Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Mer / Voyage dans les îles Éoliennes

Voyage dans les îles Éoliennes

Un voyage magnifique à la découverte de la beauté des paysages des Îles Eoliennes, inscrites depuis l'an 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité d'UNESCO. Un voyage dans le monde enchanté de ce magnifique archipel de la Sicile au milieu d'une mer vierge, transparente de la nature sauvage et de volcans jamais endormis.
Nous partons de la plus grande île, Lipari, dont la municipalité englobe toutes les îles à l'exception de Salina. Habitées depuis l'antiquité et caractérisées par une intense activité volcanique, les îles Eoliennes ont fait l'objet de découvertes exceptionnelles de vestiges archéologiques. 
On peut  désormais les admirer dans le musée archéologique situé dans le Château de Lipari, qui se trouve sur une grande baie de la côte orientalle, entre les deux criques de Marina Lunga et Marina Corta. 
AlicudiNous vous conseillons une visite de l'Acropole grecque et de la Cathédrale d'origine normande. Pour profiter du spectacle de la nature il est plutôt recommandé d'effectuer un tour en bateau et découvrir les grottes profondes, les magnifiques criques comme celles del Fico, les falaises et les plages sauvages comme celles de Vinci, Valle Muria, Punta della Castagna et Capo Rosso. 

Nous arrivons maintenant à Panarea, qui avec les petites îles de Basiluzzo, Spinazzola, Lisca Bianca, Dattilo, Bottaro, Lisca Nera, les rochers de Panarelli et de Formiche (fourmis) forment un minuscule archipel à découvrir.
La zone la plus touristique se trouve dans le quartier de San Pietro, avec ses maisons typiques, ses ateliers, ses boutiques. Panarea est l'île la plus petite et la moins élevée des îles Éoliennes (421 mètres à son point culminant, le Timpone del Corvo), mais la plus ancienne de toutes. Elle attire le plus grand nombre de touristes pour sa côte vierge, ses éruptions sous-marines et sa vie nocturne.

De Panarea, il est possible de faire une excursion sur l'île voisine de Vulcano, où selon la mythologie grecque se situaient les forges d'Héphaïstos, dieu du feu, des forge et des volcans.
On peut y observer différents phénomènes d'origine volcanique: fumerolles, jets de vapeur sur la crête volcanique ainsi que dans les fonds marins. On note la présence de boue sulfureuse appréciée pour ses propriétés thérapeutiques.

L'appel de Stromboli est irrésistible, siège du volcan le plus actif en Europe, éruptions spectaculaires et fréquentes qui peuvent aussi être admirées par l'Observatoire de la Marine à Punta Labronzo.
Si vous êtes chanceux vous pourrez assister à la Sciara del Fuoco, la coulée de lave impressionnante vers la mer.

A' visiter aussi, San Vincenzo, le village où les bateaux accostaient, pour ses maisons blanches typiques et l'isolée Ginostra perchée sur le rocher et accessible uniquement par un chemin de mulet. L'ile ou plutôt le rocher de Strombolicchio, né d'une des plus anciennes éruptions vulcaniennes des îles Eoliennes, est occupé d'un grand phare. Enfin une petite curiosité, le célèbre metteur en scène Roberto Rossellini fut le premier à exporter la rareté des paysages de cette île à l'attention du monde entier, dans son film "Stromboli" (1949).

Une journée entière peut se consacrer ensuite à Salina, la deuxième île de l'archipel, qui a les plus hautes montagnes, dont l'une abrite un magnifique bois de fougères (la Fossa delle Felci) en surplombant des plages splendides comme celles de Pollara.
Parmi les choses intéressantes, une visite de la maison où a été filmé "Le Facteur" (1994) réalisé par Massimo Troisi et goûter la célèbre granita locale (sorbet à base de glace pilée).

Les dernières étapes de notre voyage mènent à la découverte des plus petites îles typiques de l'archipel: Alicudi et Filicudi, les plus occidentales de l'archipel caractérisées par les cratères de volcans éteints, avec d'époustouflants paysages sauvages et sous-marins.

A Filicudi il faut admirer les spectaculaires Grotta del Bue, et les formes inhabituelles de Faraglione La Canna (haut d'environ 85 mètres) et du Rocher della Fortuna. 
La silencieuse et tranquille Alicudi (la circulation automobile y est interdite), l'île la plus vierge où l'on découvreles cadres d'une empreinte méditerranéenne intacte, comme le Rocher de la Galera.


Evenements a ne pas manquer
Lipari: le "Festival International de Folklore" avec des artistes qui viennent du monde entier ; la fête traditionnelle de Saint Christophe dans le village balnéaire de Canneto ; la fête du Sain patron Barthélemy en Août, la plus grande de l'archipel avec des processions, des marchés et des feux d'artifice. A Salina: la “sagra del cappero” (fête de la câpre) le premier dimanche de Juin ; Le 7 Août dans le village de Leni, un cortège impressionnant de bateaux, avec des chansons populaires et des jeux de lumière, en l'honneur de Gaétan de Thiene.
Stromboli: les célébrations en l'honneur de Saint-Vincent dans village de Scari en Juillet.
Filicudi: en Août "Filicudi entre mythes et légendes", avec un cortège de bateaux décorés pour la fête qui se dirige vers la grotte de Bue Marino, avec des banquets improvisés et de nombreux groupes de musique.

Informations utiles

  • www.comunelipari.it 
  • http://pti.regione.sicilia.it/portal/page/portal/SIT_PORTALE/SIT_EnglishVersion


    Ce qui estinterssant de savoir
     
  •  On peut rejoindre les Îles Éoliennes tout au long de l'année en hydroglisseur ou en ferry-boat à partir de plusieurs ports de la Sicile, de Calabre et de Campanie. Plusieurs ferry relient aussi les îles entre elles. Dans les territoires insulaires il est préférable de se déplacer en vélo ou en scooter (que l'on peut louer depuis n'importe quel endroit).- A l'exception du Parc Naturel de Stromboli, aucune zone est protégée par des formes juridiques spéciales, cependant le charme de cet archipel préservé exige un respect total de la nature terrestre et marine.
  • En ce qui concerne la gastronomie, le poisson est la spécialité de toutes les recettes éoliennes, présents dans tous les plats: poissons grillés, spaghetti à la Strombolana avec des câpres, pâtes aux oursins, caponata éolienne, tortino di spatola. A déguster la fameuse salade d'oranges, de citrons et d'espadon parfumée de câpres. Les très savoureux Mulincianeddi chini, plat typique de boulettes avec des aubergines, des câpres, des tomates et des poivrons, des crêpes et à la ricotta. Enfin, le vin doux à dénomination d'origine contrôlée Malvasia delle Lipari est à déguster.