Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Se restaurer / La Calabre et le Piment rouge

La Calabre et le Piment rouge

Un voyage en Calabre, la terre de l’"or rouge", à la découverte des saveurs intenses évoquant les influences du Moyen-Orient héritées par la cuisine traditionnelle.
L’or rouge de cette région est le piment, le Roi incontesté de la table.
La commune de Diamante est certainement la capitale du piment calabrais ("piparedduzzu" en dialecte). Une Académie lui est consacrée. Chaque année elle organise, au mois de septembre, un Festival, désormais célèbre au niveau international: cinéma, Arts, culture, rencontres, débats, satire, musique, défilés de mode, spectacles de rue, et beaucoup de gastronomie bien évidemment, où le piment rouge est le "souverain absolu".Calabre - Diamante photo by ivo.spadone-flickrL’itinéraire part de la commune de Diamante, aussi appelée "Jardin des Cédratiers": huit kilomètres de plages, une mer cristalline et des ruelles ornées de peintures murales.
Dans cette charmante petite ville vous pourrez goûter à la n’duja, une saucisse pimentée, excellente comme entrée ou pour assaisonner certains plats. L’itinéraire poursuit avec une visite à Maierà, à 8 km de distance de Diamante, où se trouve la Palais Ducal abritant le Musée du Piment.

En parcourant la côte sur le versant nord, on tombe sur des plages très fréquentées comme celle de la commune de Scalea, avec son ancien bourg et Praia a Mare, constellée de cédratiers avec sa magnifique Isola di Dino (Île de Dino) et le Sanctuaire de la Vierge de la Grotte, qui offre un panorama extraordinaire sur toute la côte. 

En traversant le Parc National du Pollino, caractérisé par une nature luxuriante et sauvage, on atteint Castrovillari, avec l’imposant château aragonais de 1490. Cette zone est l’un des points de départ des randonnées dans le parc (du côté de la Calabre, puisqu'une partie du parc se trouve en Basilicate).Si vous préférez la montagne à la mer, et donc la possibilité de pratiquer du  sport (trekking, VTT, alpinisme, canyonisme, rafting et spéléologie et – en hiver- ski de fond), vous devez absolument visiter ce parc, doté de plusieurs campings, refuges et lieux de détente, et ses magnifiques réserves: la Vallée du Fleuve Lao, les Gorges du Raganello et la Vallée du Fleuve Argentino.  

Dans l’aire protégée vit depuis désormais plus de cinq-cents ans la Communauté  Arbëresh, d’origine albanaise, qui s’établit entre la Calabre et la Basilicate entre 1470 et 1540 pour fuir l’occupation ottomane.
Parmi les villages à visiter nous signalons AcqaformosaCivita (qui accueille un musée consacré à la civilisation Arberësh), San BasileLungroPlataci et Frascineto. Vous aurez l’occasion d’assister à des rites célébrées selon la tradition gréco-byzantine. 

De la montagne, nous nous déplaçons vers la ville, à Cosenza. Vous pourrez y visiter le pittoresque Corso Mazzini, la très suggestive "città vecchia" 
(ancienne partie de la ville) et les fleuves Crati et Busento.
Après une visite au majestueux Dôme, vous pourrez vous restaurer en dégustant le nombreux produits authentiques de cette région. Parmi les spécialités de la Calabre nous retrouvons la mùstica: des petits poissons assaisonnés au piment, laissés sécher au soleil et conservés dans de l’huile.

Notre itinéraire se conclut en revenant sur la côte tyrrhénienne, où nous retrouvons la commune de Paola, où l’on célèbre chaque année (du 1er au 4 mai) Saint-François de Paule, le saint patron de la Calabre.
A cette occasion de nombreux fidèles provenant des quatre coins du Pays atteignent la commune de Paola, pour chanter au clair de lune.
L’événement se termine avec la procession, où la statue du Saint défile le long d’une des rues principales – qui comte de nombreuses édicules en majolique figurant les miracles de Saint-François, jusqu’à son arrivée au couvent avec une église gothique conservant les reliques du Saint. Dans l’après-midi se  déroule, au bord de la mer, la bénédiction des bateaux, tandis qu’à minuit, le spectacle de feux d’artifice marque la fin des célébrations. 

Achats 
Dans les petits villages de la communauté Arbëresh, vous pourrez trouver le textiles typiques (tapisseries, sacoches, tabliers) réalisés en fibre de genêt. L’art du tissage est très diffusée dans toute la région.
Mis à part le piment, la Calabre offre de nombreux produits traditionnels comme les excellentes saucisses piquantes parmi lesquelles la célèbre soppressata, le fromage pecorino, les différentes variétés de ricotta et le cédrat sous forme de fruit confit ou de liqueur (spécialité de Diamante).  

Les cédrat est aussi l’un des ingrédients des panicilli, des petits pains aux raisins enroulés dans des feuilles de cédratier.
Les vins rouges  Doc de la région sont le Donnici, le Pollino et le Savuto.