Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sites UNESCO / Agrigente, la Vallée des Temples

Agrigente, la Vallée des Temples

En 1997, la zone archéologique d'Agrigente, en Sicile, a été inscrite dans la liste du patrimoine mondial Liste du patrimoine mondial l'UNESCO. Les imposants temples doriques sont l'un des témoignages les plus significatifs de la culture et de l'art grecs, et nous racontent une histoire millénaire qui a commencé au VIe siècle avant J.-C. avec la fondation de l'ancienne colonie d'Akragas.

Temple de la Concorde, Vallée des Temples - Agrigente, Sicile

La ville atteint son apogée au Ve siècle av. J.-C. : de cette époque date la construction des temples les plus importants, répartis le long des remparts de la ville. Durant son expansion vers la côte Tyrrhénienne de la Sicile, Akragas se heurta aux Carthaginois, les battant lors de la bataille d’Himère en 480 av. J.-C. Environ soixante-dix ans plus tard, Carthage prit sa revanche, détruisant la ville rivale. Deux siècles plus tard, la ville fut conquise par les Romains qui la rebaptisèrent Agrigentum et lui donnèrent un nouvel âge d’or.

Voyons ensemble les principaux bâtiments du Parc Archéologique de la Vallée des Temples, un site d'environ 1300 hectares abritant un patrimoine monumental au cœur d’un paysage extraordinaire.

Temple des Dioscures, Vallée des Temples - Agrigente, Sicile

Le temple des Dioscures, symbole de la ville d'Agrigente, ne conserve aujourd'hui que quatre colonnes soutenant un angle de l’entablement. Il s'agit en réalité d'une reconstruction datant du XIXe siècle, réalisée avec des pièces d’époques différentes trouvées aux alentours.

Télamon du Temple de Zeus, Musée Archéologique Régional Pietro Griffo - Agrigente, Sicile

Les imposantes fondations et l'autel monumental du temple de Zeus sont le témoignage du plus grand temple dorique de tout l’Occident. Construit pour célébrer la victoire de la bataille d’Himère, il mesurait 30 mètres de haut. À côté des ruines gît un télamon, l'une des 38 statues gigantesques (presque 8 mètres de haut) qui se trouvaient entre les colonnes du temple. Elles représentaient probablement les prisonniers carthaginois capturés après le triomphe d'Akragas. Celle que vous voyez dans la Vallée des Temples est cependant une copie : la statue originale est conservée au Musée Archéologique Régional Pietro Griffo d'Agrigente. À ne pas manquer, l'extraordinaire collection d’objets, comme la statue d'Éphèbe, chef-d'œuvre de la sculpture grecque.

Temple d'Héraclès, Vallée des Temples - Agrigente, Sicile

Le temple d'Héraclès, construit à la fin du VIe siècle av. J.-C., est le plus ancien d'Akragas. Sur les 38 colonnes d'origine, il n'en reste que neuf, reconstruites en assemblant, l’une après l’autre, les pièces originales trouvées aux alentours.

Temple de la Concorde, Vallée des Temples - Agrigente, Sicile

Le temple de la Concorde n’a rien perdu de son charme antique: avec le Parthénon, il est considéré le temple dorique le mieux conservé au monde. Aux yeux du visiteur contemporain, les colonnes, le fronton, le tympan affichent une belle couleur ocre. En réalité, le temple était à l'origine blanc, à l'exception de la partie supérieure, peinte en bleu et rouge.

Les autres temples de la vallée sont tombés en ruines, endommagés par le temps et pillés pour réutiliser leurs matériaux de construction. Converti en église chrétienne au VIe siècle de notre ère, le temple de la Concorde fu épargné.

Temple d'Héra Lacinienne, Vallée des Temples - Agrigente, Sicile

Le temple d'Héra Lacinienne ou temple de Junon, très similaire au temple de la Concorde, compte 30 colonnes, dont certaines sont surmontées d’un chapiteau. Incendié par les Carthaginois en 406 av. J.-C., il porte encore les traces de l'incendie, visibles sur le mur de la cellule.

La zone de l'agora datant d’époques grecque et romaine est également splendide, organisée en plusieurs terrasses et centre de la vie publique où se distinguent le Bouleuterion (la "Sala del Consiglio") et l'Oratoire de Falaride. La Vallée des Temples abrite également une vaste zone de nécropoles grecques, romaines et chrétiennes, située juste à l'extérieur de la cité antique, et la tombe de Theron, tombeau monumental attribué à tort à l’antique tyran d'Akragas. Enfin, les aqueducs ingénieux, les mosaïques parant les sols ayant survécu dans les zones résidentielles helléniques et romaines ainsi que les Basiliques paléochrétiennes des époques successives, dont celle de "Villa Athena", à proximité du temple de la Concorde, méritent notre attention.

 

Pour en savoir plus www.visitsicily.info

 

 

Informations Utiles

Données géographiques
État: 
Italie
Région:
Sicile
Province:
Agrigente
Commune:
Agrigente

Liens utiles 


Comment arriver

En train
Gare Centrale d'Agrigente. Pour info: Trenitalia 

En avion

Aéroport "Falcone-Borsellino", Palerme

En bus
Azienda Siciliana Trasporti (A.S.T.), InterbusSAIS Autolignes