Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Léonard500 / Léonard et l’art

Léonard et l’art

L'héritage artistique de Léonard n'est pas particulièrement vaste : une trentaine de peintures et quelques dessins. Et pourtant, certaines œuvres du Maître de Vinci sont si populaires qu'elles sont devenues des icônes de l'art figuratif de tous les temps.
Nous en avons sélectionnées onze (plus une) à ne pas manquer en Italie.

Les œuvres de Léonard à Florence


1. L’Annonciation

 L'Annonciation - Galeries des Offices, Florence - Toscane

L'Annonciation - Galeries des Offices, Florence - Toscane

Peinte probablement entre 1472 et 1475, quand Léonard était encore à l'atelier du Verrocchio, L'Annonciation est l'œuvre de jeunesse la plus connue du Maestro. Le tableau, conservé à la Galerie des Offices à Florence, représente une petite révolution dans l’histoire de l’art. Bien que conservant la position classique de l'Ange et de Marie, Léonard ne représente pas la scène dans le cadre habituel, mais insère les deux personnages dans un jardin.

2. Paysage avec rivière

Paysage avec rivière, Cabinet des Dessins et des Estampes - Galeries des Offices, Florence - Toscane

Paysage avec rivière, Cabinet des Dessins et des Estampes - Galeries des Offices, Florence - Toscane

Le Cabinet des Dessins et des Estampes des Offices abrite le Paysage avec rivière, l'un des premiers dessins de Léonard réalisé pendant la période de formation en atelier. Le paysage représenté est probablement celui du Valdarno Inférieur.

3. Le Baptême du Christ

Le Baptême du Christ - Galeries des Offices, Florence - Toscane

Le tableau, exposé à la Galerie des Offices, a été réalisé par Andrea del Verrocchio avec quelques collaborateurs, dont Léonard. Giorgio Vasari, historiographe du XVIe siècle, raconte comment Léonard exécuta magistralement l'ange de gauche au point susciter la jalousie de son maître. Les chercheurs modernes soutiennent que le génie de Vinci est intervenu également dans l'exécution du paysage fluvial et de la figure du Christ.

4. L’Adoration des mages

L’Adoration des mages - Galeries des Offices, Florence - Toscane

L’Adoration des mages - Galeries des Offices, Florence - Toscane

L'œuvre, restée inachevée en raison du transfert de Léonard à Milan, montre la Madone tenant l'Enfant Jésus, entourée des Mages et d'une foule en adoration. À l'arrière-plan, une architecture en ruine (peut-être le Temple de Jérusalem) et un combat de chevaliers. Cette peinture est également exposée à la Galerie des Offices.

5. La Bataille d’Anghiari

Salone dei Cinquecento - Palazzo Vecchio, Florence - Toscane

En 1503, Léonard est chargé de réaliser la fresque de l’un des grands murs de la Sala dei Cinquecento du Palazzo Vecchio à Florence avec une scène représentant la Bataille d'Anghiari. Mais le Maître de Vinci n'aimait pas la technique de la fresque qui exigeait une exécution rapide du travail. Il essaya d'appliquer la technique de la peinture à l’encaustique, mais l'expérimentation se solda par un échec : les couleurs commencèrent à s'estomper le long du mur déjà durant la fixation. La Bataille d'Anghiari resta exposée 50 ans avant d'être recouverte par les fresques de Vasari, chargé de restaurer et de décorer la salle.

Tavola Doria (copie d'un détail de la Bataille d'Anghiari) - Galerie des Offices, Florence - Toscane

Tavola Doria (copie d'un détail de la Bataille d'Anghiari) - Galerie des Offices, Florence - Toscane

À Anghiari, le sentier du Museo della Battaglia et d'Anghiari, l’unique centre de documentation sur l'œuvre, permet de découvrir l'histoire du territoire, du célèbre combat et de la fresque de Léonard.

Les œuvres de Léonard à Milan


6. Portrait de musicien

Portrait de musicien - Pinacothèque Ambrosienne, Milan - Lombardie

Portrait de musicien - Pinacothèque Ambrosienne, Milan - Lombardie

Le tableau est la seule peinture sur bois de Léonard restée à Milan. On croyait autrefois qu'il représentait Ludovic le More jusqu'à ce que la restauration de 1905 fasse ressortir la main tenant un carton représentant une partition musicale. L'homme représenté est probablement Atalante Migliorotti, ami musicien toscan de Léonard. La profondeur du regard du personnage rappelle les portraits d'Antonello da Messina.

7. La Cène

La Cène - Santa Maria delle Grazie, Milan - Lombardie

La Cène - Santa Maria delle Grazie, Milan - Lombardie

«En vérité, je vous le dis, l'un de vous me trahira». Avec La Cène Léonard matérialise sous nos yeux les réactions des apôtres (les "mouvements de l'âme") lorsqu’ils entendent ces paroles terribles prononcées par Jésus durant son dernier repas. La Cène a été inscrite sur la liste des sites de l'UNESCO en 1980 avec l’Église et le couvent de Santa Maria delle Grazie à Milan.

8. Portraits des ducs de Milan avec leurs enfants

Portraits des ducs de Milan avec leurs enfants - Santa Maria delle Grazie, Milan - Lombardie

Portraits des ducs de Milan avec leurs enfants - Santa Maria delle Grazie, Milan - Lombardie

Le réfectoire de Santa Maria delle Grazie abrite une autre œuvre de Léonard, Les Portraits des ducs de Milan avec leurs enfants, peints "divinement" selon Vasari aux angles de la Crucifixion de Donato Montorfano. Les figures de Ludovic le More, son épouse et ses deux fils sont malheureusement aujourd'hui très détériorés et méconnaissables.

9. Enchevêtrement végétal avec fruits et monochromes de racines et roches (Sala delle Asse, Château des Sforza)

Sala delle Asse - Château des Sforza, Milan - Lombardie

Sala delle Asse - Château des Sforza, Milan - Lombardie

L'habileté du peintre et l’art de l'observateur attentif de la nature sont évidents dans la décoration réalisée par Léonard dans la Sala delle Asse située dans la tour nord-est du Château des Sforza à Milan. L'enchevêtrement de branches, feuilles, fruits et racines crée, par un effet trompe-l'œil, l'illusion d'une vraie pergola.

Les œuvres de Léonard dans le reste de l’Italie


10. La Scapigliata - Parme

La Scapigliata, Galerie nationale de Parme - Émilie-Romagne

La Scapigliata, Galerie nationale de Parme - Émilie-Romagne

"La Scapigliata" - également connue sous le nom de "Tête de jeune fille" - est un petit (24 x 21 cm) chef-d'œuvre élégant et délicat qui illustre toute la capacité de Léonard à décrire, en quelques traits, l'état d'âme d'une jeune fille à l’air songeur, les yeux tournés vers le bas et ébauchant un léger sourire. La chevelure légèrement ébouriffée contraste avec cette image timide et pudique. La peinture est conservée à la Galerie nationale de Parme depuis 1839.

11. L’Homme de Vitruve - Venise

Étude des proportions du corps humain connue sous le nom d'Homme de Vitruve, Gallerie dell'Accademia - Venise - Vénétie

Étude des proportions du corps humain connue sous le nom d'Homme de Vitruve, Gallerie dell'Accademia - Venise - Vénétie

Ce dessin extraordinaire, conservé aux Gallerie dell'Accademia à Venise, est une étude des proportions du corps humain, représentée par une figure idéale parfaitement positionnée à l’intérieur d’un cercle et d’un carré. Nombreuses sont les significations symboliques attribuées à l’œuvre, si connue qu’elle est devenue une véritable icône pop, imitée et reproduite dans de multiples variantes.

* Portrait d'Acerenza - Vaglio di Basilicata

Autoportrait de Lucanie - Museo delle Antiche Genti di Lucania, Vaglio di Basilicata - Basilicate

Autoportrait de Lucanie - Museo delle Antiche Genti di Lucania, Vaglio di Basilicata - Basilicate

Le Portrait d’Acerenza est conservé au Museo delle Antiche Genti di Lucania (Musée des peuples antiques de Lucanie) à Vaglio di Basilicata, mais l’attribution à Léonard est controversée, malgré les recherches scientifiques menées à travers la datation au carbone 14, l’analyse graphologique du mot "PINXIT MEA" (Peint par moi) au dos et une recherche menée sur une empreinte digitale décelée sur le panneau de bois.