Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sites UNESCO / Rome, la ville éternelle

Rome, la ville éternelle

Le centre historique de Rome ainsi que les propriétés extraterritoriales du Saint Siège à l'intérieur de la ville et la Basilique de San Paolo Fuori le Mura (Saint-Paul-hors-les-Murs) font partie des 54 sites inscrits sur la World Heritage List de l'UNESCO.

Rome - Palatin et Circus MaximusLe centre historique délimité par les Murs d'Aurélien (du côté gauche du Tibre) et par les Murs Gianicolensi (du Janicule), compte 25.000 sites d' intérêt environnemental et archéologique.  

La légende veut que Rome ait été fondée en 753 av. J.-C. par les deux frères Romulus et Rémus, allaités par la fameuse Louve, devenue le symbole iconographique de la Capitale, avec un des ses monuments les plus importants: le Colisée. Mais c'est surtout son histoire qui a rendu Rome grandiose: d' abord centre de la République Romaine, elle est devenue par la suite le cœur de la vie politique et culturelle de l' Empire Romain et, au IVème siècle, Capitale du monde chrétien.  

Le site du Patrimoine Mondial, qui depuis 1990 s'est étendu aux Murs d'Urbain VIII, inclut les monuments les plus importants de l'antiquité parmi lesquels se distinguent les Forums Impériaux. À peu de distance, sur la colline de l'Aventin, on retrouve deux chefs-d'oeuvre qui étaient anciennement les lieux de loisir des romains: Les Thermes de Caracalla (212-217), parmi les plus grands exemples de thermes impériales et le Circus Maximus, ancien cirque principalement destiné aux courses de chevaux.

 

En nous déplaçant vers le nord le long du Tibre, nous retrouvons le Mausolée d'Auguste, un imposant monument funéraire voulu par Auguste lui même en 29 av. J.-C. à son retour d'Alexandrie, inspiré de la tombe d'Alexandre le Grand, est absolument à visiter. 
Egalement connu, le Mausolée d'Hadrien, sur lequel fut construit Castel Sant'Angelo (Château Saint-Ange). Radicalement modifié pendant le Moyen Âge et la Renaissance, il est lié à l' État du Vatican par un couloir fortifié. En restant dans le centre historique nous retrouvons le Panthéon, le temple dédié aux divinités de l'Olympe, voulu par l'empereur Hadrien (118-128) et appelé «La Rotonda» (La Rotonde) par les romains. 

Les colonnes monumentales sont d'un grand intérêt: la Colonne Trajane, érigée pour célébrer la conquête de la Dacie par l'empereur Trajan, et la Colonne de Marc Aurèle, élevée entre 176 et 192 apr. J.-C. pour rendre hommage aux victoires sur les populations germaniques, située devant le Palais Chigi (l'actuel siège du Gouvernement) sur la splendide Piazza Colonna (Place Colonne).

Parmi les lieux inoubliables de la Capitale, il y a certainement ses nombreuses places: Campo dei Fiori (littéralement champ des fleurs), avec la Statue de Giordano Bruno; la Piazza Navona (Place Navone) où se trouve la splendide fontaine des Quatre-Fleuves du Bernin; la Piazza di Spagna (Place d'Espagne) dominé par le célèbre escalier; Piazza del Popolo (Place du Peuple) avec ses caractéristiques églises jumelles; Piazza Venezia (Place Venise) avec l'imposant autel de la Patrie au dos duquel surgit le Capitole; Largo di Torre Argentina où se trouvent les restes d'ancien temples romains ou, encore, Piazza Trilussa et 
Piazza Santa Maria in Trastevere (Place Sainte-Marie du Trastevere), située dans le quartier historique de Trastevere. 

Mise à part le centre historique de Rome, d'autres édifices religieux et publiques de la Rome papale définis comme propriétés extraterritoriales du Saint Siège, font également partie du patrimoine Unesco. Parmi ces derniers nous retrouvons les plus belles Églises de la Capitale, considérées de véritables chefs-d'oeuvre artistiques: Santa Maria Maggiore (Sainte-Marie-Majeure), San Giovanni in Laterano (Saint-Jean-de-Latran) et San Paolo fuori le Mura ( Saint-Paul-hors-les-Murs). Ces monuments ont exercé dans le temps une influence remarquable sur le développement de l'architecture et des arts monumentaux dans une grande partie du monde chrétien. 

 

La Basilique de Sainte-Marie-Majeure, d'une grande valeur artistique et religieuse, est l'une des plus grandes basiliques de Rome. Dans la Rome papale elle représentait l'un des éléments les plus importants du plan de développement urbain réalisé par Sixte V. Avec ses coupoles et son clocher typique, elle constitue un élément caractéristique du panorama de Rome. L'une des particularités de la basilique est l'impressionnante quantité de ses fresques: celles de la nef (36 panneaux) et celles de l'arcade remontant au Vème siècle, tandis que celles de l'abside ont été accomplies en 1295. La belle façade postérieure, chef-d'oeuvre de Carlo Rainaldi (1673) est l'une des plus majestueuses réalisations de l'architecture baroque.
Celle de Saint-Jean-de-Latran fut la première cathédrale de Rome, où l'empereur Constantin autorisa après 312 l'institution du premier siège épiscopal. La basilique, qui compte cinq nefs, simple à l'intérieur et finement décorée à l'extérieur, fut restaurée par Borrromini en 1650 en occasion de l'Année Sainte. C'est suite à cette restauration qu'elle acquit son aspect baroque.  Une autre basilique patriarcale est celle de Saint-Paul-hors-les-Murs, bâtie pour vouloir de Constantin en 314 et successivement agrandie. En 1823, suite à un incendie, elle fut reconstruite par l'architecte Luigi Poletti. La basilique divisée en cinq nefs, compte 80 colonnes monolithiques de granite de Montorfano. Dans la partie supérieure de la paroi, où s'alternent des plaques d' albâtre égyptien et des grandes fenêtres, se trouvent 36 fresques représentant la vie de Saint-Paul.

A côté du centre historique et des trois grandes églises, ont aussi été insérés dans la liste du Patrimoine de l'Humanité, différents palais de grand intérêt, appartenant au Vatican. Il s'agit de la Cancelleria (Palais de la Chancellerie 1483-1517), du Palais des Propylées, du Palais Maffei, du Palais Saint-Calixte et du Palais de Propaganda Fide.

Curiosités
Le territoire compris dans le périmètre des Murs d'Aurélien est divisé en 22 rioni (quartiers): Monti, Trevi; Colonna Campo Marzio, Ponte, Parione, Regola, Sant' Eustachio (Saint-Eustache), Pigna, Campitelli, Sant'Angelo (Saint-Ange), Ripa, Trastevere, Borgo, Esquilino, Ludovisi, Sallustiano, Castro Pretorio, Celio, Testaccio, San Saba, Prati.

Avec les Accords du Latran, stipulés en 1929 entre l'Italie et le Vatican, fut établit qu'un certain nombre de propriétés définies "extra-territoriales" faisant partie du territoire italien deviennent de propriété exclusive du Saint-Siège.

Voir aussi...
Brève histoire de Rome, Visiter Rome, le Colisée, Le Forum Romain, Les Forums Impériaux, les Musées du Capitole, la Galerie Broghèse, la Basilique Saint-Pierre, les Catacombes.

Informations utiles

Données géographiques 
État: Italie
Région: Latium
Ville: Rome 

Liens utiles