Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sites UNESCO / Langobards: les lieux du pouvoir

Langobards: les lieux du pouvoir

En 2011 le Comité UNESCO a inscrit sur la World Heritage List les "Lieux du pouvoir des Langobards en Italie", afin de sauvegarder le patrimoine historique et artistique représenté par les monuments réalisés sous la domination des Langobards (aussi appelés Lombards) en Italie. 
Les forteresses, les églises et les monuments, éparpillés entre les provinces d’Udine et Foggia, représentent des témoins de l’influence que cette population germanique eut en Italie durant le Moyen Âge. Cividale_Petit temple_Langobard photo by Aconcagua (talk)_wikimedia commonsCes lieux, d’une grande force évocatrice, représentent et rappellent l’époque de la domination allant de 568 après J.-C. – l’an durant lequel Alboino, seigneur des Langobards entreprit la conquête de la Péninsule en créant un royaume- à 774 après J.-C, c’est-à-dire la période où Charlemagne vainquit les Langobards. 

Les centres de pouvoir et de culte témoins de cette période sont précisément sept, chacun portant l’empreinte d’une civilisation qui fut capable d’assimiler l’héritage de la Rome tardo-impériale et les valeurs et traditions typiques des populations germaniques qui ont conféré un nouvel équilibre culturel, politique et administratif à l’Italie de cette époque historique.  

Le premier duché Langobard s’établit à Cividale del Friuli, dans la province d’Udine. Nous y retrouvons le Complexe épiscopal du patriarche Calixte, les restes du Palais patriarcal et le magnifique petit temple langobard. Ce dernier est parmi les témoins architecturaux du Frioul-Vénétie Julienne (et d’Italie)  les plus importants de l’époque. Très bien conservé, le temple présente des décors combinant des motifs langobards et de style classique. 

En Lombardie, à Brescia, nous retrouvons le Complexe Monastique de Santa Giulia avec la basilique de San Salvatore témoin, du point de vue social, du soutien des Langobards aux mouvements monastiques. 
Du point de vue artistique, le complexe est l’un des plus grands exemples d’architecture religieuse du haut moyen-âge.  
Dans la province de Varèse, à Castelseprio, se trouve l’aire du castrum, Avant-poste militaire des Romains et des Ostrogots, le castrum fut transformé en une station commerciale et, successivement, en lieu de prière avec l’édification de la Basilique de Saint-Jean Evangéliste, de l’Eglise de Santa Maria foris portas et du Monastère de Torba.

Chef-d’œuvre de l’architecture religieuse, l’Eglise de San Salvatore de Spoleto, en Ombrie, est à l’origine une basilique paléochrétienne qui fut magnifiquement restaurée par les Langobards au cours du VIIIe siècle.  
En restant dans la province de Pérouse, à Campello del Clitunno, surgit le Petit Temple du Clitunno, une petite église dédiée à San Salvatore, qui conserve des fresques di VIIe siècle. De grand intérêt artistique, cette église en forme de temple corinthien, a servi de modèle aux grands maîtres de la Renaissance. 

Le duché de Bénévent, s’étendant entre la Campanie, la Basilicate et les Pouilles, fut le duché langobard le plus important de l’Italie centro-méridionale.
Bénévent se trouve l’un des sept monuments approuvés par l’UNESCO. Il s’agit du Complexe monumental de Santa Sofia et de l’église homonyme, dont les deux absides latérales conservent des restes de fresques originelles.
Enfin, le Sanctuaire de San Michele Arcangelo, à Monte Sant’Angelo (dans les Pouilles), fait également partie du duché de Bénévent. Témoin de la vénération des Langobards envers l’Archange Michel, le Sanctuaire a pendant longtemps été l’une des destinations principales des pèlerinages chrétiens.  

Informations utiles

Informations utiles


Données géographiques 

État: Italie
Régions: Frioul-Vénétie Julienne, Lombardie, Ombrie, Campanie, Pouilles
Provinces: Udine, Brescia, Varèse, Pérouse, Bénévent, Foggia


Liens utiles 

Site Unesco whc


Site Officiel du patrimoine


Site de la candidature


Fiche du patrimoine sur le site du MIBAC


Site de l' Association Italia Longobardorum


Les sites Langobards en Italie sur le site du Fai 

Regardez le film-documentaire sur les sites des Langobards en Italie

Les sites des Langobards en Italie sur Facebook