Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sites UNESCO / Cilento

Cilento

Le Cilento, terre campanienne aux douces collines recouvertes d’étendues d’oliviers se reflétant dans la mer Tyrrhénienne est un endroit magique, un ancien carrefour de civilisations et traditions. Traversé par des torrents et riche en bois de châtaignes et de chênes verts, ce splendide  paysage est enrichi par la présence de petits villages perchés sur les roches ou situés au bord de la mer. C’est ici que surgit le magnifique Parc national du Cilento et du Vallo Diano, avec les sites archéologiques de Paestum et Velia et la Chartreuse de Padula, inscrits en 1998 sur la World Heritage List de l’UNESCO.Cilento Baie des InfreschiParc National du Cilento et du Vallo Diano

Le magnifique Parc National du Cilento et du Vallo Diano, le deuxième parc en Italie en termes de dimensions, s’étend de la côte tyrrhénienne à l’Apennin méridional entre la Campanie et la Basilicate et conserve d’anciennes traces de présence humaine sur le territoire. Le Parc inclut les sommets des monts Alburni, du mont Cervati et du mont Gelbison, ainsi que les contreforts côtiers du Mont Bulgheria et du Mont Sella. 
Le patrimoine floristique du Parc se compose d’environ 1800 espèces de plantes, autochtones et spontanées, et sa faune est tout aussi riche grâce à la grande variété d’environnements naturels qui caractérisent le territoire. Aires côtières et de montagne, fleuves et ruisseaux, déterminent la présence de différentes communautés faunistiques, dont certaines espèces jouent un rôle très important en termes d’équilibre écologique, comme par exemple le faucon pèlerin.
Les sommets, les prairies d’altitude et les falaises sont souvent habités par les loups, l’Aigle Royale (Aquila chrysaetos) et ses proies préférées: la bartavelle (Alectoris graeca) et le lièvre de l’Apennin (Lepus corsicanus).
A l’ extraordinaire richesse naturelle liée à l’ hétérogénéité du territoire, s’ajoute le caractère mythique et mystérieux qui caractérisent cette terre riche en histoire et culture: de l’ appel de la nymphe Leucosia  aux plages où Palinurus et Enée se séparèrent, aux  ruines des colonies grecques d’ Elée et Paestum à la magnifique Chartreuse de Padula.
Mais ce territoire entièrement à découvrir vous offre beaucoup plus. 
Parmi les nombreuses attractions du Parc, nous signalons les trois attractions culturelles principales qui revêtent une importance nationale et internationale  et qui ont fait que le Parc soit classé au Patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO: Paestum, Vélia et la Chartreuse de Padula.

Paestum
L’un des complexes monumentaux les plus importants de la Grande Grèce, appelé par ses fondateurs Poseidonia en l'honneur de Poséidon, mais rendant également hommage à Héra et Athéna.
Paestum se trouvent de nombreux témoignages, pièces archéologiques et ornementales, dont la plus grande partie est conservée au Musée Archéologique National. Les trois temples doriques joints en d’excellentes conditions (au point d’être considérés des exemples uniques d’architecture de la Grande Grèce) sont d’une beauté rare. Le temple de Neptune (530 av. J.-C.) mais dédié à Héra et construit en grès est le plus grand des trois temples de Paestum. Le Temple d’Athéna (550 av. J.-C.) aussi connu comme le Temple de Cérès et le Basilique (540 av. J.-C.) également dédié à Héra. 

Elée/Vélia
Venant du nom grec "Elée", Vélia est une cité de la Grande-Grèce, fondée au VIe siècle av. J.-C. De l’ancienne cité ne restent quel aire portuaire, Porta Marina, Porta Rosa, les Thermes Helléniques et les Thermes Romaines, l’Agora, l’Acropole, le Quartier Méridional et le Quartier Archaïque. 
Le viaduc, appelé Porta Rosa, est un prestigieux monument qui exerçait deux fonctions principales: celle de communication entre les deux quartiers de la Cité et celle de viaduc liant les deux sommets de l’Acropole.
Parmi les éléments qui contribuent à faire de Vélia un site classé au patrimoine de l’humanité, il faut signaler l’école éléatique, une école de philosophie dont les principaux représentants furent Parménide et Zénon, qui naquirent à cet endroit. 

La Chartreuse de Saint-Laurent de Padula
C’est la plus grande chartreuse d’Italie et parmi les plus célèbres. Elle se trouve à Padula, dans le province de Salerne. Fondé en l’an 1306, ce monastère possède le plus grand cloître du monde (environ 12.000 m²) et il est entouré de 84 colonnes. La partie principale est conçue en style baroque et elle occupe une surface de 51.500 m² sur laquelle ont étés bâties 320 chambres. 
Aujourd’hui la Chartreuse abrite le Musée Archéologique provincial de la Basilicate occidentale, et elle conserve des pièces archéologiques provenant des fouilles des nécropoles de Sala Consilina et de Padula. 

Informations utiles

Données géographiques
État: Italie
Région: Campanie
Province: Salerne

Liens utiles


Comment arriver

En train
Deux lignes ferroviaires desservent l’aire du Parc. La première ligne, la Naples-Salerne-Reggio de Calabre, atteint toute la zone côtière. La deuxième, la Battipaglia-Lagonegro,  dessert toute le versant septentrional des Monts Alburni. 

En bus
De nombreuses lignes relient la ville de Salerne aux des attractions du Parc.
Pour les horaires de visite: http://www.orariautobus.it/orari-autobus/campania/salerno.html 

En avion