Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Culture et spectacle / Cinecitta': l'usine a rêves

Cinecitta': l'usine a rêves

Passé à l'histoire comme l'usine à rêves, Cinecittà' et ses studios cinématographiques nous offrent un voyage fantastique dans l'histoire de la filmographie. Situé à seulement 9 km du centre de Rome, elle représente la plus importante industrie cinématographique européenne: un pays de merveilles de 400 mille mètres carrés, qui avec plus de 60 ans a vu naître les chefs-d'œuvre du cinéma Italien et mondial.

Cinecittà Eingang photo by Dalbera-flickr

Federico Fellini a dit: "ils l'ont défini comme l'usine à rêves: un peut banale mais c'est vrai. C'est un endroit qui devrait être respecté, car au delà des murs on y trouvent des grands artistes inspirés, qui rêvent pour nous. Pour moi c'est l'endroit idéal, le vide cosmique avant le big bang". Une vérité absolue, parce que dans ce lieu les choses qui étaient imprimées seulement sur la carte ou dans les pensées, ont pris vie et ont été transformées dans quelque chose qui durera dans les années à venir. Ce fut justement Federico Fellini, depuis toujours fasciné par ces studios, qui convainquit le fameux metteur en scène américain Martin Scorsese à situer à "Cinecittà" son film sur la naissance  de New York.  

À l'intérieur des murs de Cinecittà ont été tournés plus de 3000 films, desquels 90 ont obtenu la nomination aux Oscar et 47 ont reçu des prix; des chefs-d'œuvre comme Quo Vadis, Ben Hur (qui encore aujourd'hui détient le record de 11 oscars) et Cléopâtre, mais aussi La Dolce Vita, le film en costume Le Baron de Munchausen (nomination à l'oscar pour la scénographie, les costumes, le maquillage et les effets spéciaux), au romantique Le Patient Anglais (vainqueur de 9 accademy awards), l'œuvre de Scorzese, Gangs of New York, le musical Nine, le suggestif Baaria et  l'aventurier Mission Impossible 3

Pour rendre hommage au cinéma, les studios de Cinecittà présentent l'exposition Cinecittà Cinecittà si Mostra:un espèce de vernissage d'auto- célébration dans lequel on revit l'histoire de ces lieux. À travers la projection des scènes de certains films, l'exposition de différents costumes de scène, la reconstruction des plateaux, la revue de photographies, les reliques appartenues aux personnages qui ont travaillé dans ce lieu, en donnant leurs apports pour la construction de cette "usine à rêves".

Ce festival a été conçu pour rendre hommage à toutes les personnes qui ont travaillé à Cinecittà: aux metteurs en scène, aux acteurs, aux producteurs, aux auteurs, en passant aussi par ceux qui ont travaillé dans les coulisses en transformant quelque chose d' immatériel en une véritable expression. Le parcourt de l'exposition reproduit toute la phase spécifique de la création d'un film: de la scénographie à la postproduction, en revit le travail et les métiers des personnes impliqués dans la réalisation de l'œuvre cinématographique. 

Plusieurs sont les espaces d'exposition intérieurs et extérieurs , le Palace Direction General, le Palais Fellini en passant par l'Avenue de Broadway et en traversant le set des Gangs de New York de Martin Scorzese, jusqu'au set de la Rome impériale. Un parcours qui se déroule dans le grand parc dans lequel il est possible d'admirer les édifices historiques, exemples d'architecture rationaliste et les sculptures utilisées pour nombreux films, comme la grandiose statue de Ben-Hur,  devenue pratiquement son image symbole.
Vous pouvez ensuite visiter les théâtres et les laboratoires où se réalise le processus de production d'un film. Dans une succession de salons, on est projeté dans le monde du cinéma et de ses protagonistes, dans une échelle qui n'a pas un sommet, dans lequel le travail de chacun est indispensable pour le travail de tout le monde. 

Le premier est le salon dédié aux costumes où il est possible admirer l'habilité et le talent des costumiers et des couturières, à travers l'exposition d'une sélection d'habits portés par les stars du cinéma pendant le tournage de certains films très importants. Le salon de la scénographie rend hommage à l'habileté et à l'inventivité des designers et des artisans, en mettant en évidence les étapes de l'étude et la préparation du concepteur quand ils se préparent à réaliser un set.
On continue dans le salon de postproduction, dans lequel ont lieu tous le processus qui sont expliqués dans les moindres détailles: du montage, au développement, pour terminer avec le tirage.En conclusion, vous serez accueillis dans la Palazzina Fellini, où vous pouvez retracer l'histoire de Cinecittà et des protagonistes du cinéma, où on trouve des salles consacrées aux producteurs. Un endroit merveilleux où les mythes du passé et du présent, la passion, l'enthousiasme, le professionnalisme et la technologie se combinent pour donner vie au cinéma italien et international. Un lieu dans lequel les amants du cinéma peuvent satisfaire leurs passions et les curieux peuvent découvrir la "Fabbrica dei Sogni" c'est-à-dire l'"Usine à Rêves".

Informations utiles

L’histoire des studios 

L’histoire de Cinecittà à ses origines en 1937. Après que les studios furent détruits par un incendie mystérieux, on décida de construire une véritable "ville du cinéma", la plus grande d’Europe. Un projet majestueux dont la réalisation fut confiée à l’ingénieur Carlo Roncoroni et à l’architecte Gino Peressutti.  

Dès sa naissance, Cinecittà obtint immédiatement un énorme succès, mais c’est à partir de la fin de la deuxième Guerre Mondiale que les studios ont connu le grand succès, grâce à la réalisation de films qui sont restés dans les annales du cinéma mondial.
A Cinecittà ont été tournés des films devenus des grands classiques du cinéma, notamment Quo Vadis et Ben Hur. Durant ces années ont été réalisés des films comme la Dolce Vita. Si Via Vento était à l’époque le lieu de la mondanité par excellence, Cinecittà était l’endroit fréquenté par les plus grandes célébrités italiennes et internationales. 

Les années d’Or de Cinecittà se sont poursuivies  tout au long des années ’ 70, en coïncidence avec la réalisation des chefs-d’œuvre de Fellini, Visconti, Pasolini, Scola, Zurlini et d’autres réalisateurs qui ont contribué à faire connaître la beauté du cinéma italien à l’étranger.
Dans les années suivantes de nombreux réalisateurs internationaux, ont choisi les studios de Cinecittà pour la réalisation de leur œuvres cinématographiques, notamment: Le Patient anglais, Gangs of New York, Nine, Mission impossible3 et Rome, la série produite par HBO, pour n’en citer que quelques un.