Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Mer / L’île de Lampedusa

L’île de Lampedusa

L’île de Lampédouse (Lampedusa en italien) est parmi les des destinations les plus prisées des amateurs du soleil, de la plongée et de la nature. C’est la pointe le plus au sud du territoire italien avent la côte africaine. 
Magnifique île située au sud de la Sicile elle forme, avec l’île de Linosa et au rocher de Lampione, l’Archipel des Îles Pélages (c’est-à-dire les « îles de haute mer » selon l’étymologie grecque). Lampédouse, plage
Terre de frontière entre deux mondes, Lampédouse possède les spécificités environnementales de deux continents très différents: l’Afrique et l’Europe. Il suffit de penser qu’elle se situe à 210 km de la côte sicilienne et à seulement 152 km de la côte africaine.

A voir 
La côte est haute et inaccessible du côté nord et nord-ouest, tandis que du côté est et sud-ouest elle se compose de magnifiques plages sableuses. Les plages de Lampédouse, des plus petites aux plus fréquentées, sont très nombreuses. 
Les deux petites criques de Pisana et Uccello, donnent sur une mer splendide. 
D’autre part, la crique Cala Spugna ou Maluk fait partie d’une échancrure plus grande, à l’est de l’île. La calanque Cala Greca est minuscule et se compose de plages de sable blanc. Quant’ à Cala Galera, elle est joignable en passant par des vallons (maritimes) spectaculaires. La grotte Mare Morto (Mer Morte) prenant son nom de la plage homonyme (appelée ainsi pour sa mer calme) mérite également une visite. Sans oublier Cala Francese, magnifique et très peu fréquentée, et la plus célèbre plage de la Guitgia, desservie par les transports publics et située à proximité des structures hôtelières. 
D’ici vous pourrez atteindre Cala Croce et la plage de Cala Madonna et la petite plage de Porto N’Tone qui, avec son sable blanc et fin, est la plage idéale pour les familles avec enfants. 
Du côté sud de l’île, vous retrouverez Cala Pulcino (Poussin), avec de nombreuses grottes à visiter. 

A faire 
Un tour de l’ile de Lampédouse en bateau durant en environ 3-4 heures est la meilleure façon d’apprécier les merveilles que l’île a à vous offrir, les plages et les criques.
 La clarté de la mer et des fond-marins et l’abondance de flore et faune font de cette île l’une des destinations les plus prisées pour les immersions sous-marines, même en nocturne. Il existe plusieurs points de départ pour le diving et le snorkeling. En plongeant, il est possible d’atteindre la statue sous-marine de la Vierge de la Mer, située à 14 de profondeur, entourée de poulpes et sargues. 
Dans les environs, un grand rocher émergeant de la mer vous offre une ultérieure possibilité de découvrir des fonds marins et d’observer les cabots, les sargues et les dentis. 
Pour nager parmi les étendues sous-marines de Posidonia Oceanica il faut atteindre Punta Parrino, qui protège l’île de la marée et du vent. La plongée au Taccio Vecchio permettant d’admirer la grotte sous-marine homonyme et les poissons-perroquets est exceptionnelle. 
A peu de distance se situe Punta Cappellone, dont les eaux sont habitées par de nombreuses espèces, dont des thons, des cérioles, des sargues, des dentis et des cerniers, tandis que la secca (sèche) de Lavante, quand la mer le permet, offre l’opportunité de s’immerger et d’observer des exemplaires de tortues carrettes
Au nord, là où la côte devient rocheuse, il est possible de découvrir des refuges de langoustes, de dentis, de rascasses et de cerniers. En avril il est même possible de tomber sur des cachalots. 
Pour ceux qui préfèrent les excursions à pied, des sentiers permettent d’atteindre les trois sommets du monte Rosso (mont Rouge), dont le sommet accueille différentes cultures, le monte Nero (mont Noir), et le monte Vulcano (mont Vulcano). 


A ne pas manquer 
Une excursion sur l’Isola dei Conigli ('Île aux Lapins), l’une des plus belles plages de la Mer Méditerranée, mais aussi aire protégée pour la présence des tortues carrettes qui y déposent leurs œufs. 
L’ île, un véritable spectacle naturel, peut être atteinte même par ceux qui ne savent pas nager puisque le long des environs 100 mètres de plage la séparant de la côte l’eau mesure à peu près un mètre de profondeur. Derrière l’île se trouve un arc naturel submergé, colonisé par des scléractiniaires, des spongiaires multicolore, des crevettes rouges et des refuges de rascasses et de murènes. 

A la tombée de la nuit, ne manquez pas l’occasion de participer à l’une des nombreuses fêtes au bord de la mer. Des feux, des pates et des barbecues accompagnés de musique vous attendent. 

Et n’oubliez surtout pas de gouter au couscous de poisson -à l’origine une spécialité africaine- qui est devenu un plat traditionnel de la cuisine sicilienne. Lampédouse est aussi riche en crevettes, langoustes et fruits de mer de différentes variétés. Le tout accompagné des excellents vins blancs de Sicile.

Informations utiles

Informations utiles
Liens utiles

Site Tourisme Région Sicile

Site Îles Pélages 

Réserve Naturelle Île de Lampédouse

Comment arriver

En avion

Lampédouse peut être atteinte en avion depuis les principales villes italiennes, avec des vols directs où avec escale à Palerme, Trapani ou Catane. Lampédouse est desservie par les compagnies aériennes qui suivent : Alitalia, Air One, Meridiana, Blue Express, WindJet, MyAir, Alpi Eagles, EuroFly.

En bateau
Lampédouse peut être atteinte en ferry et hydroptère tous les jours (si les conditions météo le permettent) depuis Porto Empedocle (Agrigente) s’arrêtant à Linosa, avec des temps et des tarifs variables. 
Ferry : la durée du parcours est d’environ 8 heures et la course coute 50-66 euros par personne. 
Hydroptère : la durée du parcours est d’environ 4 heures et le course coute environ 54 euros.
Pour plus d’informations: Siremar e Ustica Lines 

Interdictions pour les embarcations 
Le trait de mer compris entre l’isola dei Conigli et la côte en face fait partie de la Réserve Naturelle Orientée "Isola di Lampedusa". A l’intérieur de cette zone la navigation, l’accostage et la pêche sont interdits, tout comme d’autres activités à l’exception de la balnéation. Ceci est également valide pour le trait de mer devant la cote au nord de Capo Grecale, la zone Nord-est de l’ île faisant partie de la zone A de l’Aire Marine Protégée