Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Villes d'Art / Ferrare

Ferrare

Dans une aire isolée de l’Emilie-Romagne, entre les vallées du Po et la mer, surgit la magnifique ville de Ferrare, inscrite sur la World Heritage List d’UNESCO avec le Delta du Pô. Le centre médiéval et d’époque Renaissance qui a su se préserver au fil du temps, et qui fait encore l’objet d’étude d’urbanistes et architectes, son ambiance très particulière et la proximité de la mer, font de Ferrare une destination touristique très prisée tout au long de l’année. Château d'EsteHistoire 
Les premiers documents historiques sur Ferrare remontent à l’an 657 av. J.-C. En un premier temps assujettie à la Famille Canossa et successivement libre Commune, la ville de Ferrare acquis sa plus grande splendeur sous la domination de la Maison d’Este, dont l’entourage incluait les plus grands artistes et hommes de lettre de l’époque, qui fit de la ville l’un des centres les plus actifs de la Renaissance italienne, surtout grâce aux interventions d’Hercule Ier d’Este.  Tombée sous la domination pontificale à la fin du XVIe siècle et, ensuite sous la domination napoléonienne, après 1815 que Ferrare fut protagoniste de nombreuses insurrections qui se conclurent avec l’annexion au Royaume d’Italie.

A voir
Riche en monuments, églises, cloîtres, grandes étendues vertes, rues historiques et palais, le centre historique de Ferrare est un magnifique fleuron d’art de la Renaissance. Le Château d’Este, sur la Place de la République, est époustouflant. Il s’agit d’une construction grandiose réalisée en 1385, née comme forteresse défensive et transformée, au cours de la Seigneurie d’Hercule Ier d’Este, en résidence de la cour et enrichie d’élégants balcons et d’un toit pentu tandis que les tours furent modifiées. La cour accueillait des fresques figurant les ancêtres de la Maison d’Este.

Sur la  place adjacente, nous retrouvons  la cathédrale édifiée en 1135 et remaniée plusieurs fois: la façade présente des éléments gothiques et de style roman. Du foyer de l’église on accède au musée du dôme, abritant de nombreuses œuvres d’art, parmi lesquelles figurent la Vierge à la grenade de Jacopo della Quercia. Le long du Corso Ercole Ier d'Este, surgit un chef-d’œuvre absolu d’architecture de la Renaissance: le palais de Diamants, avec sa magnifique façade en bossage (style bugnato) réalisée avec des pierres en pointe de diamant abrite la pinacothèque nationale. Le monastère sant’Antonio in Polesine, fondé en 1249 à la demande de Béatrice II d’Este, la charmante église du Corpus Domini avec le chœur des Clarisses qui abrite les tombes de plusieurs membres de la Maison d’Este sont magnifiques. Sans oublier le palais Schifanoia avec ses magnifiques fresques du XVe siècle qui est l’un des monuments principaux de la Maison d’Este, utilisé pour recevoir les invités et comme lieu de détente et loisir. 

A ne pas manquer 
Me manquez pas l’occasion de visiter, au numéro 67 de Corso Ercole, la maison de Ludovico Ariosto, un édifice très d’un style sobre édifié au cours du XVe siècle. En prenant la via delle Volte on part à la découverte de Ferrare médiévale en passant par les par la place Trieste, dans le quartier incluant le ghetto hébraïque, né au cours du XVe siècle, avec ses magnifiques palais et la synagogue, instituée en 1481 qui autrefois abritait des décors sacrés  et des livres très précieux. Le siège principal de l’université des études instituée à la fin du XIVe siècle à la demande d’Albert VI est très caractéristique. Il s’agit d’une construction du XVe reconstruite au cours du XVIIIe siècle, faisant partie du Palais Pareschi. A peu de distance, nous retrouvons le corso della Giovacca, une des rues les plus élégantes de la ville, sur laquelle donne le petit palais de Marfisa d’Este, abritant le musée du décor du XVIe siècle. Centre artistique européen qui a accueilli plusieurs d’homme de lettres et scientifiques du passé dont Tasso, Ariosto, Paracelse et Copernic, Ferrare est riche en musées parmi lesquels figurent le Musée d’art moderne et contemporaine Filippe de Pisisi, le Musée Giovanni Boldini, la Pinacothèque Nationale du Palais des Diamants. Nous signalons également le Musée National de l’hébraïsme italien et de la Shoah. Enfin, ne manquez pas l’occasion de visiter le palais de Ludovic Marie Sforza dit le More, du XVIe siècle, abritant le Musée archéologique national.

Informations Utiles

FERRARA I.A.T. (Informations et Accueil Touristique) 
Château d'Este, Largo Castello, 14
Tél: +39 0532 209370/299303 Fax: +39 0532 212266
Horaires
Jours de la semiane: 9h00-13h00 / 14h00-18h00; Dimanche et jours de Fête: 9h30-13h00 / 14h00-17h00; 1er janvier  2011: 13h00 - 18h00. Fermé le 25 décembre 

Comment arriver à Ferrare 
En train:
gares de Ferrare, Ostellato, Codigoro, Argenta, Alfonsine, Ravenne, Cervia
En avion:
Aéroports de Venise   
Aéroport de Bologne 
Aéroport de Forlì