Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Montagne / Parc National de la Sila

Parc National de la Sila

Le Haut-plateau de la Sila, 150.000 hectares de merveilles naturelles incomparables, s’étend entre les provinces de Cosenza, Crotone et Catanzaro en Calabre. Un cadre naturel où la variété des paysages, des espèces animales et végétales et la beauté des lieux, a rendu opportune l’institution du Parc National de la Sila, dans le but de sauvegarder ce patrimoine exceptionnel. 
Sila photo by Silvia Alvarez AdaliaIl s’agit du plus ancien parc national de la Calabre, parmi les cinq premiers nés en Italie. Une aire qui, tout en préservant son côté plus sauvage, est aussi appréciée des visiteurs pour les nombreux petits villages caractéristiques qu’elle accueille, au sens de l’hospitalité inné chez les habitants et à la possibilité pratiquer plusieurs sortes de sports. Cette terre magnifique aux mille ressources peut être visitée et découverte tout au long de l’année. 

À voir 
Les nombreux villages constellant la zone sont certainement à visiter. Certains sont plus anciens et traditionnels, d’autres plus modernes, à forte vocation touristique et pourvus des meilleures infrastructures. Ce qui caractérise l’ensemble des villages, c’est la beauté du paysage, qui sembe être suspendu entre passé et présent, tradition et modernité.
La commune d' Acri (dans la province de Cosenza, aussi dite "porte de la Sila"pour sa position au pied du Haut-plateau) accueille les ruines d’un château féodal, le Palais Sanseverino-Falcone, la Palais Julia avec la grande bibliothèque et le Palais Spezzano. Encore, nous y retrouvons l’imposante Basilique Beato Angelo d’Acri. 
D’autre part, le centre de San Giovanni in Fiore, la commune la plus peuplée de la Sila, compte plusieurs églises parmi lesquelles l’Abbaye Florense et l’Eglise Sainte Marie des Grâces.
A peu de distance, nous retrouvons Castelsilano, dont le territoire est riche en sources naturelles et eaux sulfureuses. Dans cette aire se trouvent de nombreuses cavités spéléologiques, dont la plus importante est la Grotte de Samourì ou Grave Grubbo. 
L’ancien bourg d' Acerenthia, avec ses vestiges du moyen-âge est aussi à visiter.

À faire
Durant la belle saison et en automne, les excursions représentent l’activité principale. Les bois de la Sila (considérée comme le Poumon Vert de la Calabre) sont parfaits pour les randonnées d’un ou plusieurs jours. 
Durant les excursions il est possible de cueillir les champignons (particulièrement prisés) les marrons et les fruits des bois. 
Plusieurs localités vous offrent la possibilité de louer des vélos ou de vous aventurer à cheval parmi les nombreux sentiers immergés dans la nature. 
Mais vous aurez aussi la possibilité de pratiquer des sports comme le tennis et le football dans les différentes structures présentes sur le territoire. 
Dans les localités de villégiature, comme le Villaggio Mancuso, se trouvant à proximité de plusieurs lacs et cours d’eau (en particulier des lacs AmpollinoCecita et Avro- riches truites et carpes), vous aurez la possibilité de pratiquer du canoë et de la pêche sportive ainsi que de louer des bateaux à pédales et des petites embarcations. 
La Sila est aussi l’un des meilleurs endroits du Sud d’Italie pour pratiquer les sports d’hiver.
En particulier, les communes de LoricaCamigliatello et Ciricilla (dans la province de Catanzaro) sont parmi les mieux équipées et comptent plusieurs descentes et pistes de ski de fond. 
Enfin, les amateurs de la vitesse pourront s’amuser sur les pistes de bob-luge comme celle de Villaggio Palumbo, praticables même en été. 

À ne pas manquer
Terre riche en traditions anciennes, la Sila a su conserver intactes les saveurs d’antan.
N’oubliez pas d’essayer, de préférence dans un  refuge de montagne, les recettes de la cuisine locale: la "mpanata", une soupe préparée avec de la ricotta, du sérum de lait encore chaud et du pain rassis. Sans oublier les produits du Parc comme les cèpes de la Sila et les marrons

Ne renoncez pas à une balade parmi les bois, riches en conifères, symbole du territoire, parmi lesquelles se distingue le pin laricio qui habite, avec le hêtre et le sapin blanc en particulier, la magnifique Forêt des Géants (Foresta dei Giganti en italien). Plusieurs espèces animales, comme le loup et le cerf, y ont trouvé leur habitat naturel. Pour tous les passionnés de birdwatching (l’observation des oiseaux), nous signalons la présence de plusieurs espèces de rapaces, parmi lesquels le Milan Royal, le Circaète Jean-le-Blanc et le Hibou grand-duc. 

Informations utiles

Liens utiles

Comment arriver
En train
La Sila peut être atteinte depuis le gares de Paola, Lamezia Terme, Catanzaro et Crotone à travers le réseau ferroviaire de la Calabre. Il existe également la possibilité d'effectuer le dernier trait de parcours compris entre Camigliatello et San Giovanni in Fiore avec une locomotive à vapeur.  

En bus
Il existent plusieurs bus de ligne où gérés par les Chemins de fer de la Calabre qui, durant l'été, effectuent des courses régulières (avec départs du littoral ionien et tyrrhénien) vers la Sila.
En avion
Aéroport de Lamezia Terme versant tyrrhénien  
Aéroport de Crotone S.Anna versant ionien