Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Se restaurer / Les saveurs du Molise

Les saveurs du Molise

Des montagnes avec plusieurs sites archéologiques, de pittoresques collines de champs de blé, oliviers et vignobles traversées par des fleuves, des petites villes riches en histoire et la mer qui, avec ses rythmes lents et cycliques, oriente la vie des pêcheurs. Ainsi se présente le Molise, une petite région constellée de paysages magnifiques, avec un patrimoine architectural et gastronomique encore méconnu et préservé du tourisme de masse. 
Le cours du fleuve Biferno nous mène vers la zone montagneuse de Campobasso jusqu’à la mer, à la découverte de la terre des Samnites et de ses saveurs authentiques.
Molise - Campobasso photo by Man of Wax-flickr

L’itinéraire part de la commune Campobasso, qui s’étend sur une colline dominée par le majestueux Château Manforte du XVe siècle. 
Le bourg se développe autour de la place Pepe, qui accueille des palais nobiliaires et la cathédrale de la Santissima Trinità (Sainte-Trinité) de style néoclassique. Ne manquez surtout pas l’occasion de visiter le Musée Provincial et l’Eglise de Saint-Barthélemy et prenez le temps d'essayer les plats de la cuisine traditionnelle, fortement influencée par les traditions des régions limitrophes- les Abruzzes et les Pouilles- mais qui a développé au fil du temps son propre caractère. Parmi les nombreuses spécialités nous signalons les différentes variétés de pâtes de la région accompagnées de légumes et légumes secs, l’agneau, le liqueur Milk et les nombreuses pâtisseries.  

A l’occasion de la fête du Corpus Domini, se déroule à Campobasso la plus importante manifestation de la culture populaire et religieuse du Molise: la Sagra dei Misteri (la fête des Mystères). Le long des rues de la ville défilent treize "Misteri" portés à l’épaule par les hommes du lieu: il s’agit de structures conçues par l’artiste Paolo Saverio di Zinno en 1748, animées par des adultes et des enfants accrochés à une structure en donnant l’illusion d’être suspendus dans l’air et en créant une représentation surréelle du Nouveau et de l'Ancien Testament. 

Après avoir visité la petite ville de Ripalimosani, célèbre pour son pain spécial, on poursuit vers Petrella Tifernina, en suivant le cours d’eau du Bifeno, le long d’une vallée fertile qui accueille les 380 hectares de vignobles d’où viennent les raisins sélectionnés pour la production des vins blancs, rouges et rosés, parmi lesquels se distingue le Biferno Doc. 

L’itinéraire continue avec Larino, avec le Palais Ducal d’origine médiévale, qui est l’actuel siège de la mairie et abrite en même temps le Musée civique, la cathédrale de style gothique et roman, dédiée à l’Assunta (Sainte-Marie de l’Assomption) et à San Pardo consacrée en 1319, et l’amphithéâtre romain qui se trouve dans la localité de Piana San Leonardo
Vers la fin du mois de mai, à Larino se déroule la Fête du Saint patron, San Pardo, avec un cortège auquel participent plus de 100 chars ornés de fleurs en papier, traînés par des bœufs qui transportent la statue du Saint, escortés par les habitants qui portent des torches en chantant le "carrese" (chant traditionnel). 

En pénétrant dans l’arrière-pays on découvre, au cœur des collines d’oliviers, les villes de l’huile: Colletorto et Casacalenda. En retournant vers le fleuve Biferno, on rejoint Guglionesi, où il faut absolument essayer la charcuterie, tout comme le "saggiciotto" (charcuterie de porc) de la commune limitrophe  Montenero di Bisaccia et la "ventricina" (viande en saucisse préparée avec la viande maigre de la cuisse du porc assaisonnée avec du paprika, du poivron et des fleurs de fenouil). 

On poursuit notre voyage avec Termoli, un petit bourg de pêcheurs, ou vous pourrez faire d’agréables promenades parmi les ruelles caractéristiques bordées de maisons aux couleurs pastel. La petite ville -dont les alentours sont constellés de vignobles-, accueille le Château Souabe voulu par Frédéric II en 1247, avec la majestueuse tour carrée, entourée d’un bastion avec quatre petites tours cylindriques angulaires. Ici vous pourrez goûter au 
"Bredette" (soupe de poisson typique).

Près de Termoli, nous retrouvons Campomarino, un bourg faisant partie du circuit des "Villes du Vin" avec ses magnifiques vignobles donnant sur la mer. C’est ici qu’on produit le Biferno Doc blanc, rouge et rosé que vous aurez l'occasion de savourer à la fin du mois de juillet lors de la fête du vin.
En retournant dans l’arrière-pays, nous retrouvons Agnone, une localité qui doit sa renommée internationale à l’ancienne tradition des cloches qui survit grâce à la Fonderie Marinelli abritant le musée des cloches.
L’étape suivante est Isernia: de la place San Pietro Celestino (Saint Pierre Célestin), au  cœur de la petite ville, on rejoint la cathédrale qui constitue un témoignage important d’architecture du haut moyen-âge.
En vous baladant parmi les ruelles de l’ancien bourg, vous pourrez découvrir les nombreuses boutiques d’artisanat local où sont fabriquées les célèbres broderies aux fuseaux.
L’ancien bourg de Scapoli mérite également une visite. Il est surtout connu pour la fabrication de la "zampogna" (ancien instrument de musique italien de la famille des cornemuses) dont la tradition est perpétuée par les artisans des boutiques du quartier Fontecostanza, où se trouve aussi le musée consacrée à cet instrument. 

L’itinéraire se conclut avec un petit détour menant aux ruines de Saepinum (l’actuelle Sepino), un site archéologique situé au niveau de la diramation nord-orientale des monts du Matese.Né à la fin du IVe siècle comme centre de commerce et bastion défensif se trouvant au croisement de deux voies principales, Saepinum se compose d’une aire à plan rectangulaire, entourée de remparts avec plusieurs tours et quatre portes monumentales, dont une (Porta di Boxano) est très bien conservée.  Dans le forum sont encore visibles les restes de la basilique, du temple, du marché et des thermes. 

Informations Utiles

Région Molise www.regionemolise.com 

Molise Tourisme www.discovermolise.com