Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Foi et spiritualité / Le Sanctuaire de Loreto

Le Sanctuaire de Loreto

La splendide ville de Loreto, située au cœur de la campagne de la région des Marches, doit sa notoriété au sanctuaire qui abrite et où l’on vénère la Santa Casa della Vergine Maria (Sainte Maison de la Vierge Marie); un lieu sacré, défini par Jean Paul II comme le "vrai cœur marial de la chrétienté". Le sanctuaire a été pendant des siècles, et est encore aujourd’hui, un des lieux de pèlerinage parmi les plus importants du monde catholique. Il a été visité par environ 200 saints et béatifiés et par de nombreux Papes.Loreto, Sanctuaire de la Santa CasaSelon un ancienne histoire, qui a ensuite été confirmée par les recherches historiques et archéologiques, la Santa Chiesa est la maison de Nazareth où la Vierge naquit, vécut et reçut l’Annonciation miraculeuse.   
La maison se compose d’une chambre maçonnée avec trois parois en pierre qui clôturent la grotte creusée dans la roche.  

La grotte est actuellement vénérée à Nazareth, dans la Basilique de l’Annonciation, tandis que les trois parois en pierre, d'après l'histoire, furent transportées en 1291 (quand les chevaliers croisés furent expulsé de Palestine), d’abord en Illyrie et ensuite à Loreto (1294).Loreto, SanctuaireDe plus, il existent des documents et des fouilles archéologiques qui confirmeraient l’hypothèse selon laquelle les parois de la Santa Casa ont été transportées jusqu’à Loreto sur un bateau, pour la volonté de la noble famille des Angeli, qui régnait sur l’Épire.

Effectivement, un document remontant à 1294 découvert récemment, attesterait que Niceforo Angeli, despote d' Épire, en donnant sa fille Ithamar en mariage à Philippe de Tarente, fils du roi de Naples Charles II d'Anjou, lui offrit une série de dons parmi lesquels "les saintes pierres extraites de la Maison de Notre Dame la Vierge Mère de Dieu". 
Loreto, Santa Casa, intérieur, photo by santuarioloreto.itA partir de la moitié du XVe siècle, pour protéger ces murs en pierre et accueillir la foule croissante des pèlerins qui visitaient la relique sacrée, à Loreto sont commencés les travaux de construction du magnifique sanctuaire. 

Parmi les œuvres les plus prestigieuses, nous retrouvons le revêtement de marbre qui entoure les parois de la Santa Casa, voulu par Jules II et réalisé à partir du dessin de Bramante (1507), qui est considéré l’une des sculptures les plus importantes de la Renaissance. Santa Casa, Revêtement extérieur, photo by santuarioloreto.it

Depuis ce temps-là de grands artistes se sont succédés au fil des siècles pour orner le sanctuaire, dont la notoriété s’est rapidement diffusée dans le monde entier, en le rendant une destination choisie par des millions de pèlerins. Parmi eux, Pomarancio peignit la Salle du Trésot et la coupole, tandis que Francesco Selva décora le Foyer de la Sacristie et Tiburzio Vergelli construit le majestueux baptistère. 

Une fois les travaux achevés, Carlo Maderno créa en 1600 la fontaine qui orne  la place du sanctuaire, tandis qu’en 1700 Luigi Vanvitelli réalisa le campanile (tour campanaire) situé sur le côté gauche de la basilique. Sanctuaire de Loreto, Fontaine de Maderno

Toute la ville de Loreto, immergée dans le calme des splendides campagnes des Marches, s’est développée autour du Sanctuaire de la Santa Casa qui surgit sur une colline en offrant une magnifique vue sur la mer, le Mont Conero et l’Apennin ombro-marchesan.

Loreto attire de nos jours des milliers de touristes, catholiques ou pas, pour son sanctuaire qui est un "coffret" contenant un trésor inestimable. Mise à part la Santa Casa, lieu de dévotion pour les pèlerins, cet endroit est une véritable anthologie de l’art sacré qui rassemble des chefs-d’œuvre d’architecture, sculpture, et peinture d'artistes très appréciés de l'histoire de l'art. 

De plus, le splendide bourg surgit autour de la basilique offre un des panoramas remarquables et accueille la Pinacothèque de la Place du Sanctuaire qui conserve les toiles du peintre vénitien Lorenzo Lotto.Loreto, Sanctuaire, Sacristie de Saint-Marc où de Melozzo, photo by santuarioloreto.itLoreto, depuis toujours une destination de pèlerinage qui offre en même temps des paysages magnifiques et des produits excellent, est donc aussi une gracieuse ville d’art à découvrir. 

Enfin, nous signalons le pèlerinage Macerata-Loreto qui a lieu depuis 1978, l’an où a été élu Jean Paul II. Chaque année des milliers de pèlerins arrivent à pied au Sanctuaire en partant de Macerata.
Environ la moitié d’entre eux viennent des Marches, les autres rejoignent Macerata des différents coins d’Italie et -depuis quelques temps- d’Europe (Belgique, Espagne, Portugal, ex-Yougoslavie, Albanie, Suisse, Allemagne, etc.)