Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Culture et spectacle / L'italie et l'art contemporain

L'italie et l'art contemporain

À travers les musées et les espaces d'exposition éparpillées dans tout le Pays, l'Italie consacre de grands espaces aux artistes et à leurs œuvres. 

Musées, galeries, institutions culturelles et les artistes eux-mêmes, s’organisent en collectifs: l’art en Italie suit le flux des événements et les techniques et les langages se transforment et s’évoluent en même temps que les changements économiques globaux, politiques et socioculturels. 

Lieu de la culture par excellence, l’Italie n’est pas seulement le "berceau" de l’art romain, de la Renaissance et baroque, mais elle joue aussi un rôle important dans le panorama mondial de l’art moderne et contemporainMilan, Palais de l'Arengario, Musée du XXe siècle Le pôle culturel de la ville de Milan, la capitale de la mode et du design, est le Palais Royal, qui abrite le Musée Civique d’Art Contemporain. 
Une passerelle suspendue crée une liaison avec le Musée du XXe siècle, où l’on retrouve les tendances les plus intéressantes en matière artistique, allant du Futurisme à la Métaphysique, du Groupe Forma 1 à la Trans-avant-garde.
Le PAC, par ailleurs, représente l’un des premiers exemples en Italie d’architecture expressément conçue pour l’art moderne et contemporain, ressemblant à l'idée qui est à la base de la "Kunsthalle".

Rome dédie de nombreux espaces à l’art contemporain.
La Galerie Nationale d’Art Moderne (GNAM) accueille l’une des plus grandes collection d’Italie, se composant de presque 20.000 œuvres parmi lesquelles peintures, sculptures, dessins et estampes. 
Au Macro sont exposés les travaux d’artistes italiens de la moitié du XXe siècle et des dernières générations. 
Quant ’au MAXXI, le Musée national des arts du XXIe siècle conçu par l’architecte Zaha Hadid, il a été pensé comme lieu destiné à l’expérimentation et à l’innovation du milieu de l’art et de l’architecture. 

La ville de Turin compte deux centres dédiés à l’art contemporain: la Galerie Civique qui accueille des collection du XIXe et du XXe siècle et la splendide résidence souabe du Château de Rivoli qui abrite le Musée.

Le Musée de Villa Croce de Gênes a son siège dans une propriété tout aussi ravissante. Il vante plus de 3.000 œuvres d’art abstrait italien et étranger ainsi que des œuvres d’art génois et ligure de la deuxième moitié du XXe siècle.  
Un autre centre d'art contemporain est le Mart de Trente et Rovereto, avec une collection qui compte plus de 15.000 œuvres et qui dédie un large espace aux avant-gardes du XXe siècle. Sans Oublier Venise qui, avec ses Biennales d’art et d’architecture (s'alternent selon les années), domine le panorama de la production artistique italienne.
Mise à part les Giardini (Jardins) et l’Arsenal, l’art contemporain de la lagune a son centre permanent à la Punta della Dogana, l’ancien port monumental de la ville qui accueille la splendide collection Pinault. 

Il existe également un autre Biennale, celle de Florence, qui depuis 1997 confirme son statut de "vitrine" d’excellence du panorama artistique contemporain. L’événement est jumelé avec la Triennale d’Inde, l’exposition la plus importante d’Asie. 

Des œuvres de notoriété internationale sont aussi exposés à Naples, au Musée d’art contemporain Donnaregina (MADRE) qui accueille des travaux d’artistes tels que Warhol, Burri, Fontana, Mapplethorpe, Kounellis et Koons. 

En Sicile, la ville de Gibellina, détruite suite au tremblement de terre de 1968, s’est transformé en un immense laboratoire d’expérimentation et planification artistique, où de célèbres artistes dont Schifano, Cascella et Arnaldo Pomodoro, ont rénové l’espace urbain selon une perspective innovatrice. La ville vante aussi une importante collection d’art qui s’est agrandie grâce à la contribution des artistes eux-mêmes. 
En ce qui concerne la sculpture, le Musma de Matera est entièrement dédié à cette activité artistique et, plus en général, à l’art en trois dimensions. 
Quant ’à l’art sacré, nous signalons la Galerie d’art contemporain d’Assise, dont les collections documentent les différentes représentations iconographiques du Christ dans l’art contemporain. 

Les expositions dédiées à l’art contemporain sont tout aussi nombreuses, sans oublier les nombreuses galeries dispersés dans toutes les villes italiennes: celles dans les petites ruelles du centre historique de Rome et celles milanaises de Brera, Lambrate ou Tortona, qui s’animent pendant le Fuorisalone ou pendant le Tortona design week. Un panorama varié auquel s’ajoute aujourd’hui une importante nouveauté: les expositions itinérantes "Arte accessible".
Il s’agit de la nouvelle tendance artistique qui présente les œuvres des jeunes artistes émergents à des prix accessibles, dans le but d’encourager l’achat et faire apprécier l’art contemporain à un public non spécialisé.