Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sites UNESCO / La Villa d'Hadrien, la demeure de l'Empereur / Brève histoire de La Villa d'Hadrien

Brève histoire de La Villa d'Hadrien

Après avoir été saccagée par Totila, la Villa d'Hadrien était devenue une carrière de briques et de marbres pour la ville voisine de Tivoli, siège épiscopal.

Au XVe siècle Biondo Flavio l'a identifiée comme la Villa de l'empereur Hadrien et le Pape Alexandre VI encouragea les premières fouilles à l'Odéon. 

Pour satisfaire le désir des nobles et du clergé de collectionner des objets historiques, les fouilles ont recommencé à partir du seizième siècle mais il a fallu attendre Hippolyte II d'Este, fils de Lucrèce Borgia, gouverneur de Tivoli, pour que le financement et la planification de celles-ci prennent réellement place. 

Grâce à l'architecte Pirro Ligorio, qui dirigea les fouilles pour récupérer les objets et les marbres qui décoraient la Villa d'Este à Tivoli, nous avons maintenant les "Codice Ligoriani" de l'architecte antiquaire qui décrit ses explorations avec ses légendes et les "tableaux de la vie" des Romains. 

Dès lors les fouilles se sont multipliées. Une multitude de fouilleurs privés, en particulier de la famille Bulgarini, a fait de nombreuses découvertes qui finiront dans les Musées du Vatican

Le cardinal Alessandro Furietti obtint de la famille des Bulgarini la permission de creuser et déterra d'autres œuvres célèbres telles que les statues des Centaures d'Aristée et de Papias et celle du Faune Rouge qui sont désormais dans le musée du Capitole
Au dix-huitième siècle le comte Fede est devenu propriétaire du domaine, il fit planté les célèbres cyprès et creusa activement à la recherche de trésors pour sa propre collection qui ensuite disparut à sa mort. 

Depuis la Villa d'Hadrien a été dépouillée par des aristocraties anglais qui ramenaient dans leur patrie toutes ses beautés comme des simples trophées de voyage. 
Seulement vers la fin du XIXe siècle la Villa d'Hadrien fut partiellement acquise par le Royaume d'Italie, qui commença les travaux de restauration qui se poursuivent encore aujourd'hui.