Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Mer / Du Golfe de l'Asinara à la Costa Smeralda

Du Golfe de l'Asinara à la Costa Smeralda

Une mer bleu-turquoise, des côtes dentelées, des baies cachées, des roches sculptées par le vent, des plages de sable blanc qui se combinent harmonieusement avec le rose du granit: ainsi se présente la côte sarde qui s’étend entre Porto Torres et Olbia.  
Ces communes sont deux destinations faisant partie de l’itinéraire de voyage qui se développe entre l’Asinara et la Costa Smeralda (côte d’émeraude) pour connaître la Sardaigne et son côté mondain, mais aussi son territoire ultra-millénaire avec ses lieux sauvages et encore entièrement à découvrir.
Un parcours idéal de 200 km, entièrement côtier, se développe le long du  littoral septentrional, entre la province de Sassari et celle d’ Olbia-Tempio Pausania.Porto CervoDe Porto Torres à Castelsardo  
Le point de départ est la commune de Porto Torres, située dans le golfe de l’Asinara. Il s’agit de l’escale principale de la Sardaigne nord-occidentale et c’est l’endroit d’où partent les excursions vers les plages de Platamona, entourées de pins et d’eucalyptus. Dans la commune de San Gavino (1080), vous pourrez visiter la plus grande basilique romane de Sardaigne et l’aire archéologique romaine avec les thermes et le Ponte Romano (Pont Romain), lui aussi le plus grand et ancien de l’île. 
Nous suggérons deux détours: le premier à l’ouest qui offre la possibilité d’admirer la magnifique mer de Stintino aux nuances entre le bleu et l’azur, de visiter la Parc national de l’Asinara et la Pelosa, une magnifique plage de sable blanc au fond très bas. Le deuxième détour mène à l’autel pré-nuragique du mont d’Accoddi, un monument mégalithique remontant à la moitié du IVe siècle av. J.-C. 
En revenant vers la côte nous retrouvons, située sur un promontoire rocheux, la commune de Castelsardo. Fondée en 1102 par la famille Doria, une famille noble génoise, elle s’est conservée intacte au fil du temps: les murs, les ruelles étroites, les pavages et le château situé sur la roche. 
A 4 km du village nous retrouvons la roche de l’Eléphant: une roche modelée et sculptée par le vent, la pluie et la salinité en assumant la forme du grand mammifère dont elle porte le nom. 

De la Costa Paradiso à Palau
Les plages préservées de la Costa Paradiso nous indiquent le chemin vers Santa Teresa di Gallura: le long du parcours, on rencontre l’Isola Rossa (île Rouge) d’une couleur rose granit. Capo Testa, toujours très ventilée, est une péninsule complètement rocheuse: les Romains y extrayaient le granit et dans l’ancienne carrière se trouvent encore des restes de colonnes taillées sur place. 
Santa Teresa, parmi les îles les plus fréquentées de la localité de Gallura domine les Bocche di Bonifacio (Bouches de Bonifacio), d’où partent les ferry pour la Corse et pour l’archipel de la Maddalena. 
Enfin, Palau, la porte d’accès à la Maddalena, avec sa côte et ses rochers sculptés par le vent qui ont pris des formes très particulières, comme le gigantesque ours, juste en face de Caprera.
En proximité, nous retrouvons Porto Raphael, d’où commence l’escalier qui mène à l’ancienne tour de surveillance militaire, l’endroit qui offre la plus belle vue sur la Maddalena et sur la côte. 

D’Arzachena à la Costa Smeralda
Notre chemin se poursuit vers Arzachena, qui possède son propre symbole: la roche du champignon, en granit. Baja Sardinia, parmi les localités touristiques les plus prisées, se distingue pour son côté glamour, avec ses hôtels de luxe et ses villas de rêve cachées derrière la végétation. 
Nous atteignons enfin la Costa Smeralda: promontoires rocheux, criques et plage magnifiques. Porto Cervo est la commune la plus raffinée et mondaine, destination estivale des célébrités internationales qui se font remarquer par la présence d’élégants yacht et voiliers. Ensuite nous retrouvons Poltu Quatu (un magnifique fjord) Liscia di Vacca (un petit bourg absolument ravissant), Porto Pollo et Cala di Volpe (un petit port naturel situé entre deux plages). 
Les plus belles plages? Celle de Principe (Prince), Liscia Ruia, Razza di Giunco et celle qui se trouve au niveau de l’embouchure du fleuve Liscia: en printemps ses dunes de sables assument une couleur rose due à la floraison de l’armérie maritime.

A ne pas manquer
Une excursion à l’archipel de la Maddalena et à l’île de Tavolara, aire protégée. Une promenade à Porto Rotondo, célèbre pour sa vie mondaine, une visite à Olbia, à Tempio Peusania (la "capitale" du liège) et à la commune de San Pantaleo, enchâssée au milieu d’imposants promontoires de granit – appelés "tafoni" - formés par l’action érosive du vent. Vous remarquerez certainement les maisons basses ainsi que la présence de nombreux artistes, surtout de peintres. 
Capo Figari, près du Golfo (Golfe) Aranci, vous aurez la possibilité d’observer des mouflons en liberté. Un point d’observation stratégique est le fortin abandonné de la baie de Cala Moresca. 

Sport
Tout au long de l’itinéraire, il est possible de pratiquer de différents sports: promenades à cheval, birdwatching, randonnées, golf, tennis, excursions en canot, voile, windsurf.
La concentration de centres de plongée est particulièrement consistante entre Santa Teresa di Gallura et Tavolara. 

Achats
Tapis, tapisseries, coussins en laine, coton ou lin.
A Castelsardo et à Porto Torres vous pourrez trouver les magnifiques tapis et les paniers réalisés avec des fibres de palmier nain. 
L’orfèvrerie sarde est absolument incomparable: parmi les souvenirs à acheter nous conseillons le typique bouton en filigrane souvent enrichi par des grenats, et alliance typique, avec la partie supérieure en filigrane granulée.
A Olbia, vous retrouverez les créations réalisées avec le liège de Gallura, ainsi que d’autres produits de l’artisanat sarde.  

Informations utiles

 

Information utiles
Liens utiles
Sardaigne tourisme


Comment arriver

En avion

Alghero 
Aéroport de Fertilia 
Olbia 
Aéroport Costa Smeralda 

 

En bateau
Les ferrys desservent les ports suivants:
Porto Torres, Golfo Aranci, Olbia.


En bus 
ARST -  Entreprise Régionale Sarde de Transport