Vous êtes dans Home / Info / Directives pour la réouverture des Activités Économiques et Productives / Cinémas et Spectacles en direct

Cinémas et Spectacles en direct

Ces indications s’appliquent aux cinémas, théâtres, cirques, chapiteaux, arènes et spectacles en général, même itinérants.

▪    Fournir une information adéquate sur les gestes barrières, également compréhensibles par les clients d’une autre nationalité, à la fois à l’aide d’une signalétique et de panneaux spécifiques et/ou de systèmes audio-vidéo, et en faisant appel à du personnel chargé de surveiller et de promouvoir le respect des gestes barrières, y compris en faisant référence au sens de responsabilité du visiteur lui-même.

▪    Réaménager les espaces pour garantir un accès ordonné afin d’éviter les rassemblements de personnes et assurer le maintien d’au moins 1 mètre de distance entre les usagers, à l’exception des membres de la même famille, des cohabitants ou des personnes qui, conformément aux dispositions en vigueur, ne sont pas soumises à la distanciation physique. Cet aspect relève de la responsabilité individuelle. Dans la mesure du possible, organiser des parcours séparés pour l’entrée et la sortie.

▪    Les membres de la même famille, les cohabitants ou les personnes qui, conformément aux dispositions en vigueur, ne sont pas soumises à ces dispositions ne sont pas tenus au respect de la distanciation physique.

▪    Privilégier, dans la mesure du possible, l’accès sur réservation et conserver la liste des présences pendant une période de 14 jours.

▪    La température corporelle pourra être relevée, interdisant tout accès si elle est > à 37,5°C.

▪    L’espace réservé à la réception et à la caisse peut être équipé de barrières physiques (par exemple des écrans); privilégier dans tous les cas les modes de paiement électroniques.

▪    Il est nécessaire de mettre des produits pour la désinfection des mains à la disposition des clients et du personnel à plusieurs endroits de l’installation, en particulier aux points d’entrée.

▪    Les places assises devront comprendre un siège et une distanciation minimale, entre un spectateur et l’autre, aussi bien frontalement que latéralement, d’au moins 1 mètre. Pour les familles et les cohabitants, il est possible de s’asseoir côte à côte, en assurant la distance de sécurité d’un mètre entre eux et les autres spectateurs; il est par ailleurs possible de réduire la distanciation sociale d’un mètre en présence de séparateurs en plexiglas, également amovibles, à installer entre un groupe de spectateurs et un autre.

▪    Toute interaction entre les artistes et le public doit garantir le respect des gestes barrières et notamment la distanciation physique d’au moins 2 mètres entre ces derniers.

▪    Le personnel doit utiliser des équipements de protection des voies respiratoires conformes dans les espaces partagés et/ou lorsqu’il est au contact du public.

▪    Tous les spectateurs doivent porter un masque (pour les enfants, les règles générales s’appliquent).

▪    Pour les spectacles en salle, le nombre maximum prévu est de 200 personnes; pour ceux en plein air, il est de 1000 personnes. Installer les structures pour la présence du public dans leur modulation la plus large.

▪    Pour les espaces communs destinés à la vie quotidienne et au déroulement des entraînements et exercices, consulter les fiches individuelles et respecter les gestes barrières.

▪    Pour tout service de restauration, consulter la fiche thématique correspondante.

▪    Assurer un nettoyage et une désinfection fréquents de tous les lieux, locaux et attractions en accordant une attention particulière aux parties communes et aux surfaces le plus fréquemment touchées (mains courantes, interrupteurs d’éclairage, boutons des ascenseurs, poignées de portes et fenêtres, etc.).
 
▪    Favoriser le renouvellement de l’air en intérieur. Pour les systèmes de climatisation, il est obligatoire, si cela est techniquement possible, d’exclure totalement la fonction de recirculation de l’air; si cela n’est techniquement pas possible, les mesures de renouvellement de l’air naturel doivent être davantage renforcées et dans tous les cas le nettoyage, une fois le système arrêté, des filtres à air de recirculation doit être garanti pour maintenir des niveaux adéquats de filtration/élimination, selon les indications techniques mentionnées dans le document de l’Institut Supérieur de Santé.

PRODUCTIONS LYRIQUES, SYMPHONIQUES ET ORCHESTRALES ET SPECTACLES DE MUSIQUE

Conformément aux mesures générales indiquées ci-dessus, les indications complémentaires suivantes constituent des lignes directrices spécifiques pour les productions lyriques et symphoniques et pour les spectacles de musique. Il est à noter que, dans la phase actuelle de suspension des spectacles, ces indications s’appliquent aux répétitions qui s’y rattachent.

▪    L’entrée et la sortie de la scène devront se faire en portant un masque de protection, qui pourra être enlevé lors de l’exécution de la performance artistique si les distances entre les personnes sont maintenues, et de manière ordonnée, en respectant la distanciation physique et en donnant la priorité aux personnes qui devront se tenir aux postes les plus éloignés de l’accès (lors de la sortie de la scène, l’ordre sera inversé).

▪    Les professeurs d’orchestre devront maintenir une distanciation physique d’au moins 1 mètre ; pour les instruments à vent, la distance minimale sera de 1,5 mètre ; pour le chef d’orchestre, la distance minimale par rapport à la première rangée de l’orchestre doit être de 2 mètres. Ces distances ne pourront être réduites qu’en recourant à des barrières physiques, également mobiles, afin de prévenir la contamination par gouttelettes.

▪    Pour les cuivres, chaque place devra être équipée d’un bac de récupération de la condensation contenant du liquide désinfectant.

▪    Les membres du chœur devront maintenir une distanciation physique latérale d’au moins 1 mètre et d’au moins 2 mètres entre les éventuelles rangées du chœur et par rapport aux autres sujets présents sur la scène. Ces distances ne pourront être réduites qu’en recourant à des barrières physiques, également mobiles, afin de prévenir la contamination par gouttelettes.

▪    Il faudra éviter une utilisation partagée des vestiaires et privilégier l’arrivée au théâtre des membres de l’orchestre déjà vêtus de leur costume de scène.


PRODUCTIONS THÉÂTRALES

Conformément aux mesures générales ci-dessus, les indications complémentaires suivantes constituent des lignes directrices spécifiques pour le personnel engagé dans les productions théâtrales et chorégraphiques (artistes, costumiers, maquilleurs, metteurs en scène, assistants, producteurs, techniciens, etc.). Il est à noter que, dans la phase actuelle de suspension des spectacles, ces indications s’appliquent aux répétitions qui s’y rattachent.

▪    L’accès à la structure abritant les répétitions doit se faire de manière ordonnée, en respectant la distanciation physique ; la même distanciation doit être garantie à l’issue des répétitions à la sortie de la structure.

▪    Dans les espaces communs permettant d’accéder aux loges des artistes, à l’atelier de couture, à la salle/zone de maquillage, aux pièces/zones abritant les systèmes de régie-lumière et de régie-son et au bureau de production, etc. la distanciation physique doit être respectée et des passages permettant d’éviter que les personnes se croisent doivent être identifiés.

▪    L’utilisation partagée des vestiaires doit être évitée, sous réserve d’assurer une distanciation physique conforme, accompagnée d’un nettoyage adéquat des surfaces.

▪    Le personnel (artistes, préposés aux ateliers de réalisation des décors et de couture, préposés au montage et démontage de la scénographie, etc.) doit porter un masque de protection lorsque l’activité ne permet pas le respect de la distanciation physique. Cette mesure ne s’applique pas aux familles, aux cohabitants et aux personnes qui, conformément aux dispositions en vigueur, ne sont pas soumises à la distanciation physique (ce dernier aspect relevant de la responsabilité individuelle).

▪    Pour la préparation des artistes, le maquillage et la coiffure, les indications fournies pour les secteurs de référence sont appliquées ; pour l’habillage, pendant la période où ils doivent maintenir une distance inférieure à 1 mètre, l’opérateur et l’acteur doivent porter un masque de protection des voies respiratoires; l’opérateur doit également porter des gants.

▪    Tous les objets éventuellement utilisés pour la scène doivent être manipulés par les acteurs munis de gants.

▪    Les costumes de scène devront être individuels ; ils ne pourront pas être partagés par les artistes avant d’avoir été désinfectés.

LES PRODUCTIONS DE DANSE

Outre les mesures générales et celles prévues pour les productions théâtrales, compte tenu de la spécificité des activités de danse, il est prévu de préciser des mesures supplémentaires pour cette discipline.
Étant donné que les principaux gestes barrières utilisés pour enrayer la contamination (distanciation, désinfection des mains et des surfaces et prévention de la dispersion des gouttelettes grâce à l’utilisation de masques et de visières) sont difficiles à mettre en œuvre dans la pratique de la danse, il conviendra également de prendre en considération d’autres mesures d’atténuation, définies par chaque compagnie et empruntées aux protocoles pour les entraînements sportifs mis au point pour les sports collectifs professionnels, auxquels la catégorie des « danseurs » peut être assimilée.

En général, les répétitions/spectacles d’une compagnie de danse ont habituellement lieu dans une structure spéciale (la salle de répétition ou la scène) assimilable à une salle de sport.

En particulier, mettre en œuvre:

▪    la réduction du nombre total de personnes (y compris les accompagnateurs) sur place, en organisant également des roulements ;
▪    la réorganisation des activités et la formation sur ces dernières, également à l’aide d’outils de connexion à distance ;
▪    l’obligation, pour les danseurs, lorsqu’ils ne sont pas directement engagés dans les répétitions/les spectacles, de maintenir une distance d’au moins 1 mètre entre eux et les autres opérateurs présents et de porter un masque de protection.