Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Foi et spiritualité / Pâques en Italie

Pâques en Italie

Visiter l’Italie pendant la période de Pâques est une occasion à ne pas manquer: du Nord au Sud, dans  les villages et les villes italiennes ont lieu de nombreuses fêtes populaires, des processions, des célébrations religieuses et des représentations sacrées et folkloriques évoquant la Passion du Christ. 
Au cours de la Semaine Sainte sont représentés la Cène, le Lavement des Pieds, la Prière au jardin de Gethsémani, la trahison de Judas et l’arrestation de Jésus, le Procès, le Calvaire, la mort du Christ, la Déposition, la Sépulture et la Résurrection. 
Le Jeudi Saint (le 28 mars) est la soirée consacrée à la "célébration eucharistique" durant laquelle on visite les Sépulcres en évoquant la Cène. La Cène de Léonard de VinciLe Vendredi Saint est le jour du deuil absolu, à l’occasion duquel les rues s’illuminent de flambeaux et sont parcourues par plusieurs processions et Chemins de Croix (Via Crucis).
Le Samedi Saint, à minuit, les cloches annoncent la Résurrection: un moment d’immense joie qui atteint son apogée le Dimanche.
Après la longue période du Carême, on consomme l’agneau pascal, les œufs et de différents gâteaux et pâtisseries en forme de Colombe.
L’œuf, symbole de la vie qui se renouvelle et de prospérité, est lié au sens de la Pâques en tant que fête du printemps, de la floraison et de la nature.

De nombreuses manifestations et événements se déroulent aux quatre coins du pays.  
Dans le Nord d’Italie, par exemple, à Bormio (dans la province de Sondrio), a lieu la tradition des "Pasquali": un véritable rite propitiatoire pour l’arrivée du printemps, durant lequel sont bénis 5 agneaux, et se déroulent les compétitions entre les contrade (des regroupements des quartiers de la ville). Dans le centre-nord, nous retrouvons de nombreuses fêtes de Pâques parmi lesquelles celle d’Urbania (dans la province de Pesaro), où se déroule un jeu nommé "Punta e cul", s’inspirant à d’anciennes traditions paysannes, la Sagra (Fête) et le Palio dell’uovo (Palio de l’œuf) à Tredozio (dans la province de Forlì) avec des jeux, des batailles et des défilés de chars allégoriques. 

La colombe est la protagoniste de la célèbre fête du Scoppio del Carro (Explosion du Char) à Florence, une tradition qui remonte aux temps des croisades.  
Un char décoré est tiré par des bœufs blancs du Piazzale del Prato jusqu’au Dôme de Florence pendant qu’une colombe (qui est en réalité une fusée en forme de colombe), allume les feux d’artifice se trouvant sur le char. 
Selon la tradition, si la pétarade est parfaite, la ville aura une année favorable.
Dans les Abruzzes, à Sulmona, se répète chaque année la célébration d’origine médiévale de la "Madonna che scappa" (la Vierge qui fuit) qui se déroule entre l’aqueduc romain et le Mont Marrone, dans le Parc National de la Majella: un cortège festif qui parcourt les rues de la ville accompagné par les sons des cloches et des feux d’artifice.

A Procida et Ischia, deux îles du Golfe de Naples, la Semaine Sainte est fêtée de façon très caractéristique, selon les traditions d’antan.  
En particulier, nous signalons la Corsa dell’Angelo (Course de l’Ange) remontant au XVIIe siècle qui se tient à Forio: la représentation évoque le moment de la rencontre entre la Vierge Marie et son Fils revenu à la vie.
En descendant vers la région des Pouilles nous retrouvons, parmi d' autres fêtes traditionnelles, la Semaine Sainte de Ruvo (dans la province de Bari) avec des processions dont l’origine remonte au XVIIe siècle.  
En Calabre les traditions et les fêtes populaires sont aussi très nombreuses: à Civita et à Frascineto, se déroulent les Vallje, des danses et des chants populaires en Arbresh (arbëreshë – langue albanaise) composés au XIXe siècle, qui animent également la procession du Vendredi Saint à Spezzano Albanese (dans la province de Cosenza).  
En Sardaigne les célébrations de la Semaine Sainte sont très suggestives. Parmi les plus caractéristiques, nous retrouvons le rite de la "Scrocifissione", dans la commune d’Oliena -dans la province de Nuoro-, où le Christ est libéré de la Croix, pendant lequel les habitants partent à la recherche du Christ revenu à la vie, en faisant étape tous les jours dans toutes les églises du village jusqu’au samedi, où la statue du Christ est enfin retrouvée. 

La Sicile, quant’ à elle, participe aux festivités de Pâques avec des célébrations dans le respect des anciennes traditions et des coutumes du lieu. Des pèlerinages et des cortèges d’hommes et d’animaux masqués défilent le long des rues de la ville. La participation à cet événement est très ressentie par les habitants qui suivent avec dévotion les processions et les représentations sacrées. En Sicile, nous signalons également les célébrations remontant à la domination espagnole à Enna, La Real Maestranza à Caltanissetta, la procession des Mystères à Trapani  et les célébrations à Prizzi et Adrano, auxquelles participent les masques de la Mort et des Démons. 

Ceux qui visitent Rome pendant la Semaine Sainte, ne peuvent absolument pas manquer la via Crucis (chemin de croix) et la Sainte Messe du dimanche de Pâques, qui se tient dans la magnifique Basilique Saint-Pierre.