Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Villes d'Art / Reggio de Calabre

Reggio de Calabre

L’ancienne colonie grecque de Reghion est actuellement connue dans le monde entier comme « La ville des Bronzes ». Le musée de la Grande Grèce, conserve les Bronzes de Riace, célèbres dans le monde entier. Il s’agit de deux sculptures de guerriers en bronze remontant au Ve siècle et retrouvées dans les fonds marins de Riace Marina en 1972.

Reggio possède une histoire longue et noble. Une histoire qui peut être saisie en admirant les remparts d’époque grecque et l’édifice thermal romain, avec des fragments de pavements en mosaïque qui ont survécu à deux tremblements de terre. Fondée par les Grecs de la Chalcis selon les prescriptions de l’oracle de Delphes et devenue par la suite municipe romain en l’an 89 av. J.-C. la ville de Reggio a été l’objet des disputes entre les Mores et les Byzantins, les Suèves et les Bourbons. Actuellement, elle exprime au mieux la vocation touristique d’un territoire qui a su préserver intacte le charme de ses origines grecques.


Reggio accueille une Université et un important conservatoire de musique, ainsi que la plus ancienne bibliothèque de Calabre qui abrite une magnifique reproduction anastatique du célèbre Pentateuque, la première version hébraïque de la Bible, qui fut imprimée dans la Giudecca vénitienne en 1475. Les nombreuses églises abritant des chefs-d’œuvre de grande valeur historique, notamment de œuvres d’Antonello de Messine, la magnifique forteresse aragonaise, la pinacothèque civique et le planétarium accueillant le deuxième plus grand géode d’Europe, font de Reggio un lieu fascinant à visiter. Ces lieux de culture, avec la promenade au bord de la mer, les villas de style liberty, le jardin de Villa Genoese Gerbi, exercent une forte attraction sur les touristes qui les visitent surtout en été, quand la mer, les plages et les communes environnantes se remplissent de vacanciers.

Le plus grand attrait touristique de la zone est sans aucun doute le Musée National de Reggio de Calabrea qui représente depuis toujours l’un des plus prestigieux musées archéologiques d’Italie.
Le musée situé sur la Place De Nava, conçu par l’architecte Marcello Piacentini, conserve d’importants témoignages des colonies de la Grande–Grèce installées sur le territoire calabrais. Il s’agit d’un édifice pensée exclusivement pour accueillir des expositions muséales. Le musée a récemment réouvert ses portes au public, avec de grands changements et une salle expressément conçue pour accueillir les Bronzes de Riace.


Histoire des Bronzes

Les Bronzes, retrouvés dans le fonds marins de la mer Ionienne, face à Riace Marina, ont suscité un intérêt considérable dans le monde entier. Les chercheurs, en reconstruisant leur histoire, ont retenu  probable que les statues provenaient de la cargaison d’un bateau et qu’elles furent jetées en mer pour allégir le poids du chargement. Après leur découverte et les premiers travaux de restauration entre 1975 et 1980 à Florence, les statues en bronze ont été installées dans un endroit approprié mettent en valeur leur splendeur.

Les deux guerriers, nommés « A » et « B » mesurent 1,98 et 1,97 pour un poids de 160 kg.
A l’origine soudées à leur base à travers un soudage au plomb, les Bronzes représentent deux guerriers complétent nus, munis de bouclier, casque et lance. La musculature des deux guerriers est fortement mise en valeur à travers la sculpture et les détails anatomiques, reproduits avec un soin incroyable, incluent les veines subcutanées des mains et des pieds. Les cheveux bouclés, les mamelons masculins, les pectoraux, les yeux et les dents (sur lesquels est déposée une feuille d’argent) confèrent aux statues un aspect très réel. 
Pour les habitants de Reggio, les Bronzes représentent le symbole de la ville, tandis que pour la communauté internationale elles décrivent les efforts accomplis par l’Italie visant à valorisation du patrimoine historique et artistique.

Curiosités
Reggio, située à l’extrémité sud de la péninsule italienne, est connue comme la « Pointe de la Botte ». Sise sur le détroit de Messine, face à la Sicile, Reggio se reflète dans les eaux du détroit et la ville est depuis toujours considérée comme le centre de la Méditerranée. Carrefour de marchandises et de voyageurs, elle offre une vue incomparable sur la Sicile, l’Etna et les Iles Eoliennes. Mais elle est également connue pour la bergamote, qui est l’un des symboles de la ville.


Informations utiles

Site des Biens Culturels/Calabre: www.archeocalabria.beniculturali.it 

Site des Biens Culturels: www.beniculturali.it 

Site Tourisme Calabre://www.turiscalabria.it