Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Art et histoire / Vérone shakespearienne

Vérone shakespearienne

Vérone est la ville des amoureux et pour rendre hommage à William Shakespeare qui l'a rendue célèbre dans le monde entier, il faut visiter les lieux où s'est déroulée la tragédie romantique par excellence: Roméo et Juliette. 

Sans doute la première destination est la maison de Juliette, visitée chaque année par de milliers de touristes. Il s'agit du Stallo del Cappello, une vieille maison-tour qui remonte au XIIIe-XIVe siècle. D'après la tradition populaire, il s'agissait de la maison des Capuleti, la famille de l'héroïne de Shakespeare. Endommagée par le passé des siècles, la maison et la cour ont été restaurées et ont été ajoutés des éléments architectoniques et décoratifs qui s'inspirent à l'époque médiévale.Intérieur Maison de Juliette photo by Mr.Boombust-flickrAujourd'hui, dans les salles il y a une exposition de gravures sur l'histoire des deux amants mais aussi  meubles et costumes du célèbre film de Franco Zeffirelli. Dans la merveilleuse cour, on peut admirer la statue en bronze de Juliette, réalisée par Nereo Costantini et devenue l'un des symboles de Vérone.
 
De la maison de Juliette on passe à celle de son Roméo bien-aimé dans une ruelle écartée du centre historique de Vérone, non loin des Arche Scaligere. Il s'agit d'un château rustique en briques qui appartenait à la famille des Montecchi – et pour cela attribué à Roméo – où se détache la typique crénelure à queue d'aronde des Gibelins. Actuellement, le palais est propriété privée, mais on peut quand-même le visiter de l'extérieur et revivre l'époque des luttes entre Guelfes, Gibelins et les familles dans lesquelles aussi les habitants du centre de Vérone, même si protégés par les remparts et par les eaux du fleuve Adige, érigeaient des tours et des fortifications par eux même pour se défendre.

Ce tour dans la légende de Shakespeare fait ensuite étape auprès des célèbres Arche Scaligere, chef-d'œuvre gothique italien. Au sommet de ce mausolée, les membres des familles les plus importants qui détinrent le pouvoir à Vérone entre le XIIIe et le XIVe siècle, avec les représentations des grands seigneurs à cheval qui vécurent, luttèrent, aimèrent et gouvernèrent à Vérone au Moyen Âge: Cangrande, Mastino II et Cansignorio.
Le tour continue le long des anciens remparts du Moyen Âge qui entourent la ville de la famille des Della Scala, qu'on a commencé à construire pendant l'époque des communes médiévales, sous la tyrannie sanglante de Ezzelino de Romano. Le long des remparts sont visibles les portails de la Bra, l'accès principal qui remonte à l'époque de Roméo et Juliette. À côté de ces anciens portails il y a un buste en bronze de William Shakespeare et une plaque qui cite les vers célèbres prononcés par Roméo pendant qu'il s'éloignait vers l'exil. 

La dernière étape de ce tour romantique dans la Vérone de Shakespeare est la tombe de Juliette, qui se trouve dans le monastère de San Francesco in Corso, le seul monastère qui, à l'époque, se trouvait à l'extérieur de l'enceinte fortifiée et, donc, le seul où Roméo en exile pouvait accéder. Érigé en 1230 sur le lieu où, selon la tradition, aurait dû séjourner Saint-François d'Assise ce monastère a été le lieu où se consomma l'épilogue tragique de l'histoire des deux amants de Vérone et où, dans une salle à l'intérieur de la crypte sombre et suggestive, parmi les pierres tombales des moines, qu'un sarcophage vide en marbre rouge est indiqué comme la tombe de Juliette. 

Toutefois, Vérone n'est pas seulement la ville de la tragédie de l'écrivain anglais, mais aussi une ville merveilleuse riche en monuments qu'il faut visiter, à partir de la place merveilleuse des Erbe, chère aux poètes et aux peintres, où surgit l'imposante fontaine de Madonna Verona, derrière laquelle il y a le fastueux et baroque Palais Maffei. D'ici, à travers la rue piétonne Mazzini, fréquentée pour le shopping, on arrive aux  la célèbre Arena (les Arènes). C'est aussi l'endroit préféré des habitants de Vérone pour se promener, aussi appelé Listone. À droite, de l'autre côté, au bout de la rue Borsari, se trouve la porte homonyme. Avec l'amphithéâtre romain derrière nous, nous parcourons la rue Roma, jusqu'à l'ancien manoir, siège de la famille Della Scala: Castelvecchio; en se promenant vers l'avenue Cavour, avant d'arriver à Porte Palio sur la droite où se trouve la zone de San Zeno, où il y a l'expression la plus célèbre de l'architecture romaine: la Basilique de San Zeno. Pour jouir ensuite d'un panorama unique de cette ville, il faut se rendre au pont de la Pietra sull’Adige, le seul pont romain encore intact.