Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Mer / L'Italie bleue

L'Italie bleue

Avec ses 7500 km de côte, l'Italie est l'endroit idéal pour les amateurs de la mer. La grande variété de ses côtes la rend parfaite pour tous sorte de vacance et voyage rimant avec nature, plaisir et détente.
La côte italienne, avec ses baies et ses criques, ses ports naturels et ports de plaisance, ses longues plages de sable fin, s'adapte à toute sorte d'exigence. 
Des colonies denses, des villes et villages côtiers de pêcheurs, qui sont facilement accessibles par voie terrestre à travers les routes et les chemins de fer ou par voie maritime.Sicile, LipariDu Nord au Sud, d'Est en Ouest, le territoire montagneux qui caractérise l'Italie descend d'un côté sur les côtes rocheuses découpées par les mers Tyrrhénienne et Ionienne, puis de l'autre délicatement vers les côtes douces et sablonneuses de la mer Adriatique. 
Les mers qui entourent celui qu'on appelle le "Bel Paese" englobent deux grandes îles, la Sicile et la Sardaigne et plusieurs petits archipels, tels que l'archipel de la Toscane, qui appartient à l'île d'Elbe, l'archipel de La Maddalena en Sardaigne, l'archipel campanien, avec les îles d'Ischia et de Capri, puis les îles Pontines, les îles Pélages, entre les rivages tunisiens et siciliens, les Iles Eoliennes - avec deux volcans actifs, Stromboli et Vulcano – et les îles Égades - une réserve naturelle. Enfin dans la région des Pouilles il y a les merveilleuses îles Tremiti.

Depuis la Ligurie, nous observons les Alpes Maritimes, à l'ouest de Gênes et de l'Apennin "Ligure", poussant leurs extrémités jusqu'aux vagues de la mer. Hautes et rocheuses, ces côtes sont souvent découpées de criques avec des profonds fonds marins, appropriés pour les ports. Un paradis pour les différentes espèces d'animaux mais aussi pour ceux qui aiment les sports nautiques et la nature protégée comme dans le Golfe des Poètes et les Cinque Terre. 
La côte centre-nord de la Toscane, est la plupart du temps basse et sablonneuse. Elle comprend la côte Apuane, la Versilia, le littoral de Pise et la Côte des Étrusques où le tourisme familial s'est grandement développé depuis les années 60. Toujours au bord de mer en Ligurie nous trouvons les îles célèbres d'Elbe et de Capraia.
Le long de la côte tyrrhénienne, nous rencontrons le littoral de la Maremma de Grosseto, du Latium et de la Campanie, un littoral bas et sableux avec plusieurs péninsules rocheuses jusqu'aux îles Pontines.

Toujours le long de la mer tyrrhénienne s'ouvre la Baie de Naples, suivie par la côte amalfitaine et le golfe de Salerne, qui se termine à l'endroit où s'avance le promontoire du Cilento dans la mer. Ce promontoire est constitué en majeur partie par la côte élevée et rocheuse. Une caractéristique qu'il préserve quasiment jusqu'au détroit de Messine qui sépare la Sicile du continent.Les côtes méridionales au bord de la mer Ionienne ressemblent aux côtes tyrrhéniennes: rectilignes, légèrement raides à l'approche des Apennins et plutôt uniformes lorsque l'on remonte de CalabreBasilicate et des Pouilles vers le nord en direction de l'embouchure du Pô. 

A l'exception du promontoire du Mont Gargano et du Mont Conero, le tronçon restant de la côte baignée par la mer Adriatique est une grande région sableuse, l'environnement naturel et parfait pour les stations balnéaires. 

La plus grande île italienne, la Sicile, présente des côtes essentiellement montagneuses au Nord-Est et plus basses au Sud-Ouest. Riche en réserves naturelles et par la beauté de ses paysages, la Sicile nous étonne toujours pour ses petites îles, qui attirent de nombreux touristes du monde entier.

Toujours dans la mer Tyrrhénienne, nous trouvons la Sardaigne. Sa côte, rocheuse et sablonneuse, est caractérisée par de nombreux récifs, îles et îlots. Les principales îles sont La Maddalena et Caprera.