Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sites UNESCO / Les nécropoles de Tarquinia et de Cerveteri

Les nécropoles de Tarquinia et de Cerveteri

Les nécropoles de Cerveteri et Tarquinia, inscrites depuis 2004 sur  la World Heritage List de l’UNESCO, représentent un témoignage unique et exceptionnel de l’ancienne civilisation étrusque, la seule civilisation urbaine préromaine en Italie. Les fresques que l'on retrouve à l’intérieur des tombes –de véritables reproductions des habitations étrusques- représentent fidèlement la vie quotidienne d'un peuple disparu. 
Les tombeaux reproduisent des constructions qui ne sont plus existantes sous aucune autre forme. Tombe des Léopards - TarquiniaLes deux nécropoles, situées dans le Latium septentrional, sont effectivement d'incroyables répliques des systèmes urbains étrusques et parmi les premiers exemples de lieux de sépulture existants en Italie. La nécropole de Banditaccia de Cerveteri, probablement la mieux conservée, s’est développée à partir du IXe siècle av. J.-C. et agrandie à partir du VIIe siècle selon un plan urbain très précis. L’histoire et le développement de la nécropole de Monterozzi de Tarquinia est similaire à celle de Cerveteri. 

Les tombeaux peints des nobles, tout comme les plus modestes, sont les seuls témoignages de la vie quotidienne, des cérémonies, de la mythologie et des compétences du peuple étrusque.   
Les Etrusques habitaient l’Italie centre-occidentale, entre la Toscane et le Latium, à partir du IXe siècle av. J.-C. et leur civilisation atteint l’apogée au VI siècle av. J.-C., avant de disparaître définitivement sous l’impact de la civilisation romaine, dans laquelle le peuple étrusque s’est en partie fondu.
Il n’existe pas encore une réponse définitive aux questions des chercheurs par rapport aux origines de cette civilisation. Cela dit, il est certain qu’en Europe comme en Asie, n’existe aucune trace de communautés ayant les mêmes caractéristiques ethniques et sociales. 

La nécropole de Cerveteri
Les tombes des deux nécropoles ont des particularités très différentes en ce qui concerne la période et la méthode de sépulture. Le grand site archéologique de Cerveteri compte des milliers de tombeaux. Ils sont organisés selon un plan urbain ressemblant à celui d’une ville, avec des "rues", des places et même des "quartiers". Leur typologie varie selon la période historique et le statut de la famille à laquelle ils appartenaient.  

La "Tomba dei vasi greci" (Tombe des vases grecs), remontant au VI siècle, accessible à travers un corridor imitant un temple étrusque, est l’un des exemples les plus représentatifs de ces constructions. 
D’autre part, la "Tomba della Cornice" (Tombe de la Corniche), a une entrée  "en montée" formant un passage à partir duquel se développent deux chambres "mineures" accueillant des lits mortuaires. Un passage successif mène à une grande chambre centrale sur laquelle s’ouvrent les trois chambres principales. Quant’à la "Tomba dei Capitelli" (Tombe des Chapiteaux), elle se caractérise par son toit aplati qui reproduit fidèlement celui des habitations se composant d’une structure avec des poutres en bois recouverts de paille et de branchages.

La Tombe la plus célèbre parmi celles de Banditaccia est la "Tomba dei rilievi" (Tombe des Reliefs), remontant au IV siècle. Elle est accessible à travers un long escalier creusé dans la roche qui mène à une grande salle avec un plancher soutenu par deux colonnes à chapiteaux éoliques. Elle se compose de 13 niches funéraires doubles en stuc peint, contenant des coussins rouges, des objets d’usage quotidien et des animaux: une sorte d’aperçu sur la vie quotidienne d’une famille étrusque aisée du IV-IIIe siècle av. J.-C. 

La nécropole de Tarquinia
La nécropole de Monterozzi de Tarquinia, est célèbre pour ses tombes peintes, creusées dans la roche et accessibles par moyen de couloirs inclinés et de marches. La plus part d’entre elles était conçue comme chambre sépulcrale  pour un couple. Les premières tombes peintes remontent au VIIe siècle, mais c’est uniquement à partir du VIe siècle qu’elles ont été complétement peintes à fresque.

La "Tomba delle Leonesse" (Tombe des Lionnes) remontant au Ive siècle est parmi les plus connues. Elle se compose d’une petite chambre avec un toit à double pente. A l’intérieur sont  représentés des oiseaux et des  dauphins sautant autour de scènes de vie de l’aristocratie étrusque. La "Tomba del Cacciatore" (Tombe du Chasseur) du Vie siècle av. J.-C. représente l’intérieur d’une poste de chasse avec une structure portante en bois. La "Tomba della caccia e della pesca" (Tombe de la chasse et de la pêche) est l’objet de nombreuses études. Elle se compose de deux chambres, dont la première accueille la représentation d’une danse dionysiaque au milieu d’un bois sacré, tandis que la deuxième, une scène de chasse et pêche ainsi que les portraits de propriétaires du tombeau.   

Dans les environs
Les nombreux visiteurs qui chaque année visitent les nécropoles, s’y rendent en provenant du Haut Latium, après avoir visité Rome, la ville éternelle, ou bien, pendant leur séjour en Toscane et aux thermes de Viterbo. Le territoire est aussi caractérisé par une riche tradition œno-gastronomique et vinicole et offre aux voyageurs et aux touristes de nombreuses occasion pour déguster les plats et les produits typiques comme le Vin Cerveteri DOC ou l’huile Canino DOP, sans oublier les événements et les divertissement pendant les périodes de fête.

Informations utiles

Données géographiques
Région: Latium
Province: Rome e Viterbe
Commune: Cerveteri et Tarquinia

Liens utiles 
Commune de Cerveteri 
Tarquinia Tourisme

Comment arriver 

Cerveteri
En Ferry
Du port de Civitavecchia (15 minutes environ) en direction Rome
En Avion
Aéroport de Fiumicino (20 minutes environ)
En voiture 
Via Aurelia e autostrada Roma-Civitavecchia (A/12)
En Train
Ligne Pise - Grosseto - Civitavecchia; déscendre à la gare de Marina di Cerveteri 

Tarquinia
En Ferry

Du port de Civitavecchia (15 minutes environ) direction Grosseto
En Avion
Aéroport de  Fiumicino (45 minutes environ)
En Voiture
De Rome: autoroute jusqu'à Civitavecchia et poursuivre sur la route nationale   Aurelia
De Grosseto: Aurelia direction sud.
De Viterbe: Voie rapide Viterbe- Civitavecchia jusqu'à Monte Romano
En Train
Ligne Pise – Grosseto; gare à 3 km, correspondances avec les lignes de bus