportifs. Avant de porter les équipements de sécurité (ceintures, casques, etc.), le client doit se désinfecter soigneusement les mains. Les harnais de sécurité doivent être portés en évitant tout contact avec la peau nue, le client doit donc avoir des vêtements appropriés. Une attention particulière devra être portée au nettoyage et à la désinfection des casques de protection en location: après chaque utilisation, avant d’être mis à disposition pour une nouvelle location, le casque doit être nettoyé (avec du savon neutre) et rincé, puis désinfecté avec un désinfectant PT1 adapté pour un contact avec la peau (les produits à base d’hypochlorite de sodium 0,05% ou d’alcool éthylique 70% sont indiqués). Laisser agir le désinfectant pendant au moins 10 minutes.

▪    Pour les services de restauration, de vente d’objets (par exemple merchandising/souvenirs, boutiques), pour les spectacles ainsi que pour les piscines et les espaces solarium, suivre les fiches thématiques spécifiques.