Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Mer / Voyage dans le Gargano

Voyage dans le Gargano

Le promontoire du Gargano est situé dans la région des Pouilles et est considéré par sa forme comme l'"éperon de l'Italie". Ce promontoire qui s'avance dans la mer Adriatique se constitue essentiellement d'un massif montagneux de roches calcaires.
Une végétation abondante, une mer cristalline, des endroits magnifiques, des lieux de culte et des saveurs authentiques sont les éléments qui caractérisent le Gargano. Un petit bijou de la nature placé sous la protection de l'instauration du Parc National qui comprend également la Foresta (Forêt) Umbra, la réserve marine des îles de Tremiti et les lacs côtiers de Lesina et Varano. 
Phare de Vieste
C'est le plus grand parc national d'Italie et il détient une très vaste biodiversité de faune et de flore . De nombreux sentiers de la nature pour découvrir et admirer une végétation riche où beaucoup d'espèces d'animaux et d'oiseaux trouvent refuge. Le long de la côte, il existe un grand nombre de stations balnéaires pour passer des vacances avec la nature, la culture et la mer. 
La porte d'entrée du Gargano est Manfredonia, mais avant d'arriver dans la ville il est recommandé d'effectuer une visite des églises romanes de "San Leonardo" et "Santa Maria di Siponto", construites peu après l'an mil, d'une grande importance  historique et d'une beauté architecturale.

Manfredonia se situe sur le golfe qui porte le même nom, c'est une ville riche en monuments, en commençant par le  Château Svevo Angioino Aragonese, fait par Manfred Ier de Sicile lorsque la ville a été fondée, qui abrite aujourd'hui le musée archéologique où l'on peut voir les stèles dauniennes (dalles funéraires sculptées datant entre VIII et le VI siècle avant JC).
La ville dispose également de nombreux édifices religieux, comprenant la cathédrale de Manfredonia et l'Abbaye de San Leonardo à Lama Volara. Pour finir, nous vous conseillons de visiter deux merveilles de la nature: La Grotte Scaloria et le Lac Salso. Jusqu'à Vieste la côte devient encore plus rocheuse et spectaculaire avec une série de précipices, de falaises et de plages de sable blanc souvent accessibles seulement par voie maritime.

Nous arrivons alors à Mattinata ("Matinée" son nom fait référence au levé du soleil), entourée par une étendue d'oliviers centenaires. Ici se trouve la première grande plage de sable facile d'accès. La ville, connue comme la «terre des Mandorli» (Amandes), est également considérée comme le "papillon blanc du Gargano", pour sa forme curieuse dessinée par l'ensemble des maisons blanches situées entre les collines. 
Suit ensuite, la baie de Zagare, avec ses faraglioni (stacks), et Pugnochiuso une célèbre station balnéaire. Sur la pointe orientale de l'“éperon”, Vieste, le plus grand centre touristique du Gargano, où l'on peut admirer une mer inoubliable entre deux longues plages de sable blanc, et au-dessus sur un promontoire rocheux, un village rempli d'escaliers, de rues sinueuses, de maisons blanches et d'arcs.Dans cette charmante ville qui était un siège épiscopale pendant de nombreuses années (entre 918 et 1817), il est important de visiter la cathédrale, de style roman de la région des Pouilles, le Château (ces deux bâtiments ont été restaurés par Frédéric II du Saint-Empire) et le monolithe appelé "Pizzomunno". Haut de 25 mètres, le monolithe est érigé à l'entrée de la plage dite "du Château" et est considéré comme le symbole de Vieste. 

Le long de la côte, vous pourrez admirer quelques trabucchi, d'anciennes installations de pêche en bois, composées d'une plateforme ancrée qui s'avance dans la mer et de longues antennes soutenant un grand réseau maillé. En poursuivant notre voyage, nous traversons Manacore, dont la baie est considérée comme l'une des plus belles des Pouilles, et nous arrivons à Peschici, un village perché sur une haute falaise surplombant la mer bleue, étroit entre les murs anciens et les maisons typiques en dôme. Les particularités du territoire sont les trabucchi, et les vestiges de quelques tours côtières érigées dans la seconde moitié du XVIe siècle pour défendre le territoire contre les pirates et les corsaires.

En continuant le long de la côte de Rodi Garganico nous rencontrons de belles plages et la mer propre qui caractérisent la capitale des agrumes des Pouilles, on se baigne dans les senteurs de fleurs d'oranger, en s'offrant une vue spectaculaire allant jusqu'à Tremiti. Nous nous rendons ensuite à Ischitella, ville connue pour son excellente huile olive, qui domine la mer Adriatique et le lac Varano, puis à la cité médiévale Vico del Gargano, célèbre pour la production d'agrumes. Nous entrons dans la Foresta Umbra, le coeur vert du Gargano, où nous vous recommandons de faire une excursion de nuit. Ainsi, guidé par un personnel qualifié, vous pourrez découvrir quelque chose de différent et passionnant, des sons et des odeurs indescriptibles de cet écosystème précieux. 
Enfin un petit tour dans les lieux de la foi: Monte Sant'Angelo, le centre religieux le plus ancien et le plus important du Gargano, d'où partait La Via dei Longobardi, La Voie Sacrée des Lombards, qui allait d'Espagne jusqu'à Jérusalem et unifiait de nombreux sanctuaires.

Non loin de San Giovanni Rotondo, la ville où est situé le sanctuaire de Padre Pio, se trouve San Marco in Lamis, point d'arrêt choisi par les pèlerins de Monte Sant'Angelo, dominée par le sanctuaire de Saint Matthieu.

INTÉRESSANT À SAVOIR...

Excursions en bateau
Le Gargano peut se visiter de la mer. On peut explorer ses plages, ses calanques et ses grottes à bord de voiliers, de bateaux pneumatiques et de bateaux à moteur qui font des visite guidées, un spectacle vraiment inoubliable.

Cinéma et culture pour les curieux
Monte Sant'Angelo fut une étape du voyage en Italie d'Arthur Miller durant l'été 1948. Le grand dramaturge, mari de Marilyn Monroe, décrit la région dans une histoire de 15 pages (publiée en 1951 dans la collection “I don’t need you any more”). L'année suivante, Miller écrit "Mort d'un commis voyageur”, et l'on suppose qu'il fut inspiré par le Gargano. Pour finir, une curiosité pour les cinéphiles: l'île de San Domino à Tremiti, fut le lieu de tournage du film historique "Les Canons de Navarone", réalisé en 1961 avec David Niven, Gregory Peck et Anthony Quinn.

Gastronomie
Les recettes typiques de la région des Pouilles et surtout de la zone du Gargano sont excellentes.
Parmi les entrées, à ne pas manquer les orecchiettes (qui peuvent être faites avec les feuilles de navet), les Strascinati (semblables aux orecchiettes) ou les Cavatelli (pâtes à base de farine, de semoule et d'eau) et les troccoli, pâtes fraiches aux oeufs coupées en longs rubans. La capitale des pâtes artisanales est Peschici, également connue pour la qualité de son huile d'olive.
Il y a aussi d'excellents plats de poisson gras, de fruits de mer et de moules gratinées. Les huîtres sont une spécialité, mais aussi les anguilles et les anguille d'Europe, respectivement élevées dans les lagunes de Lesina et Varano.
On trouve d'excellente viande d'agneau et de chèvre provenant des élevages, et du canard, des foulques et des cailles des blés provenant de la chasse. Il faut aussi goûter les légumes (haricots et pois), les champignons, les truffes et les asperges.
Parmi les desserts il ne faut pas manquer les mostaccioli (composés de figues, amandes, cannelle avec un zeste de citron recouvert de chocolat), les copate (gaufrettes fourrées au chocolat typiques de Monte Sant'Angelo), les taralli (qui existent également en variante salée) et la farrata (typique de Manfredonia, composée de ricotta fraîche de brebis, avec de la menthe et de la cannelle).
Les produits laitiers qui proviennent de la Foresta Umbra sont les burrini, caciocavalli, cacioricotta, mozzarella di bufala et l'inévitable Canestrato, fromage traditionnel désormais AOP (appellation d'origine protégée). 
Les vins typique du Gargano sont le muscat et ceux de grande qualité viennent de Lesina.