Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Culture et spectacle / Musée égyptologique de Turin

Musée égyptologique de Turin

Le Musée égyptologique de Turin est le musée égyptien le plus ancien du monde. Fondé en 1824, c’est le deuxième en termes d’importance, après celui du Caire. Ses espaces sont entièrement consacrés à l’art et à la culture de d' Egypte et sa collection a été le centre d’intérêt de nombreux historiens, notamment Jean-François Champollion. C’est pourquoi Turin est considérée comme la ville où est née l’égyptologie. Sphinx Le Musée des Antiquités Egyptiennes (son nom en entier) accueille un ensemble de collections rassemblant des pièces retrouvées au cours de quatre siècles et d’autres témoignages archéologiques retrouvés lors des fouilles de la Mission Archéologique Italienne qui eut lieu entre 1900 et 1935, dont une grande partie fut  ramenée en Italie.  

En 1824 a commencé à se développer le collectionnisme d’antiquités égyptiennes et le roi Charles-Félix donna vie -en combinant des objets de la collection d'égyptologue de Padoue, Vitaliano Donati, et les pièces archéologiques appartenant à la Maison de Savoie- au premier musée égyptien du monde.
Quelques années plus tôt, suite aux campagnes napoléoniennes en Egypte, Bernardino Drovetti, d’origines piémontaises, consule général de France durant l’occupation d’Egypte, mit ensemble plus de 8000 pièces et objets: sarcophages, momies, papyrus, bijoux et statues. Le premier directeur du Musée, Ernesto Schiapparelli, obtint de nouvelles acquisitions et conduisit de nouvelles fouilles en Egypte. Grâce à son activité, la collection s’enrichit de 30.000 nouvelles pièces artistiques et objets d’usage quotidien. 

Aujourd’hui sont en cours les travaux d’agrandissement du musée et de nombreux objets et pièces archéologiques sont installés avec soin dans les magnifiques salles du palais.
Mis à part les momies et les représentations d’animaux sacrés liées au culte des divinités, la collection compte plusieurs objets et ustensiles de travail qui ont permis de reconstruire avec une grande précision la vie des pharaons d' Egypte. Jean-François Champollion, le traducteur de la Pierre de Rosette, a affirmé "Le chemin pour Menfi et Thèbes, passe par Turin".   

Parmi les pièces archéologiques les plus importantes, nous signalons la tombe (intacte) de Kha et Merit et le temple rupestre d’Ellesija. Cela dit, d’un point de vue historique l’objet le plus important est sans aucun doute le Canon royal de Turin. Il s’agit de l’une des sources les plus importantes concernant la succession des souverains d’Egypte: une liste indiquant, en hiératique, les successions, l’âge et la durée du royaume. Les statues des déesses Isis et Sekhmet et la statue de Ramsès II découvertes par Vitaliano Donati dans le temple de la déesse Mout à Karnak, sont également de grand intérêt. 

Curiosités 
En considérant uniquement l’année 2013, le Musée Egyptien a enregistré plus de 540 mille entrées en dépassant les 537 mille entrées de 2006, quand la ville de Turin a accueilli les Jeux Olympiques d’Hiver. 

Informations utiles

Link
www.museoegizio.it
Tél: +39 011.5617776
Via Accademia delle Scienze 6, Turin

Horaires
du mardi au dimanche de 8h30 à 19h30 (dernière entrée à 18h30)
Tarifs: billet prix entier 7,50 €, billet prix réduit 3,50 € (personnes d'âge compris entre 18 et 25 ans; enseignants; accompagnateurs de personnes porteuses d'handicap). Entrée gratuite pour les mineurs et les personnes âgées de 65 ans et plus, pour les personnes porteuses d'handicap et pour les militaires. 

Visites guidées
le samedi et le dimanche de 11h00 à 16h00 (réservation un jour à l'avance)