Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Villes d'Art / Rome

Rome

«Rome est la ville italienne qui conquit le monde ancien, fonda le plus grand des empires et devint la capitale de la catholicité.» Anonyme

Rome, berceau de la civilisation, Rome "caput mundi" ou, plus simplement, une ville aux mille visages. 
Rome est la capitale politique d’Italie, mais également le centre de la chrétienté. Elle accueille sur son territoire, l’État de la Cité du Vatican. siège de la Papauté, sa structure actuelle est le résultat des nombreuses interventions urbanistiques er architecturales qui se sont succédées au fil du temps.Rome Forums impériaux

La Rome impériale est certainement la plus connue. Les fastes de l’antiquité revivent dans toute la capitale: du Colisée aux Forums impériaux, sans oublier la Domus  Aurea (Maison Dorée), le Panthéon et le Circus Maximus.

A la fin du XVe siècle, la Grande Renaissance florentine atteint la ville de Rome, où les papes deviennent de riches mécènes et s’adressent aux plus grands artistes pour enrichir la ville. Rome se présente comme un immense chantier: les églises prolifèrent (comme celle de San Pietro in Montorio avec le Tempietto - petit Temple - de Bramante ou celle de Santa Maria della Pace - Saint-Marie-de-la-Paix -, avec des fresques de Raphaël), et elles sont restaurées et décorées, comme par exemple celle de Santa Maria in Aracoeli (Sainte-Marie d'Aracœli) où se trouvent les œuvres de Pinturicchio et de Donatello. C’est l’époque où sont  bâtis et embellis les palais princiers (parmi lesquels le Palais Farnèse, le Palais de la Chancellerie, la Villa Farnesina), et où sont réalisées le places les plus importantes de la ville, comme la place du Capitole, conçue par Michel-Ange


Et puis il y a la Rome baroque du XVIIe siècle, où dominent les œuvres architecturales du Bernin et de Borromini. C’est la Rome du Palais du Quirinal, l’actuelle résidence du Président de la République, de la Place Navone, avec la Fontana dei Fiumi (Fontaine des Fleuves), de l’église de Sant’Ivo alla Sapienza et du Palais Spada. Protagoniste incontesté de cette époque est sans aucun doute le génie créatif du Caravage, qui rend hommage à la capitale avec plusieurs œuvres. 
Parmi les témoignages, de la période baroque au néo-classicisme, nous retrouvons  la Piazza del Popolo (Place du Peuple) et le Monument à Victor-Emmanuel II (connu comme le "Vittoriano"), accompli en 1911, qui est aussi l'an de la célèbre Exposition Universelle.  

Les premières décennies du XXe siècle sont caractérisés par la création de deux quartiers très caractéristiques: le Quartier Coppedè avec le splendide Villino delle Fate (petite Villa des Fées) et l'Eur, avec ses célèbres bâtiments rationalistes.
La période Liberty est témoignée par certains édifices d'Ostie, aussi connue pour les ruines de l’ancien port. 
Nous arrivons donc à la Rome chrétienne, la Rome du Vatican, des basiliques patriarcales (comme celle de Saint-Jean de Latran, celle de Sainte-Marie Majeure, celle de Saint-Paul-hors-les-murs) et des Catacombes.  
Sur la rive septentrionale du fleuve nous retrouvons Rome Nord, avec le Pont Milvius et le nouveau Pont de la Musique qui unit le quartier Flaminio (où se trouvent l’Auditorium Parco della Musica de l’architecte Renzo Piano, le Maxxi - musée d’art contemporain - de l’architechte Zaha Hadid , le Palazzetto dello Sport - Petit Palais des Sports - et le Stade Flaminio réalisé par l’architecte Pier Luigi  Nervi) au quartier delle Vittorie, au Foro Italico et au Stade Olympique.

Mais la capitale n’est pas uniquement la ville des monuments. C’ est également une ville effervescente, qui offre à ses visiteurs un ample choix de rendez-vous culturels: des expositions permanentes à celles itinérantes qui remplissent les musées avec des œuvres couvrent une période qui va de l’antiquité jusqu’à nos jours: la Galerie Borghèse, la Galerie Doria Pamphili, la Gnam (Galerie Nationale d’Art Moderne), le Macro, les  Écuries du Quirinal, le Palais des expositions, le Cloître du Bramante, Villa Giulia, les Musées du Capitole, le Palais Altemps, le Palais Barberini, le Palais Massimo, le Palais des Expositions, les Marchés de Trajan. 
Une large offre culturelle qui nous est également proposée par théâtres de la ville: le Théâtre de l’Opéra avec des représentations qui, en été, ont lieu aux Thermes de Caracalla, l’Académie Nationale Santa Cecilia, avec sa célèbre orchestre, le Théâtre Brancaccio et le Théâtre Sistina qui proposent surtout des comédies musicales, les Théâtres du centre-ville comme le Théâtre Argentina et le Théâtre Eliseo et, pendant l'été, le Globe Theatre  à la Villa Borghèse. 

 

Informations Utiles

Tourisme Commune de Rome 
www.turismoroma.it 


Musées et Palais 
Musei in comune 
www.museiincomuneroma.it   

Doria Pamphilj 
www.dopart.it/roma  

Galerie Borghèse/ Palais Spada/ Galerie Nationale d'Art Antique 
www.galleriaborghese.it 

Cloître du Bramante 
http://chiostrodelbramante.it   
 
Auditorium parco della musica 
www.auditorium.com

MAXXI Musée national des arts du XXIe siècle 
www.fondazionemaxxi.it   

Palais Altemps 
http://archeoroma.beniculturali.it/musei/museo-nazionale-romano-palazzo-altemps

Palais du Quirinal 
www.quirinale.it  

Villa Médicis 
www.villamedici.it

Villa Farnesina 
www.villafarnesina.it

  
Théâtres 
Théâtre de l'Opera 
www.operaroma.it

Théâtre Brancaccio 
www.teatrobrancaccio.it 

Théâtre Sistina 
www.ilsistina.com 

Théâtre Eliseo 
www.teatroeliseo.it   

Théâtre Argentina/ Théâtre India 
www.teatrodiroma.net  

Voir aussi sur Italia.it

Brève histoire de Rome

Une balade à Rome

Rome antique et impériale 

Le Colisée 

Le Forum romain 

Les Forums Impériaux 

Les Musées de Rome

Le Château Saint-Ange

Les Musées du Capitole 

La Galerie Borghèse  

Rome chrétienne  

État de la Cité du Vatican 

Basilique Saint-Pierre 

Les Catacombes

Visites virtuelles

Visites virtuelles de Rome