Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sites UNESCO / La Villa d'Hadrien, la demeure de l'Empereur

La Villa d'Hadrien, la demeure de l'Empereur

La Villa d'Hadrien (Villa Adriana en italien) à Tivoli est l'un des sites italiens inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Bâtie à la demande de l'Empereur Hadrien, cet édifice est un complexe monumental qui, encore aujourd'hui, met en scène la magnificence des lieux de pouvoir de Rome antique. 

Canope, Villa d'Hadrien

La Villa d'Hadrien à Tivoli a été construite à la demande de l'Empereur Hadrien et devint sa résidence personnelle à partir de 117 après J.-C.
La réalisation du complexe s'est inspiré d'une villa déjà existante qui appartenait à son épouse Sabine (Vibia Sabina). 
Construite aux alentours des Monts Tiburtins, à proximité de la capital (environ 28 km de Rome) elle était accessible par le biais de la via Tiburtina ou de la via Prenestina, où en naviguant le cours d'eau du fleuve Aniene.
L'aire choisie pour la construction possédait une abondance d'eau.
Rome était approvisionnée en eau à travers quatre anciens aqueducs (Anio Vetus, Anio Novus, Aqua Marcia et Aqua Claudia). Dans son voisinage il existe encore la source d'eau sulfureuse des "Acque Albule" (aujourd'hui les Bagni di Tivoli), connue et très appréciée par l'empereur.

Sur la base des principes archéologiques et des témoignages écrits, nous savons que les domus et les villas romaines ont été divisés en plusieurs pièces, chacune avec ses propres fonctions et selon un schéma répété que l'on peut retrouver par exemple dans la Villa dei Mystères de Pompéi et dans la Villa de Poppée de l'ancienne ville romaine d'Oplontis (Torre Annunziata).

Cependant, la Villa d'Hadrien est précisément une résidence impériale qui, tout en conservant le langage et l'iconographie de l'architecture traditionnelle, a été conçue d'une manière différente et originale.

La structure de la villa
La villa se compose d'une série de complexes rigoureusement interdépendants et communicants qui ont chacun une fonction bien spécifique: le bâtiment aux trois exèdres, le nymphée-Stade, l' édifice au vivier auquel sont connectés le quadriportique, les petites Thermes, le vestibule et la série de pièces constituant un Prétoire.

Les symétries et l'interdépendance des bâtiments, reliés par des points d'accès surveillés pour maintenir la sécurité et la confidentialité de l'empereur, montrent qu'ils forment un monument unique à l'image de la grandeur de l'empereur.
En effet, pour manifester les expressions de ses penchants l'empereur voulait reproduire dans sa propre demeure les lieux d'habitation et les monuments qui l'avaient fasciné au cours de ses nombreux voyages.

Dans la villa, vous pouvez observer le Pœcile, un jardin gigantesque avec un portique entouré d'un grand bassin utilisé pour des promenades estivales et hivernales. Le Canope est un long plan d'eau entouré de colonnes et de statues qui aboutissent sur un temple à coupole et les restes de deux complexes thermaux: les Grands Thermes et les Petits Thermes. Ces derniers étaient dotés d'un frigidarium à ciel ouvert et d'une salle ronde avec une coupole où s'ouvrait cinq grandes fenêtres. Décorés de stucs précieux, ces bâtiments ont été dédiés à la famille impériale et à ses invités.

Les Grandes Thermes, réservées au personnel de la Villa, présentaient un système de chauffage posé sous le plancher et une pièce circulaire imposante affectée d'un sudatorium (comparable au sauna actuel). Il convient de noter que la grande voûte de la salle centrale est encore en parfaite équilibre malgré l'effondrement de l'un des quatre points d'appui. Les sites relativement bien conservés de la villa sont l'académie, le stade, le Palais impérial, la salle des Philosophes, le Théâtre grec et la Place d'or, une structure majestueuse qui avait une fonction de «représentation» et contemplait un vaste péristyle orné de stucs. Le magnifique Théâtre Maritime était une sorte d' île avec des colonnes ioniques, entourée par un canal. C'est dans cet endroit que l'empereur se retiratit pour réfléchir.  

Pour en savoir plus sur l'histoire de La Villa, cliquez ici.

Informations utiles

Données géographiques
État: Italie
Région: 
Latium
Province:
 Rome

Liens utiles

Adresse: Largo Marguerite Yourcenar, 1 - Villa Adriana - Tivoli (RM) 
Téléphone: +39 0774 530203 
Web: Site officiel

Horaires
Ouverture de la archéologique 
2 au 31 Janvier: 09:00 - 17:00 
1 au 29 Février: 09:00 - 18:00 
1 mars - dernier Samedi de Mars: 09:00 - 18:30 
Dernier Dimanche de Mars - 30 Avril: 09:00 - 19:00 
May 1 to 31 Août: 09:00 - 19:30 
1 au 30 Septembre: 09:00 - 19:00 
1er Octobre et dernier Samedi , en Octobre: 09:00 -18:30 
Dimanche dernier, de Octobre à Décembre 31: 09:00 - 17:00 
Jours de fermeture: 1 Janvier et 25 Décembre

Services
Vous pouvez utiliser les services suivants: 
- Visites guidées et audio-guides pour les individus, groupes et écoles (italien, anglais, français, allemand et espagnol).
- Parking et une librairie.