Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Mer / Calabre, la côte tyrrhénienne

Calabre, la côte tyrrhénienne

Plusieurs kilomètres de côte sauvage s’alternant à de splendides plages de sable, des bourgs suggestifs donnant sur une mer cristalline, mais aussi des établissements équipés et animés. Ainsi se présente le littoral tyrrhénien de la Calabre, un lieu idéal pour des vacances en tout genre, sous le signe du relax ou du divertissement le plus effréné. 
La côte calabraise offre une multitude d’opportunités, s’adressant même aux touristes les plus exigeants.  Tropea

Riviera dei Cedri
Pour ceux qui viennent du nord, la Riviera dei Cedri (Riviera des Cédratiers) représente la première étape calabraise. Ce territoire côtier de la zone Haute-Tyrrhénienne doit son nom à la présence de nombreux cédratiers. Le première commune qui accueille les visiteurs est Praia a Mare, confinant avec la Basilicate. Comprise dans le Parc National du Pollino, Paria a Mare, avec ses magnifiques plages de sable noir est l’une des localités touristiques les plus connues de la région. Ne manques surtout pas l’occasion de visiter l’
île de Dino, située face à Capo dell’Arena, avec ses magnifiques grottes. 
En poursuivant vers le sud, l'on retrouve la commune de Scalea, avec son centre historique caractéristique et ses remparts, où vous pourrez éprouver le plaisir de vous perdre parmi les charmantes ruelles typiques. 
Le long du lungomare (promenade au bord de la mer) se trouvent plusieurs hôtels s’adaptant à toute sorte d’exigence.
Pour une promenade sous le signe du shopping nous suggérons Diamante et ses nombreuses boutiques d’artisanat local et magasins à la mode. Vous resterez ébahis devant ses magnifiques peintures murales réalisées sur les façades des maisons du centre historique. Et n’oubliez surtout pas d'essayer les produits de la cuisine typiques comme le peperoncino (piment rouge): Diamante est aussi célèbre pour le fait d' être le siège de l’Académie du Piment.  À peu de distance se trouve la petite île de Cirella, riche de grottes et criques, dominée par une forteresse militaire remontant au XVIe siècle.
Ici la mer est certainement magnifique, mais elle l’est encore plus entre Amantea et Belmonte, où se trouvent les deux rochers d’Isca, et où le WWF a institué en 1991 l’aire protégée "Oasi Blu degli scogli di Isca" (Oasis bleue des rochers d’Isca): un endroit magique, parmi les destination privilégiée des amateurs de plongée.  

Costa degli Dei
Aussi appelée Costa Bella, du fait de sa proximité aux Îles Éoliennes, la Costa degli Dei  (Côte des Dieux) s’étend sur 55 km de longueur et elle fait partie de la province de Vibo Valentia, sur la côte tyrrhénienne méridionale. 
Les plages noires laissent la place aux plages de sable blanc situées entre de petites criques. 
Célèbre pour ses spécialités culinaires (la truffe en particulier), et pour sa position géographique (sur le magnifique golfe de Santa Eufemia - Sainte Euphémie), Pizzo Calabro est un village de pêcheurs donnant sur la mer. 
Après un déjeuner typique, ne manquez pas l’occasion de visiter l’un des lieux les plus charmants de toute la côte calabraise: Tropea.  
Une mer cristalline, des plages de rêve, un village très caractéristique, une vue époustouflante sur les Îles Éoliennes: ce sont les traits distinctifs de Tropea, connue et appréciée (mis à part pour ses merveilles naturelles), pour la fête du poisson gras et de l’oignon rouge. En descendant d’avantage vers le sud, nous retrouvons Capo Vaticano. Située en face de Stromboli, la localité est très appréciée pour ses plages. Ses fonds marins et ses baies caractéristiques, comme celle de la Grotticella, en font une attraction très prisée. 

Costa Viola
La Costa Viola (Côte Mauve) est la partie la plus au sud de la côte tyrrhénienne. Ici la mer est ouverte et profonde et, durant certaines heures de la journée, elle assume des nuances mauves très particulières. 
À Palmi, une petite commune de Reggio de Calabre, les visiteurs tombent sous le charme du Mont Sant’Elia, de sa nature préservée et de ses plages. Mais on y trouve aussi de nombreux témoignages et pièces archéologiques remontant au Néolithique. 
De l’histoire à la nature: Bagnara Calabra surgit entre des collines surplombant le mer, elle est entourée de vignobles et offre une vue incomparable sur les
Îles Éoliennes et sur le Détroit de Messine. 
À  propos de panoramas, Scilla, un petit bourg de pêcheurs, offre l’une des plus belles vues d’Italie, rendue célèbre par Homère et Virgile et très appréciée par les touristes qui s’y rendent aussi pour assister à la caractéristique pêche de l’espadon.