Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Mer / Stintino et l'Asinara

Stintino et l'Asinara

Des plages de sable blanc et fin, des panoramas à couper le souffle, des eaux aux nuances azures et l’une des plus belles mers de la Méditerranée. Ainsi se présente Stintino, célèbre localité touristique située dans la partie à l'extrémité nord-occidentale de la Sardaigne, dans la province de Sassari
A l’origine bourg pour accueillir les pêcheurs éloignés de l’Île de l'Asinara, quand elle fut transformée en établissement pénitentiaire, Stintino possède l’une des côtes les plus fascinantes de la Sardaigne et représente un véritable paradis pour le amateurs de la mer et pour tous ceux qui désirent passer une vacance en contact avec une nature sauvage et préservée.
La Pelosa

À faire
Stintino possède des plages magnifiques où vous pourrez passer des heures à vous détendre. La plage la plus célèbre est sans aucun doute La Pelosa, face à l’Asinara, caractérisée par son sable blanc et sa Mer cristalline. 
Située à peu de distance, la plage La Pelosetta est tout aussi ravissante.
Ici, vous pourrez vous relaxer au soleil mais aussi opter pour une promenade et atteindre à pied l’ îlot situé devant la plage avec sa tour aragonaise remontant au XVIe siècle, la Torre della Pelosa
Les plages de la côte orientale sont également ravissantes: la plage des Tonnare, caractérisé par la présence d’une ancienne tonnara, actuellement centre résidentiel sur la mer, la plage Le Saline, Il Gabbiano, l'Ancora, Ezzi Mannu, Pazzona et Punta Negra. Il faut également considérer le littoral donnant sur la Mer de Sardaigne et l’archipel des Baléare. Ce trait de côte est le moins accessible, et il alterne rochers et criques parmi lesquelles certaines joignables uniquement en bateau, comme la cala di Biggiu Marinu. D’autre part, la Cala Coscia di Donna et la localité de Punta su Torrione peuvent être atteintes plus facilement. 

À voir 
La Pelosetta, l’Isola Piana (Île Piana) avec sa tour espagnole remontant au XVIe siècle et restaurée en 1931, la Tour de la Finanza (de la finance) sont absolument à voir. Parmi les tours, nous signalons également celle qui se trouve aux environs de la plage des Saline et qui est l’une des plus anciennes tours d’observation de Sardaigne. Au XIIIe siècle, près de cette tour, les moines de Santa Maria di Tergu, réalisèrent des marais salants. 
Le panorama, depuis la Tour Falcone, qui donne son nom à Capo Falcone, est splendide. Mis à part le petit village de Stintino, le petit bourg Pozzo San Nicola mérite certainement une visite. 

À ne pas manquer
Un bon déjeuner à base de poisson à Stintino, un charmant bourg de pêcheurs, ou un dîner dans l’arrière-pays pour goûter le "porceddu", le cochonnet typique sarde. Stintino possède deux petits ports, où il est possible de louer un bateau. N’oubliez donc  pas de faire un tour en bateau et rejoindre l’ Île de l’Asinara.

L'Asinara
Une "île dans l'île" avec des merveilles incomparables. C’est l’Asinara, une île avec une histoire très particulière qui a fait qu’on lui attribue l’appellation d’Île  du diable: au cours du XIXe siècle elle fut centre de quarantaine, centre de détention durant la première guerre mondiale et l’une des plus grandes prisons italiennes jusqu’à l’institution du Parc homonyme en 1997. 
Cette histoire singulière a conféré à l’ île un côté fascinant et mystérieux et a fait qu’elle reste isolée pendant environ un siècle, en garantissant ainsi la conservation de certaines aires naturelles et de la faune sauvage, incluant des espèces rares et en voie d’extinction parmi lesquelles l’âne albinos. 
Aujourd’hui la nature de l’Asinara représente un patrimoine unique et d’une valeur inestimable au niveau international. 

Lieux d’intérêt 
Les magnifiques plages de cala d’Arena, cala Sabina et Sant’Andrea. 
L’aire de Fornelli, où se trouve l’ancienne prison de haute sécurité. L’aire est dominée par un massif où surgit le Château de l’Asinara. 
La Reale, la zone où se trouve le Palais Royal, qui accueille actuellement le Parc et le Ministère de l’Environnement, fut autrefois lieu de résidence de la Famille Royale de Savoie. Parmi les édifices adjacents, il y a aussi un auberge. Et c’est toujours ici que se trouve le lazaret qui accueillait les équipages des navires touchés par des maladies infectieuses. 
Le village de Cala d’Oliva: un petit bourg avec des maisons blanches dans la partie la plus ancienne et de grands bâtiments dans la partie la plus haute , où s’étaient établies les familles des dépendants de l’ancien centre de détention. 

Informations utiles

Informations utiles
Liens utiles


Sardaigne tourisme


Province de Sassari

Assessorat du Tourisme de la Commune de Stintino 

Pro Loco Stintino 
ufficioturistico@prolocostintino.it   


Comment arriver

En avion

Alghero 
Aéroport de Fertilia 
Olbia 
Aéroport Costa Smeralda 

En bateau
Les ferrys desservent les ports suivants:
Porto Torres, Golfo Aranci, Olbia.
Depuis ces localités il est possible de poursuivre en louant une voiture, ou en taxi, bus ou navette.

En bus 
ARST -  Entreprise Régionale Sarde de Transport