Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Montagne / Le Parc National des Monts Sibyllins

Le Parc National des Monts Sibyllins

Visiter les communes comprises dans le périmètre du Parc des Monts Sibyllins représente une occasion unique pour revivre le passé et découvrir les inventions que l’homme a su préserver au fil des siècles pour s’adapter à un environnement naturel sauvage et parfois hostile. 
Le voyage devient pour chaque visiteur une expérience inoubliable et extrêmement vivifiante et intense du point de vue culturel.   

Le Parc National des Monts Sibyllins inclut le groupe de sommets le plus haut de l’Apennin ombro-marchesan, et son sommet le plus, celui du Mont Vettore atteint 2.479 mètres d'altitude, tandis que ses nombreuses communes sont distribuées entre l’Ombrie et la région des Marches.Floraison à Castelluccio - Photo by Gianluca LiparotiA voir  
Parmi les communes qui méritent une visite, nous signalons Visso, siège du Parc National. Selon la légende, cette commune ombrienne du Parc, caractérisée par un centre historique très pittoresque aurait été fondée 907 ans avant la fondation de Rome et que, à partir de sa déclaration entant que commune libre jusqu’aux invasions napoléoniennes, elle aurait été divisée en quatre hameaux appelés "Guaite", incluant Castelsantangelo et Ussita

Pas très loin, les visiteurs ont la possibilité de suivre un itinéraire parcourable même en voiture, parmi les Gorges de la Valnerina, creusées par l’action du fleuve Nera, et la massif montagneux du Mont Bove, d’aspect dolomitique. 
Pour la particularité de sa position géographique, nous signalons également le village d’Arquata del Tronto, la seule commune située entre deux Parcs Nationaux: celui des Monts Sibyllins au nord et celui du Gran Sasso et Monti della Laga au sud, dans les Abruzzes

Norcia, patrie d’origine du Saint Patron d’Europe Saint-Benoît et célèbre pour son magnifique centre historique, est le cœur d’une importante section du parc. A Preci, un lieu de spiritualité et en même temps un point de repère pour la chirurgie, ne manquez pas l’occasion de visiter l’Abbaye de Sant’ Eutizio, fondée en l’an 470 apr. J.-C. 

A faire
Le trekking est un sport très pratiqué dans toute l’aire: il existent plusieurs itinéraires et des visites guidées organisées par les Maisons du Parc. 
Certains sentiers thématiques sont particulièrement intéressants, comme le sentiers du Safran, appelé ainsi parce qu’il parcourt l’ancienne rue de ceux qui portaient cette épice des Abruzzes. 

L’escalade sportive est aussi une pratique très diffusée dans le parc, surtout dans la partie septentrionale du Mont Bove. Du fait de sa structure morphologique et de conditions environnementales particulières, liées aux courants atmosphériques, le parc est le royaume du deltaplane et du parapente. 

D’autres sports (mis à part le ski durant la saison hivernale dans la zone de Forca Canapine), sont pratiqués dans le parc comme le rafting et le canyoning le long des fleuves.  
En Vtt, vous pourrez découvrir les endroits les plus suggestifs du parc, grâce aux nombreux parcours spécifiques. 

A ne pas manquer
L’emplacement sur lequel surgit le Sanctuaire de Macereto, situé à près de 1000 mètres d’altitude semble presque un locus amoenus. Il s’agit d’un complexe religieux, près duquel se trouvait autrefois le château des Comptes de Fiastra. Il représente la plus haute expression d’Architecture de la Renaissance du XVIe siècle dans la région des Marches. 
En remontant le cours du fleuve Nera, en se dirigeant vers l’arrière-pays des Marches, on se retrouve face à un "spectacle" d’une beauté incomparable: le Lac de Fiastra. Malgré qu’il s’agisse d’un lac artificiel ses eaux, dans lesquelles se reflètent les sommets des montagnes, sont azures et limpides tout au long de l’année.
D’ici il est possible d’atteindre la vallée de l’Acquasanta, avec ses magnifiques cascades et la Grotte de l’Ours.

Parmi les nombreuses légendes autour de l’aire où se situent les Monts Sibyllins (déjà connus au Moyen Âge en Europe comme le royaume des démons, des nécromanciens et des fées), les plus célèbres sont celles liées à "l’illustre prophétesse" Sibylle qui vivait dans une grotte sur la montagne homonyme, et celle de Pilato selon laquelle le corps mourant du procureur romain fut traîné par des bufflons jusqu’aux eaux du lac "démoniaque", se trouvant dans l’une des plus hautes vallées du Mont Vettore. 
Le paysage, presque lunaire, qu’on atteint en partant de Frontignano après un parcours d’une durée d’environ quatre heures, est absolument à découvrir. 

A essayer
Les Lentilles cultivées de Castelluccio di Norcia, portant le label IGP (Indication Géographique Protégée) est typique des Piani di Castelluccio, un hameau de la commune de Norcia. Elles sont excellentes cuites à l’étouffée, simplement avec de l’eau, céleri, de l’ail et un peu de sel et poivre.   

Informations utiles

Informations utiles
Liens utiles

Parc National des Monts Sibyllins

Tourisme Région des Marches

Comment arriver

En voiture
A14, prendre la sortie Nord Civitanova Marche; Est Pedaso, Porto San Giorgio; Sud S. Benedetto del Tronto.
A1 prendre la sortie Orte, Val di Chiana.
RN 4 Salaria; RN77 Val di Chienti; RN78 Picena; RN209 Valnerina

En bus
Lignes de bus CONTRAM (Province de Macerata)
Umbria Mobilità (Province de Pérouse)

En train
Ligne FS Ancône-Rome

En avion
Aéroport International d'Ombrie (Pérouse S. Egidio)