Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Culture et spectacle / Février: le mois du carnaval

Février: le mois du carnaval

Février en Italie est sans doute le mois du Carnaval. Chaque ville est envahie de masques et de confetti, de lumières et de couleurs qui créent une atmosphère de fête unique. Les origines du Carnaval sont très anciennes et remontent aux Saturnales romaines qui se célébraient en l'honneur de la nouvelle année, mais aussi aux Lupercales et aux Dionysiaques. 
Toutefois l'étymologie du mot "carnaval" dérive, selon toute probabilité, du latin carnem levare, une ancienne expression qui indiquait le banquet qui avait lieu le dernier jour avant la période d'abstinence et de jeûne de chair du Carême. 

Le carnaval en effet, dans le calendrier liturgique catholique-romain se place entre l'Épiphanie (6 janvier) et le Carême. Au début le Carnaval était une fête caractérisée par la jouissance de la nourriture, des boissons et des plaisirs sensuels, accordée pour donner libre cours aux classes les plus pauvres, en renversant l'ordre social, au cours des siècles dans des aires géographiques différentes, le carnaval s'est enrichi de nuances toujours neuves et différentes. 

 

Il existe en Italie des carnavals aux origines très anciennes qui sont célèbres au niveau international, capables d'attirer chaque année de milliers de visiteurs venant des quatre coins du monde. Ne manquez donc pas l'occasion de visiter l'Italie durant le mois de février et de participer du moins aux carnavals les plus importants. Notamment le Carnaval de VeniseCarnaval du Venise

Institué par les oligarchies de Venise pour accorder à la population une période dédiée au divertissement et aux réjouissances, sa caractéristique principale est le déguisement, né pour annuler toute forme d'appartenance personnelle liée aux classes sociales, au sexe et à la religion. Actuellement le Carnaval de Venise est une fête populaire très suggestive unique pour son histoire, atmosphère et masques. Les premières deux semaine de Carnaval dans la Lagune on peut assister aux nombreuses manifestations de place et aux événements de tout type. Comme autrefois, en outre, on organise encore aujourd'hui des fêtes privées suggestives et des bals costumés auprès de grands palais de Venise. Dans ces lieux, qui semblent n'avoir pas changé avec le temps, les hôtes peuvent se projeter dans les anciennes splendeurs et dans la tradition du Carnaval d'autrefois. Parmi les moments les plus charmants il y a le spectaculaire Vol de l'Ange, qui remonte aussi à la tradition (le premier à le faire fut un acrobate turc au milieu du XVIe siècle), qui prévoit qu'un artiste en chair et en os, assuré à un câble métallique, effectue la descente sur la corde du clocher de San Marco vers le Palais Ducal.

L'autre Carnaval qu'il vaut sûrement la peine de visiter est le Carnaval traditionnel d'Ivrée, une petite ville piémontaise, dans la province de Turin. Il s'agit d'une des fêtes les plus anciennes et particulière du monde, institutionnalisée en 1808 et qui atteint son sommet avec le défilé spectaculaire du cortège historique et avec la suggestive Bataille des oranges. Pendant le carnaval on évoque la guerre civile éclatée entre le peuple et le troupes royales, le lendemain du meurtre du tyran haï Ranieri di Biandrate, par la Mugnaia. La bataille prévoit que deux équipes de lanceurs d'oranges à pied (c'est-à-dire le peuple) défendent leur place des lanceurs d'oranges sur des chars (c'est-à-dire l'armée) à coups d'oranges (qui représentent les flèches), pendant que dans les rues de la ville défile le cortège de la Mugnaia qui distribue des gâteaux et des cadeaux à la population. En outre,  pendant les trois jours du carnaval participent au défilé traditionnel le long des rues de la ville des chars, des groupes folkloriques et des fanfares qui proviennent non seulement des autres régions italiennes, mais aussi d'autres pays européens. 

En descendant la Toscane on arrive au Carnaval de Viareggio, l'un des plus importants et des plus appréciés à niveau international (au défilé de 2011 ont participé 325.000 personnes).
Née en 1873 comme une manifestation masquée de riches bourgeois mécontents de payer des impôts trop élevés, au cours des années il a été caractérisé sans doute par des chars grands, colorés et mouvementés qui défilent le long de la promenade du bord de la mer de Viareggio et sur lesquels trônent d'énormes caricatures en papier mâché des personnages de la politique, de la culture et du spectacle. Des Chars extraordinaires aux mouvements toujours plus complexes et des effets scénographiques toujours plus magnifiques sont le résultat d'une parfaite combinaison entre les compétences artisanales de notre Pays et les nouvelles technologies. 

Si vous êtes dans la région des Marches, quoi de mieux que de visiter Fano pendant la période du Carnaval. D'origine ancienne, le Carnaval de Fano a 3 éléments originaux: le lancement des chars allégoriques de sucreries sur la foule, le caractéristique "vulon" masque caricaturale des personnages plus en vue de la ville et la musique arabique, une fanfare dont les instruments sont des  canettes, des cafetières, des brocs.

Dans l'Italie du Sud la région des Pouilles est la région italienne avec le plus grand nombre de manifestations: de Massafra à Gallipoli, de Dauno à Manfredonia, sans oublier le Carnaval Terranovese à Poggio Imperiale. Toutefois le Carnaval de Putignano dans la vallée d'Itria mérite une petite digression, parce qu'il est le plus long de tous, il commence en effet le 26 décembre et termine le mardi gras. Ici, on peut assister non seulement aux nombreuses manifestations, aux cortèges masqués et aux bizarres chars de papier mâché mais aussi à la suggestive fête des Propaggini, où pendant des heures, des dizaines de poètes s'alternent sur un plancher de la place de la ville pour déclamer des vers satiriques en rime. 

En ce qui concerne les îles, la Sicile a l'une des plus riches traditions du carnaval. Nous signalons également le carnaval d'Acireale, en province de Catane, qui remonte à la fin du XVIe siècle, accompagné dans l'antiquité des batailles avec les agrumes et actuellement renommé pour les défilés des chars allégoriques et surtout pour les imposants chars pleins de fleurs. Puis il y a l'ancien Carnaval de Sciacca, dont les origines remontent à l'époque romaine; renommé pour la beauté de ses œuvres en papier mâché réalisées par les maîtres céramistes locaux, est caractérisé par des défilés de merveilleux chars allégoriques qui parcourent l'ancien centre de la ville accompagnés par des groupes masqués qui donnent vie à des chorégraphies réalisées sur les notes de musiques à thème. Chaque année ce carnaval se termine par un bûcher dans lequel on brûle le roi du Carnaval Peppe Nappa et son char. 

Découvrez les plus célèbres Carnavals d'Italie.