Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Foi et spiritualité / L'Italie et la Foi

L'Italie et la Foi

Au cœur de l'un des centres les plus emblématiques de la spiritualité mondiale, l'Italie est depuis des siècles la destination de tous ceux qui font de la foi une raison de vivre et de ceux qui veulent connaître les racines d'un monde qui a su créer des arts, des architectures et des objets d'une valeur inestimable.  

Terre des pèlerinages les plus importants du monde, l'Italie est parsemée de lieux de dévotion et de culte.Assise - La basilique de Saint-FrançoisLa basilique de San Francis d'Assise
Ville sainte de la Chrétienté, Assise est la destination permanente des pèlerins qui sentent le besoin de se rendre sur les lieux où Saint François naquit, opéra et mourra.

Etant le lieu de naissance de l'Ordre franciscain (Ordre des frères mineurs) dans le monde, la ville d'Assise il fut associé à partir du moyen âge au culte et à la diffusion du mouvement franciscain dans le monde, en divulguant un message de paix et de tolérance même vise à vis des de autres religions.
Saint François mourra âgé d'environ 44 ans et déjà deux ans plus tard, le 16 juillet 1228, eu lieu la canonisation solennelle d'Assise. Le même jour le Pape Grégoire IX posa la première pierre de la future Basilique, destinée à devenir la maison mère de l'Ordre Franciscain. 

Le sanctuaire d'Assise est une des plus anciennes églises gothiques existantes en Italie. Les parois de la Basilique sont décorées avec des fresques de Cimabue, de Giotto, de Simone Martini et de Pietro Lorenzetti.

La Basilique de Saint Antoine de Padoue
La ville de Padoue est liée à l'image de Saint Antoine, prêtre franciscain du XIIIe siècle, adoré partout dans le monde et Saint Patron de la ville elle-même. Grand défenseur de la doctrine catholique, il combattait vigoureusement  l’hérésie du catharisme, en particulier en France. S'installant à Padoue, il meurt à l'age de 36 ans, et pour les miracles qu'on lui attribue, il est canonisé par le Pape Grégoire IX un an après sa mort. Ses reliques sont gardées à l'intérieur de l'église "Santa Maria Mater Domini", à côté du monastère qu'il a fondé en 1229. C'est cette église qui forme le noyau de la construction de la Basilique de Saint Antoine, devenue la Chapelle de la Vierge Noire. Les travaux de la Basilique ont commencé en 1200, cependant les rénovations et les changements à l'intérieur ont continué tout au long du XXe siècle. 

Le Sanctuaire de Padre Pio
Fondée au XIe siècle par les pèlerins qui se dirigeaient à la Grotte de l’ Archange-Saint-Michel, la ville de San Giovanni Rotondo, dans les Pouilles, est connue dans le monde entier comme la ville où vit Padre Pio de Pietrelcina, le capucin des miracles, devenu Saint en 2002.
Il institua un Sanctuaire à côté de l’ancienne église conventuelle de Santa Maria delle Grazie (Sainte Marie des Grâces), où se trouve également le grand Sanctuaire  inauguré le 1er juillet 2004 qui a été conçu par le célèbre architecte Renzo Piano.

Construit à l’origine en 1540, le couvent des Capucins est le lieu où le Saint vit du 4 septembre 1916 au 23 septembre 1968, date de sa mort. C’est ici qu’en 1918 Padre Pio reçut les stigmates et que se vérifièrent tous ces phénomènes  surnaturels qui ont mené à sa béatification et, successivement à sa canonisation.   
Visiter ce couvent et les cellules où Padre Pio mena son existence équivaut à faire un saut dans des lieux riches de spiritualité et de mysticisme: une étape obligée pour les dévots et les touristes.

Les Miracles Eucharistiques
Les fidèles qui chaque année visitent l'Italie pour connaître les phénomènes miraculeux liés à leur foi religieuse, sont très nombreux. L'Italie, berceau du Catholicisme, est une terre qui par tradition conserve la mémoire d'événements prodigieux souvent inexplicables d'un point de vue scientifique, mais reconnus par les autorités ecclésiastiques. Ces événements sont fréquemment liés aux sacrements et à l'hagiographie de la religion catholique.

Le "Belpaese" compte des dizaines de miracles reconnus par l'Église Catholique Romaine devenus objet de vénération. Les endroits où ils ont eu lieu sont devenus les destinations de pèlerinage des fidèles. Une grande partie des Miracles sont liés au Sacrement Eucharistique. Dans le Christianisme, l'Eucharistie est le sacrement institué par Jésus pendant la Cène, à la veille de sa passion et de sa mort.