Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sites UNESCO / Les Monts Sacrés du Piémont et de la Lombardie

Les Monts Sacrés du Piémont et de la Lombardie

Les Sacri Monti (Monts Sacrés) du Piémont et de la Lombardie sont des parcours de dévotion le long desquels surgissent des chapelles et des complexes architecturaux (églises, calvaires, édicules) qui conservent des statues, des fresques et des peintures figurant des épisode des Saintes écritures.
Inscrits sur la World Heritage List de l’UNESCO, les Monts Sacrés, situés entre les vallées des Préalpes, sont nés dans l’idée d’offrir aux pèlerins une alternatives aux pèlerinages en Terre Sainte. Ces chemins, qui représentent encore aujourd’hui une destination religieuse, sont caractérisés par les merveilleux paysages des régions qu’ils traversent.Ghiffa-ENTE DI GESTIONE DEI SACRI MONTI - photo Franco Andreone okLieux de culte singuliers et d’une grande valeur religieuse et symbolique, ces sites sont absolument étonnant en termes d’intégration des éléments architecturaux, au cœur d’endroits magnifiques, collines, forêts et lacs.

Le phénomène dévotionnel des Sacri Monti – qui a influencé l’Europe entière – parmi les plus caractéristiques de la culture et de la spiritualité de l’Italie septentrionale, existait déjà au Tard Moyen Âge, durant lequel l’idéal de pèlerinage en Terre Sainte, à l’époque sous la domination turque, c’est progressivement affaibli. Ce fut Charles Borromée, évêque de Milan, qui promut l’idée d’un réseau de chapelles et de lieux de dévotion passant à travers les monts de la Lombardie et du Piémont, tandis que le Concile de Trente (1545-1563) en reconnut l’importance en tant que modèle de dévotion exemplaire. C’est ainsi que des lieux, où existaient déjà des pratiques spontanées de culte et de dévotion, furent transformés en complexes représentant, avec leurs statues et peintures, d’importants épisodes de l’Ancien et du Nouveau Testament ainsi que la vie des Saints. 

Avec le temps les Sacri Monti sont devenus un important point de rencontre pour les fidèles et les amateur d’art religieux. 
Parmi ces lieux, le plus important est le Sacro Monte de Varallo Sesia dans le Piémont: le complexe se composant de 45 chapelles, de la basilique dédiée à l’Assomption et d’autres édifices, a été réalisé sur le rocher qui domine le bourg de Varallo dans le but de reconstituer certains éléments des paysages de la Terre Sainte.
Dans le Piémont il est également possible de parcourir les itinéraires des Sacri Monti di Serralunga di Crea, dans la province d’Alexandrie, avec ses 23 chapelles situées sur l’une des plus hautes collines de la région de Monferrato. Dans le Piémont se trouvent également le site d’Orta San Giulio, le seul dédié à Saint-François d’Assise, le site d’Oropa qui vante l’un des plus anciens sanctuaires dédiés à la Vierge, et les sites du mont Ghiffa et du mont Calvario.
Le premier surgit autour du sanctuaire de la Santa Trinità (Sainte Trinité) sur une colline boisée, tandis que le deuxième fut construit sur la colline de la Mattarella, qui domine la ville de Domodossola. 
Nous retrouvons également le Mont Sacré de Belmonte in Valperga, qui se dresse dans toute sa splendeur sur une colline de granit rouge. 

En Lombardie, le Mont Sacré de la Beata Vergine del Soccorso (Sainte Vierge du Secours); ce magnifique complexe situé à Ossuccio, sur la côte occidentale du lac de Côme, en face de l' île  Comacina, est complètement isolé, entouré de champs, de plantations, de champs d'oliviers et de bois. 
Enfin, nous signalons le Mont Sacré du Rosario (Rosaire), fondé à Varèse en 1474, lieu de pèlerinage depuis le Moyen Âge, où se trouve l’église de Santa Maria del Monte (Sainte Marie du Mont) et le monastère des Romite Ambrosiane (soeurs Romites Ambrosiennes). Le complexe prend son nom des quatorze chapelles avec le sanctuaire qui abrite des statues et des fresques qui témoignent les principaux courants d’art réligieux milanais du XVIIème siècle.

Informations utiles

Liens utiles 

 

Comment arriver

En voiture

Sorties autoroutières de principales villes où sont situés les complexes religieux (Milan Côme, Varèse, Turin, Alexandrie, Biella, Novare, Domodossola et Verbania), et suivre les indications routières. 
http://www.autostrade.it/

En train

Toutes les villes où sont situés les complexes religieux ont une gare.  
www.trenitalia.com  

En avion

Aéroports de Milan (Malpensa et Linate) ou Turin (Caselle)