Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sites UNESCO / Les collines du Prosecco : un paysage naturel, culturel et historique exceptionnel, Patrimoine mondial de l'UNESCO

Les collines du Prosecco : un paysage naturel, culturel et historique exceptionnel, Patrimoine mondial de l'UNESCO

Les collines du Prosecco, entre Conegliano et Valdobbiadene

Les collines du Prosecco, entre Conegliano et Valdobbiadene

Les collines du Prosecco - entre Conegliano et Valdobbiadene, dans la province de Trévise au nord-est de l'Italie - composent un paysage extraordinaire où l'on produit un vin de renommée mondiale, un petit monde ancien émaillé de vignobles conduits de façon artisanale sur des pentes abruptes et qui a reçu en juillet 2019 une importante distinction : Patrimoine mondial de l’UNESCO. Découvrons ensemble ce territoire unique et ses itinéraires œnogastronomiques.

Les Collines du Prosecco : un territoire unique

 

Les collines du bon vin, patrimoine UNESCO

Les collines du bon vin, patrimoine UNESCO

Les collines de Prosecco sont le 55e site italien reconnu par l'UNESCO, site qui comprend la majeure partie de la zone de production du Prosecco de Conegliano-Valdobbiadene DOCG, un vin blanc exporté dans le monde entier avec plus de 90 millions de bouteilles produites chaque année. Ce territoire vante une méthode de fabrication de vins effervescents qui a fait école (en 1876, à Conegliano, a été fondée la première École d’œnologie d'Italie, toujours en activité) et une viticulture "héroïque" qui a su, avec bonheur, façonner des terrains accidentés pour les adapter à la culture de la vigne.

La zone possède des caractéristiques géomorphologiques particulières: les hogbacks, des reliefs aux crêtes étroites et aux pentes très raides (jusqu’à 50% de déclivité). Façonnées par l'homme depuis le Moyen Âge, les collines du Prosecco ont pris au fil des siècles des formes géométriques spectaculaires donnant au paysage son aspect singulier, "en damier".

Itinéraires gustatifs dans les collines du Prosecco

 

Petits villages disséminés entre terrasses et vignobles

Petits villages disséminés entre terrasses et vignobles

Dans les terres du Prosecco, beauté paysagère et saveurs du terroir se mêlent divinement, invitant le visiteur à un voyage Découverte à travers les caves viticoles (on en compte plus de 180 dans cette zone) et les petits villages nichés entre terrasses et vignobles, abbayes et forteresses. Le long de la Route du Prosecco, on trouve par exemple le premier itinéraire œnologique reconnu en Italie : 90 kilomètres à parcourir en voiture, à pied ou à vélo, ponctués de dégustations de fromages, charcuterie et vins locaux.

Le voyage à l’enseigne des saveurs des collines du Prosecco peut commencer à l’École de viticulture et d’œnologie de Conegliano, pour y découvrir les secrets de l'art du spumante et participer à des visites guidées des caves, de la Bottega del vino (œnothèque) ou du Musée œnologique tout proche.

De là, on continue vers le village de Collabrigo pour profiter de vues splendides sur les collines environnantes, puis vers Rua de San Pietro di Feletto et son ermitage du XVIIe siècle de l’ordre des Camaldules, et San Pietro di Feletto qui abrite une très belle église paroissiale romane du XIIe siècle dominant les vignobles.

Molinetto della Croda, Refrontolo

Molinetto della Croda, Refrontolo

La Route du Prosecco descend ensuite vers Refrontolo, zone de production d'un passito très apprécié où se trouve le Molinetto della Croda, un ancien moulin à eau – qui fonctionne encore - enchâssé dans la roche au milieu des bois et des vignes, devenu aujourd'hui un musée. 

De là, on peut rejoindre Solighetto e la Villa Brandolini qui accueille le Consorzio Tutela del Vino Prosecco Conegliano Valdobbiadene DOCG, lieu d'exposition et de manifestations culturelles ; on peut également faire un petit détour par le village de Follina, l'un des plus beaux d'Italie où se dresse l'imposante abbaye de Santa Maria, et déjeuner dans une trattoria locale pour déguster de riches antipasti, de solides plats de viande et autres risotti.

Abbaye de Santa Maria, Follina

Abbaye de Santa Maria, Follina

En remontant vers Farra di Soligo, les collines se font plus raides et encore plus attrayantes : ici se dressent les trois tours de Credazzo, vestiges d'un château détruit par les Lombards, et l’église de San Martino ; quelques minutes de marche à travers les vignobles mènent à la petite église de San Vigilio dans le village de Col San Martino tout proche.

En suivant les collines, on arrive à Colbertaldo, puis à Cartizze d'où l'on peut apprécier une vue spectaculaire sur les vignobles, entre les suggestives "chioccole" (cônes collinaires) et les "casére", les caractéristiques granges régionales : c'est l’endroit idéal pour visiter une cave et déguster le célèbre Valdobbiadene Superiore di Cartizze DOCG, produit ici même ; les collines de Prosecco Superiore DOCG s’étendent de Follo à Santo Stefano.

À la rencontre des saveurs des terres du Prosecco

À la rencontre des saveurs des terres du Prosecco

La Route du Prosecco se termine à Valdobbiadene, au sommet d'une colline abritant de nombreuses caves du spumante - qui offrent également l'hospitalité - le célèbre vin mousseux italien  et d'excellents restaurants pour savourer les spécialités de la campagne trévisane. Ici, on trouve également une curieuse auberge sans hôte qui propose un self-service de choix avec charcuteries, fromages, gâteaux et de bons verres de… Prosecco !

Pour revenir à Conegliano, on passe par Guia et Campea pour profiter de certains des plus beaux points de vue sur les vignobles de la région. Après avoir traversé le fleuve Soligo, de Pedeguarda, on commence la montée vers le bourg de Farrò où l'on peut faire une halte gourmande dans une ferme-auberge (agriturismo), au milieu des vignes et des bois touffus, et profiter d’un beau panorama sur Rolle.

Vue de Rolle, Cison di Val Marino

Vue de Rolle, Cison di Val Marino

On quitte Arfanta pour continuer vers Tarzo et Corbanese où se déroule chaque année la Mostra del Vino Superiore dei Colli, avec dégustation d'une sélection de vins accompagnés de brochettes de viande grillée et de polenta. On continue ensuite vers Cozzuolo, Carpesica et Ogliano, à travers les case coloniche (maisons rurales) et les sentiers naturels, jusqu'au retour à Conegliano.

Le territoire de Valdobbiadene s'élève encore jusqu'à 1 500 mètres au-dessus du niveau de la mer : ici, l'idéal est d’associer une journée dans la nature - à pied, à cheval ou en VTT sur les sentiers "Andar per Malghe" - à un déjeuner à base de plats maison dans un refuge de montagne, où l’on peut également emporter d’excellents fromages produits localement comme le Monte Cesen ou le Montasio Dop bio. Miane, célèbre pour ses châtaignes et son très apprécié Marrone di Combai IGP, est à visiter le premier dimanche de septembre durant la manifestation "Malghe tra Mel e Miane" consacrée au monde des alpages, pour découvrir les malghe, les stands de produits locaux et les ateliers de fabrication des produits laitiers.

Montasio Dop, fromage à base de lait d’alpage

Montasio Dop, fromage à base de lait d’alpage