Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Nature et paysage / Voyage dans la région de Barbagia

Voyage dans la région de Barbagia

Quand on pense à la Sardaigne, on a tendance à penser à l’été, à la mer, au fêtes et aux destinations de rêve, fréquentées surtout par les célébrités internationales.
Mais si on essaye de se détacher un instant de cette image de la Sardaigne, on découvre que l’île, la deuxième de la Méditerranée en termes de grandeur après la Sicile, offre beaucoup plus. 

Nous allons commencer notre voyage en partant de la région de Barbagia, un territoire encore sauvage qui représente le centre le plus préservé de la Sardaigne. Un univers où les coutumes et les traditions et la nature particulièrement luxuriante, caractérisent et différencient la vie des habitants depuis des siècles. La Barbagia se situe entre les provinces de Nuoro et Ogliastra: le territoire, sauvage et en partie impraticable, les habitants et la charme antique la rendent particulièrement fascinante pour les visiteurs qui souhaitent connaitre de près la modernité d’une culture millénaire. La région de BarbagiaA voir
Cette partie de l’île doit son nom aux Romains qui l’appelèrent Barbaria pour son caractère indomptable. Un territoire difficile à conquérir mais accueillant et plein de merveilles à découvrir. 

A l’ouest, le Supramonte de l'Ogliastra, un haut-plateau calcaire dominé par le Mont Corrasi (1.463 m) s’étendant entre les territoires d’OlienaOrgosolo, Dorgali, Bunei et Urzulei, est stupéfiant du point de vue du paysage.  
Le territoire est interrompu par des vallées profondes et déchiquetées, dites "codule" qui s’ouvrent vers la mer en s’insérant entre les parois calcaires du littoral: le résultat est un paysage spectaculaire se composant de gorges, pentes et falaises. 
Mis à part le paysage, la région compte de nombreuse habitations rurales en pierre, les caractéristiques cortes, et boutiques d’artisanat, présentes surtout dans les petits villages de Belvì et Aritzo, célèbres pour les coffres décorés et pour la menuiserie en général. D’autre part, la maroquinerie est le secteur principal de Dorgali, tandis qu’Oliena est célèbre pour la couture. Sans oublier les casseroles et les poêles artisanales en cuivre fabriquées dans la Barbagia de Seulo

A faire 
La Barbagia peut être découverte à travers les nombreux sentiers d’excursion. Le premier, celui qui relie Is Muralleddas et Texil, se caractérise par la présence de nombreux chênes verts, arbousiers, châtaigniers, cerisiers et chênes-lièges. On atteint Punta Crispisu donnant sur Tonara, Belvì et Aritzo. Le long du chemin vers Funtana Cungiada, on peut admirer l’église champêtre de Santa Maria (Sainte Marie) et bénéficier d’une vue magnifique allant du Golfe d’Oristano à l’Ogliastra jusqu’à la Chaîne montagneuse du Gennargentu.
Les sentiers du Supramonte de l’Ogliastra sont plus ardus, mais décidément spectaculaires. Celui allant de Sa Portisca à Cala Luna, compte de nombreux points panoramiques sur le Golfe d’Orosei et sur le Supramonte de Dorgali, Urzulei, Bunei et Orgosolo. Le long du sentier, vous pourrez visiter l’Oasis faunistique du cerf sarde et le complexe rural de Coile sa Portisca. Ne manquez pas non plus l’occasion de visiter le village nuragique d’ Or Murales, avec 50 cabanes circulaires en pierre remontant à l’Âge du Bronze, le Canyon de Codula di Luna et la charmante plage de Cala Luna.

En se dirigeant vers Garroppu, on marche parmi les aiguilles des roches, en observant les formations karstiques de la Codula (vallée), en visitant les tombes des géants de Sa Carchera et le village nuragique d’Orruinas. 
Le point final est la Gorge de Gorroppu, un canyon qui atteint 400 m de haut et qui accueille un petit lac (appelé Pischina Urtaddala) dans lequel convergent les eaux souterraines. 
Enfin, ça vaut le coup de s’aventurer le long du Sentier San Giorgio (Saint-Georges) pour voir la Tombe des Géants de S'Arena et le village nuragique de Perdeballa.

A ne pas manquer
La culture et les traditions de la Barbagia se retrouvent dans les fêtes et les manifestations populaires comme "Automne en Barbagia" qui se déroule chaque année du mois de septembre au mois de décembre à laquelle participent de nombreux villages de la zone qui organisent événements et spectacles dans les caractéristiques cortes, dans les boutiques artisanales et dans les caves. 

A Mamoiada, à l’occasion du carnaval, se tiennent les défilés processionnels des mamuthones, tandis que durant le mois d’octobre, Aritzo accueille la Fête des Châtaignes, avec des expositions, des concerts et des défilés de groupes folkloriques. 
La gastronomie locale est riche et gourmande. N’oubliez pas d’essayer les fromages, la viande, la charcuterie, les gâteaux et les vins typiques comme le célèbre Cannonau ou l’eau-de-vie sarde Filu ’e ferru.

Informations utiles

Liens utiles


Comment arriver 

En bateau

En bus
ARST – Numéro Vert 800.865042