Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sites UNESCO / Pise et la place des Miracles

Pise et la place des Miracles

Pise, en Toscane, est connue dans le monde entier pour sa magnifique place monumentale, la Place du Dôme entrée a faire partie, en 1987, des 54 sites italiens inscrits sur la World Heritage List d'UNESCO. Ancien centre de la vie citoyenne, le complexe représente une destination touristique d’une valeur inestimable pour l’harmonie de ses bijoux architecturaux qui méritent l’appellation de «miracles» qui lui fut attribuée par l'écrivain Gabriele D’Annunzio.Pise - Dôme et CampanileLa Place des Miracles, comme elle a été surnommée, accueillit, sur son ample pré vert, quatre chefs-d’œuvre rigoureusement blancs d’art monumental médiéval: le fameux Campanile ou Tour Penchée, le Camposanto, le Baptistère et le Dôme. Les deux derniers monuments sont tellement particuliers qu’ils ont donné lieu à un style original, le «roman pisan».

Situé à l’extrémité nord-occidentale de la ville, le complexe surgissait une fois près d’un vieux port fluvial, sur les rives du fleuve Auser, qui aujourd’hui n’existe plus. En vertu de sa centralité, la zone fut élue comme lieu de construction du Dôme ou Cathédrale de Santa Maria Assunta, édifié en 1064 pour célébrer la grandeur de Pise qui était à l’époque une puissante République Maritime.

Le «temple en marbre blanc comme la neige» comme il est inscrit sur la pierre tombale de son architecte, Buschetto di Giovanni Giudice, se compose de cinq nefs avec un transept à trois nefs, surmonté d’ une splendide coupole entourée d’ un préau. Le Dôme présente sur la façade et sur les côtés, des décorations marbrées- qui recouvrent également l’intérieur- des mosaïques et du bronze. L’influence arabe est évidente si l’on prête attention aux revêtements et à l’organisation des espaces intérieurs, qui se développent selon plusieurs lignes visuelles comme dans les mosquées.

Devant la Cathédrale surgit le Baptistère, en style roman, commencé en 1152 par Diotisalvi et accompli au cours du XIVe siècle, avec l’ajout d’éléments gothiques. Caractérisé par une forme cylindrique, en marbre blanc et entourée d’arcades et de colonnes, le Baptistère vante à son intérieur une excellente acoustique. Ses espaces sobres sont organisés autour d’une source baptismale. Le Baptistère est couvert par une double coupole qui contribue à l’harmonie visuelle du monument dans son ensemble. 

La place est fermée du côté nord par le Camposanto, un cimetière monumental entouré d’une ceinture en marbre avec un cloître à l'intérieur, dont la construction est commencé en 1278. Une grande partie des fresques du mur ont été détruites à cause de l’incendie de 1944. Lieu de réflexion et de prière,  le Camposanto a été construit pour conserver la «terre sainte» de Palestine. 

Devenu symbole de la ville de Pise, le Campanile, ou Tour Penchée, complète  l’œuvre. Le monument, avec sa structure inclinée à cause d’un affaissement du terrain qui a pendant longtemps interrompu les travaux de construction, commencés en 1173, repris en 1275 et accomplis durant la seconde moitié du XIVe siècle. La tour possède une structure cylindrique en arcades aveugles dans la partie inferieure qui procède vers le haut avec six rangées de logettes qui reprennent le motif du Dôme. A l’intérieur l’escalier en colimaçon à 294 marches, conduit sur le sommet d’une des tours les plus connues au monde, où il est possible d’admirer la cellule campanaire ainsi que le splendide paysage.

Informations utiles

Informations utiles

Données géographiques 
État: Italie
Région: Toscane
Province: Pise
Commune: Pise

Liens utiles 

Site officiel de la Commune de Pise 
Site officiel de l'Agence pour le Tourisme de Toscane 
Site officiel de la Province de Pise 
Site officiel de la Région Toscane
Opera della Primaziale Pisana - organisme gérant du complexe monumental
Site officiel du Tourisme de la Province de Pise 

Comment arriver

En bus: LAM Rouge direction 1; Navette Torre de Park Pietrasantina à Largo Cocco Griffi; Ligne 4; Ligne 21 (noturne)
En train: la Gare Centrale se trouve à deux pas de Corso Italia.
En avion: aéroport international Galileo Galilei de Pise.