Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Made in Italy / Murano et l'art du verre

Murano et l'art du verre

Une tradition longue artisanale combinée aux plus modernes techniques industrielles, l’expérience de la fabrication et les avantages offerts par la technologie. Ce sont les éléments qui caractérisent depuis des siècles la tradition verrière italienne.
L’art du verre, faisant partie du segment du luxe signé “Made in Italy”, est une pratique ancestrale à Murano et Venise. La tradition verrière, perpétuée dans le monde entier, trouve son centre principal à Venise, où la verrerie puise ses origines au VIIIe siècle.

Verres de Murano

A Murano, un petit îlot avec de nombreuses maisons de style renaissance et un caractéristique phare blanc, la production d’objets en verre est la plus haute expression de l’expérience raffinée de plusieurs générations des maîtres-verriers qui se sont transmis au fil des siècles les secrets liés à las transformation su sable par moyen du feu qui est à la base de l’art du verre. On fait remonter la création d’objets en verre à l’ancien Egypte. La tradition aurait ensuite été adoptée par les Romains, dans le but principal d’ orner les maisons nobiliaires, mais il a fallu attendre plusieurs siècles et l’ influence arabe et asiatique, avant que la tradition se développe en art au sens propre du terme. A Venise l’art du verre est né quand l’îlot de Murano fut élu pour accueillir les usines dans le but de diminuer les  risques d’incendie sur la terre-ferme causés par les processus de transformation du verre. 

Etant le processus de création du verre très complexe avec des coûts de production très élevés, les maîtres-verriers  furent autorisés à porter l'épée.
Bien qu’ ils pouvaient bénéficier de certaines immunités, les maîtres-verriers n’étaient pas autorisés à quitter la République de Venise. Il s’agit d’une restriction qui était appliqué dans le but de sauvegarder les secrets de cet art. 

Durant plusieurs siècles, les maîtres-verriers de Murano, ont eu le monopole sur la qualité et sur la production du verre (millefiori, cristallin, émaillé, lattimo- en verre de lait), jusqu’à la re-decouverte de l'ancien verre romain: les "murrine".

A Murano se trouvent, encore aujourd’hui, plusieurs ateliers d’artisans-artistes qui fabriquent le verre destiné à la grande distribution mais aussi des œuvres originales et uniques, souvent imitant des pierres précieuses.
Au fil du temps, de nombreuses verreries historiques sont devenue des marques célèbres dans le monde, comme Salviati, Barovier & Toso, FerroMurano, Berengo Studio. Dans leurs ateliers, les artisans adoptent encore les techniques traditionnelles pour la réalisation des lampadaires et des "murrine", qui sont parmi symbole de l’excellence Made in Italy, et portent une marque certifiant qualité et origine.  

A l’heure actuelle les touristes qui visitent les laboratoires des grands maîtres-verriers de Murano, qui ont collaboré à la création des œuvres en verre de Picasso, Fontana et Chagall, ne renoncent pas à s’offrir une lampe, des verres, des ornements, des vases en verre finement travaillé, ou blancs comme la porcelaine ou, encore émaillés et peints à froid. Après avoir découvert les boutiques et appris l’histoire de la tradition verrière, les visiteurs approfondissent leurs connaissances au Palais Giustiniani abritant le Musée du Verre, où l’on retrouve de nombreuses œuvres des ateliers du verre de Murano.