Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sites UNESCO / Palerme arabo-normand et Cathédrales de Monreale et Cefalù

Palerme arabo-normand et Cathédrales de Monreale et Cefalù

Le site " Palerme arabo-normand "compte neuf étapes. Les sept premières sont réparties le long d’un itinéraire urbain qui part de Palerme pour rejoindre Monreale et Cefalù .

Le Palais Royal (ou Palais des Normands) avec sa Chapelle Palatine et ses mosaïques byzantines d’une rare beauté, le Château de la Zisa, l'église Saint -Jean des Ermites, l'église de Sainte-Marie de l’Amiral (ou de la Martorana), l'église de San Cataldo, le pont de l'Amiral sur l’ancien tracé de la rivière Oreto, la Cathédrale de Palerme, la Cathédrale de Monreale et la Cathédrale de Cefalù avec leurs représentations extraordinaires du Christ Pantocrator, fameuses dans le monde entier, sont des lieux qui, encore de nos jours, racontent le syncrétisme harmonieux entre le monde occidental- islamique et byzantin, héritage culturel d'une période historique unique dans la vie politique et religieuse de la Sicile.

Les Normands s’installent en Sicile au XIIème siècle et s’approprient les traditions de construction musulmanes et byzantines. Ils transforment le tissu urbain, modifient l’affectation des anciens palais mauresques en s’appropriant leur ancienne splendeur et en les remaniant. Ils créent ainsi un style architectural unique, caractérisé par une conception volumétrique, spatial et décorative originale et nouvelle.

Cette intervention éclectique efface l'ancien aspect des constructions précédentes, mais perpétue un modèle de projet basé sur le système islamique et oriental qui marie édifices et jardins monumentaux, riches de bassins et de fontaines, au  tracé sinueux des rues, encore visible de nos jours. Les bâtiments, réalisés par les architectes et les artisans de l’époque, sont caractérisés par la structure compacte des murs. Les églises, inspirées par des formes classiques, possèdent des systèmes innovants de couverture en forme de coupole et sont enrichies de mosaïques et de décorations en opus sectile. 

Le ferment productif qui sous la domination normande a créé ses plus grands chefs-d'œuvre dans les villes de Palerme, Cefalù et Monreale est le résultat de la coexistence fructueuse de différentes populations (musulmane, byzantine, latine, juive, française et lombarde), de connaissances et de traditions hétérogènes, aboutissant au développement d’une nouvelle architecture et d’un nouveau style de  décoration sur la côte tyrrhénienne de l'Italie méridionale qui  gagne rapidement une grande partie du bassin méditerranéen.

Informations utiles

INFORMATIONS UTILES

OU: Sicile
Ville: Palerme – Cefalù - Monreale

Website Unesco