Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sites UNESCO / Turin, les Résidences de la Maison de Savoie

Turin, les Résidences de la Maison de Savoie

Située au milieu de plaines et collines et entourée des AlpesTurin est l’une des plus belles villes d’art d’Italie ainsi qu’un des plus importants pôles économiques du pays. Pendant des siècles cœur du Royaume de la Maison de SavoieTurin fut le théâtre et le centre propulseur de l’Unité nationale et première capitale du Royaume d’Italie.

Visiter Turin et ses alentours, pour découvrir les merveilleuses Résidences Royales que la Maison de Savoie fit construire entre le XVIIe et le XVIII siècle, équivaut à faire un saut dans l’histoire, parmi centres du pouvoir, châteaux avec domaines dechasse, lieux de villégiature et vie de cour: un complexe d’architecture monumentale que les membres de la Maison de Savoie, constructeurs infatigables, ont voulu comme symbole du pouvoir absolu. En 1997, 14 résidences royales situées à Turin et dans le reste du Piémont, ont été inscrites sur la World Heritage List de l’UNESCO.Vue sur TurinEn 1572, quand la ville est devenue la capitale du Duché de Savoie, c'était encore une ville médiévale. Le vaste programme de construction, lancé par Emmanuel-Philibert et poursuivi avec ses successeurs, conféra à la ville une nouvelle image: celle d’une métropole communiquant avec les cours royales de toute l’Europe. Autour de la place Castello se trouvait la "zone de commandement" avec les palais les plus importants, en liaison avec les  résidences et les villas situées loin du centre-ville parmi lesquelles celles faisant partie, grâce à leur beauté, de la "Corona delle delizie" (couronne des délices). 

Lieu et symbole du pouvoir de la Maison de Savoie, le Palais Royal avec sa belle façade du XVIIe siècle et ses espaces intérieurs finement décorés, a été conçu par l’architecte  Amedeo de Castellamonte. Peu distant, le Palais Madama doit son nom aux Femmes royales Christine de France et Marie Jeanne Baptiste de Savoie-Nemours, qui promurent la construction de l’escalier et de l’élégante façade, conçue par Filippo Juvarra.
Le Palais Carignano de style baroque, où naquirent Charles-Albert et Victor- Emmanuel II de Savoie, fut également le siège du premier Parlement italien
Le long des rives du Pô il est possible de visiter le Château du Valentino, de style typiquement français, qui a ensuite été choisi comme siège de l’université. Perchée sur une colline qui offre une charmante vue sur toute la Villa della Regina (Villa de la Reine) conserve des peintures du XVIIe et du XVIIIe siècle et des décors d’époque et possède un énorme jardin.

La "couronne des délices" inclut le Château de Rivoli, né comme forteresse militaire et emplacement actuel du Musée d’Art Contemporaine et le Palais royal de Venaria, une ancienne résidence de chasse, souvent surnommée la "Versailles souabe", où il est possible de visiter le Salone di Diana (Salon de Diane), la Galleria Grande (Grande Galerie), la Chapelle de Saint-Hubert et les jardins monumentaux. A peu de distance nous retrouvons le Borgo Castello de La Mandria, une zone qui aujourd’hui accueille un grand parc naturel. Sans oublier la Résidence de chasse de Stupinigi, conçue par Filippo Juvarra selon le modèle des résidences d'Europe centrale, qui fut le lieu des fêtes et des fastes  ainsi que la résidence de Napoléon au début du XIXe siècle, et le Château de Moncalieri, l’une des résidences les plus anciennes. Bâti au Moyen-âge dans un but défensif il fut par la suite adapté à la vie de cour de la Maison de Savoie. 

Parmi les lieux de villégiature nous signalons également: le Château d’Agliè, dans la province de Turin, avec ses trois cent chambres finement décorées; le Château de Racconigi, dans la province de Cuneo, avec son merveilleux parc; le Château de Govone, dans la province de Cuneo, résidence estivale de la Maison de Savoie, avec son jardin du XVIIIe siècle et le trompe-l’œil du Salon d’honneur d’inspiration mythologique et, enfin, la Tenue de Pollenzo, à Cuneo, de style néo-gothique, une fois lieu de production viticole. 

Dans les alentours
Les Résidences de la Maison de Savoie racontent l’art, la culture et l’histoire de la ville de Turin, chef-lieu du Piémont dont le nom signifie littérairement "terre au pied du mont". De Cesana Torinese à Sestriere, de San Sicario à Sauze d’Oulx, de Bardonecchia à Torre Pellice: des lieux idéaux pour skier mais aussi pour se détendre ou simplement pour profiter des splendides paysages montagneux. Les amants de la nature ne voudront pas manquer l’occasion de visiter les merveilleuses oasis de la province comme la Reserve Naturelle du Sacro Monte de Belmonte ou le Parc National du Gran Paradiso. Enfin, les plus gourmands pourront goûter aux excellences gastronomiques de la zone, comme la célèbre truffe blanche d’Alba, qui se trouve à environ une heure du chef-lieu du Piémont. Turin, n’oublions pas, est aussi la capitale du chocolat, à savourer entier où sous forme de boisson chaude, assis dans un caractéristique café du centre-ville.

Informations utiles

Données géographiques
État: Italie
Région: Piémont
Province: Turin

Liens utiles
Tourisme Turin et Province - les Résidences Royales
Commune de Turin - les Résidences Souabes 
Les Résidences Royales de Turin et du Piémont

Comment arriver

En train
Gare de Porta Nuova, Porta Susa, Lingotto, Dora. Pour plus d'informations: Trenitalia 

En avion
Aéroport intentional de Turin. Pour plus d'informations: aeroportoditorino.it

En bus
Lignes Baltourréseau IbusLignes Eurolines