Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sport et bien-être / Escalade libre en Sardaigne

Escalade libre en Sardaigne

Des côtes rocheuses donnant sur la mer, des parcours qui grimpent au cœur du maquis méditerranéen, des falaises penchées vers des plages aux couleurs intenses et une mer cristalline. Ainsi se présente la Sardaigne, avec ses cadres paysagers spectaculaires: l’une des destinations les plus fascinantes pour les passionnées d’escalade. Grâce à son climat doux, l’ île offre aux sportifs la possibilité de faire de l’escalade tout au long de l’année et, à partir du printemps, la possibilité de combiner des moments de détente à la mer et le sport.
Cala Gonone, dans la province de Nuoro, Jerzu dans la province d’Ogliastra, Isili dans la province de Cagliari, le Supramonte dans la partie centre-orientale et l’Iglesiente dans la partie sud-occidentale de l’ île, ne représentent qu’une partie des destinations à ne pas manquer si l’on souhaite explorer et découvrir la Sardaigne à travers l’escalade. Cela dit, des parois rocheuses équipées, sont éparpillées sur toute l’ile et, dernièrement, on en trouve aussi aux alentours des provinces de Sassari et Alghero.
Il s’agit pour la plupart de parcours  bien équipés, dont la sécurité est vérifié régulièrement, qui ont été découverts et valorisés par les escaladeurs sardes et qui attirent désormais des passionnées venant des quatre coins du monde. 

Un itinéraire impressionnant 
Les visiteurs qui arrivent à Olbia, peuvent opter pour un parcours allant de la partie septentrionale à la partie méridionale de l’île et faire de l’escalade à Cala Gonone.  Nous signalons également Biddiriscottai, un récif avec une frotte, se caractérisant par ses grandes parois de calcaire rouge, que vous pourrez atteindre en parcourant un sentier d’environ 15 minutes. Cet endroit vous offre la possibilité de bénéficier en même temps de la plage et de l’escalade. Plus au sud, nous retrouvons celui qu’on appelle le "paradis des grimpeurs". L’aire du Baunei est un véritable fleuron naturel, se trouvant dans la province d’Ogliastra. L’aire est riche en roche  calcaires et se caractérise par ses parois, s’adaptant aux experts et aux débutants, et est une destination idéale pour les passionnées de randonnée. Parmi les itinéraires de randonnée, le "Selvaggio Blu" s’articulant en sept étapes, est considéré comme le parcours de trekking le plus ardus d’Italie. Selvaggio Blu (Sauvage Bleu en français) présente plusieurs difficultés: manque d’eau dans certains traits, difficulté et longueurs du parcours qui se complète en sept jours, mais qui peut être parcouru partiellement en compagnie de guides experts, pour découvrir les lieux et les habitudes des anciens charbonniers et paysans, entre mer et montagne.

Entre falaises et nuraghes
En descendant en direction de l’ouest, nous retrouvons Domusnovas et Iglesias, où en à peine une trentaine de minutes, il est possible d’escalader les rochers dominant la mer, comme la falaise de Masua, Wild Cadapria ou les Torrioni di Masua qui offrent des parois s’adaptant à tout niveau, idéales pour les débutants et les grimpeurs experts.
Enfin, nous signalons le territoire d’Isili, dans la province de Cagliari, qui compte plus de 300 via ferrata (c’est-à-dire des parois pourvues d’ancrages de fer). Des rochers fascinants qui attirent chaque année les meilleurs grimpeurs attirés par les difficultés des falaises qui se développent entre gorges étroites et canyons. Un cadre paysager qui, comme d’autres en Sardaigne, représente un témoignage de l’histoire antique de cette région. Dans le cas d’Isili, vous aurez l’occasion de visiter une campagne riche en nuraghes, parmi lesquels le Nuraghe Is Paris, qui est parmi les mieux conservés du territoire.