Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Culture et spectacle / L'italie et le football

L'italie et le football

Celle entre les italiens et le football est une grande histoire d’amour. Le football italien vante une longue et fière tradition, très ressentie par la culture populaire de celui qu’on appelle le "Belpaese".
Le football italien compte de nombreux souteneurs dans le reste du monde: un fait qui n’a pas échappé à l’industrie touristique: il existe de nombreux paquets de voyage s'adressant  aux amateurs de football du monde entier qui souhaitent assister aux matches de "leurs" équipes dans les stades italiens.
Le matches de la Serie A italienne (de la première division) ou de la Champions League deviennent pour les souteneurs un prétexte pour se rendre dans la ville d’art où se déroulent les tournois sans pour autant renoncer aux rendez-vous culturels et œno-gastronomiques où, encore, à la possibilité de faire du shopping. 
Turin, Juventus Stadium, www.juventus.com
Dans les dernières années les stades de foot italiens, surtout ceux du centre-nord, ont subi de grands changements en termes de confort et de sécurité, en conformité avec les directives européens. Certains stades sont même dotés de structures et attractions, de musées, boutiques, restaurants et salles de sport, qui n’ont pas nécessairement à voir avec le football au sens le plus strict, étant plutôt des lieux d’agrégation. 

C’est le cas du Stade Giuseppe Meazza de Milan (mieux connu comme le "San Siro", du nom du quartier où il est situé), aussi appelé "Scala del Calcio" (Scala – du nom du célèbre théâtre – du football) pour l’importance et la grandeur du lieu. D’un point de vue architectural la construction, considérée parmi les plus imposantes, se développe en hauteur et a subi au cours des années d’importants changements dont l’ajout d’un troisième anneau, portant sa capacité maximale à 85000 places. 
Depuis le concert de Bob Marley du 27 juin 1980, la structure a accueilli de nombreux événements et concerts et abrite actuellement, entre autre, un musée qui raconte l’histoire centenaire du Milan et de l’Iner, les deux equipes de la ville, à travers une collection de pièces historiques: medailles, coupes, trophées, chaussures, objets artistiques et souvenirs divers.  
Le stade milanais est considéré comme l'une des plus grandes attractions de la ville de Milan.

Le tout nouveau Juventus Stadium de Turin, successeur du stade Delle Alpi, a été conçu en tant que lieu multifonctions. A côté du Stade, mise à part le musée de la Juventus, nous retrouvons aussi un centre commercial et un centre sportif. Celui de Turin est également le premier stade “durable”, réputé l’un des plus avancés et modernes du monde. 

A Turin nous retrouvons également le Stade Olympique, où joue l’équipe de la ville, le Turin, et où s’est déroulée la magnifique cérémonie inaugurale des Jeux Olympiques d’hiver de 2006.  

Après la coupe du monde de 1990, qui a eu lieu en Italie, de nombreux stades ont subi des travaux de restauration.  
Le stade Stadio Olimpico (Stade Olympique) de Rome, faisant partie du complexe sportif du Foro Italico, a été l’ un des premiers à être transformé. Le stade Olympique est le terrain de jeu où se déroulent les matches de l'AS Roma et de la Lazio.
Démantelé et entièrement reconstruit, à exception de la tribune Tevere, son architecture se développe horizontalement en gardant bas le niveau des gradins.

Le stade romain est aussi, depuis quelques années, le terrain de jeu des matches internationaux de rugby. C’est dans ce stade que se déroule le "Tournoi des Six Nations" qui avant se tenait au Stade Flaminio et qui est  toujours sold out. Mise à part les nombreux concerts, l’Olympique accueille chaque année le Golden Gala d’athlétisme.D’autres stades ont été restructurés après les compétitions d' "Italia’ 90": le San Paolo de Naples qui avec ses 63250 places est le troisième stade en termes de capacité; L’Artemio Franchi de Florence, bâti dans les années 30 avec plus de 47000 places: le Bentegodi de Vérone qui compte 42000 places et dont la structure remonte aux années soixante et le Friuli d’Udine, construit entre les années 70 et 80.

Nous signalons également un stade qui est né grâce à la coupe du monde et qui mérite certainement d’être mentionné. Il s’agit du San Nicola de Bari, conçu par le célèbre architecte Renzo Piano, surnommé le "vaisseau spatial" pour sa forme imposante et fascinante, et son deuxième anneau en forme de couronne de fleur.

A Gênes nous retrouvons le stade Luigi Ferraris, aussi appelé le "Marassi" du nom du quartier où il surgit. Inauguré en 1911, c’est le plus ancien stade italien, bien qu'il ait été presque entièrement reconstruit dans les années 90 à l'exception de l'entrée de la tribune. Il est considéré parmi les stades les plus "envoûtants" au monde du fait de la proximité des gradins au terrain de jeu.
Coverciano, une charmante commune de la Toscane, où s’entraine l'équipe nationale de football, se trouve le Musée du Football qui depuis l’an 2000 conserve de témoignages divers des personnalités historiques du football italien.