Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Sites UNESCO / Agrigente, la Vallée des Temples

Agrigente, la Vallée des Temples

Exceptionnel  témoignage historique de la Grande Grèce ainsi que de l’époque successive, l’aire archéologique d’Agrigente, en Sicile, a été insérée en 1997 dans la World Heritage List de l'UNESCO. Les vestiges de la cité hellénique devenue en suite punico-romaine, les imposants temples doriques – presque intactes – les agoras, les nécropoles païennes et chrétiennes et le complexe réseau d’aqueducs souterrains, représentent la richesse d’un site qui s’étend sur environ 1300 hectares et qui raconte une histoire millénaire, dont l’origine remonte au VIe siècle av. J.-C., avec la fondation de l’ancienne colonie grecque d'Akragas.Agrigente - Temple de la Concorde

Articulé en terrasses situées sur un haut plateau, conçue selon un plan urbanistique en échiquier (plan hippodamien), Akragas fut l’une des plus grandes cités grecques de la Méditerranée. Vers la fin du VIe siècle fut construite une imposante muraille défensive se composant de neuf portes, et la colonie connut une période de forte expansion durant le Ve siècle av. J.-C., période coïncident avec le royaume de Théron  (tyran d’Agrigente), qui poursuit même après l’instauration de la démocratie. 
Au cours de cette période furent édifiés les premiers temples doriques de la colline méridionale, qui délimitaient, au sud, le haut plateau sur lequel était construite le ville. Après la lutte entre les Carthaginois et les Romains pour la domination de la Méditerranée, la ville tomba progressivement en décadence, jusqu’au moment où, conquise par les Romains, elle devint "Agrigentum".

Véritable cœur archéologique d’Agrigente, l’ aire des Temples représente un lieu à visiter unique au monde. Le Temple de Zeus ou Jupiter Olympique, dont il ne reste plus que les fondements et l’autel principal, était l’un des plus grands temples grecs de l’antiquité. Le temple le plus ancien d’Agrigente est le Temple d’Héraclès ou Hercule, tandis que le mieux conservé est sans aucun doute le Temple de la Concorde: probablement le plus impressionnant temple dorique grec existant de nos jours après le Parthénon d’Athènes. Il fut successivement remanié et transformé en Église chrétienne, comme le témoignent les tombes creusées dans le sol.

Le Temple d’ Héra Lacinia ou Junon de la même période du Temple de la Concorde, fut gravement endommagé à cause d’un incendie qui eut lieu vers la fin du Ve siècle av. J.-C. Sont également à visiter: le Temple des Dioscures ; le Sanctuaire dédié aux divinités chtoniennes ou "de la terre" - Déméter et Perséphone – profondément vénérées par les femmes de cette zone; le temple d’ Héphaïstos ou Vulcain, séparé du sanctuaire par un bassin où confluaient les eaux d’un ancien aqueduc; le Temple d'Isis, de tarde époque augusto-tiberienne, le Temple de Déméter, lié à l'ancienne acropole athénienne, le Sanctuaire d’Asclépios ou Esculape, dieu grec de la médicine, centre des rites thérapeutiques et le temple d’Athéna, faisant actuellement partie de l’église de Santa Maria dei Greci (Sainte-Marie des Grecs). 

Tout aussi ravissante, et certainement à visiter, la partie de l’agora d’époque grecque et romaine, articulée sur plusieurs terrasses, épicentre de la vie publique, la "Sala del Consiglio" (Salle du Conseil)  ou "Bouleutérion" à Nord du "Poggetto de San Nicola" et le Gymnasium, l’ancien lieux où se déroulaient les activités sportives, éducatives et récréatives.  

La Vallée des Temples compte également une zone comptant de nombreuses nécropoles grecques, romaines et paléochrétiennes, à peine en dehors de l’ancienne ville, et la Tombe de Théron, appelée ainsi à cause d’une erreur d’attribution, mais qui n’avait rien à voir avec le tyran hellénique de Akragas.  Enfin, vous pourrez également admirer les complexes aqueducs, les mosaïques des pavements que l’on peut admirer dans les zones résidentielles helléniques et romaines et les Basiliques paléochrétiennes d’époque successive, parmi lesquelles celle de "Villa Athena" située à peu de distance du Temple de la Concorde.  

Informations Utiles

Données géographiques
État: 
Italie
Région:
Sicile
Province:
Agrigente
Commune:
Agrigente

Liens utiles 


Comment arriver

En train
Gare Centrale d'Agrigente. Pour info: Trenitalia 

En avion

Aéroport "Falcone-Borsellino", Palerme

En bus
Azienda Siciliana Trasporti (A.S.T.), InterbusSAIS Autolignes