Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Art et histoire / Padoue et son Saint Patron

Padoue et son Saint Patron

La ville de Padoue est liée à la figure de Saint-Antoine, prêtre franciscain du XIIIe siècle, adoré partout dans le monde et Saint Patron de la ville elle-même. Grand défenseur de la doctrine catholique, il combattait l’hérésie du catharisme vigoureusement, en particulier en France. S'installant à Padoue, il meurt à l'age de 36 ans, et pour les miracles qu'on lui attribue, il est canonisé par le Pape Grégoire IX un an après sa mort. Ses reliques sont gardées à l'intérieur de l'église "Santa Maria Mater Domini", à côté du monastère qu'il a fondé en 1229. C'est cette église qui forme le noyau de la construction de la Basilique de Saint Antoine, devenue la chapelle de la Vierge Noire. Les travaux de la Basilique ont commencé en 1200, cependant les rénovations et les changements à l'intérieur ont continué tout au long du XXe siècle.Padoue Basilique de Sanit-Antoine Cloître
Architecture
La principale caractéristique architecturale de la Basilique de Saint-Antoine de Padoue est son harmonisation de styles différents: la façade est romane, les contreforts présentent des arcs gothiques, les coupoles sont byzantines, et les deux tours jumelles ressemblent étrangement à des minarets arabes. Sans oublier le magnifique autel, réalisé par Donatello au le milieu de la XVe  siècle. L'autel, qui a perdu ses caractéristiques architecturales d'origine, est caractérisé par de nombreuses sculptures en bronze, dont sept statues et 22 reliefs. Le point culminant est la Déposition du Christ, l'unique statue qui n'est pas en bronze mais en calcaire, en partie bruni, avec des suppléments multicolores.

Chapelles
Parmi les lieux de grand intérêt, nous signalons La chapelle du Saint-Sacrement, la première chapelle sur la droite, de plan carré avec une colonne à chaque angle, où l'on conservait l'hostie. Elle est également connue sous le nom de Chapelle des Gattamelata: la famille du commandant Erasmo da Narni (surnommé Gattamelata) voulait que cette chapelle soit le site de son tombeau, que l'on peut observer sur la paroi de gauche. La chapelle de style gothique fut achevée en 1458, mais elle a subi d'autres arrangements au fil des siècles. 
En prolongeant le long de la nef de droite, on rejoint le transept qui se termine par la Chapelle de Saint-Jacques et Saint-Felix. Construite dans le style gothique des années 70 du XIVe siècle, la chapelle était à l'origine dédiée uniquement à Saint-Jacques, toutefois à partir de 1503, on y transféra les reliques de Saint Félix. Les nombreuses fresques attirent l'attention, en particulier la Crucifixion, chef-d'œuvre d'Altichiero da Zevio. 
En continuant sur la gauche on arrive à la première chapelle du déambulatoire. La Chapelle des Bénédictions, où se trouvent les fresques de Pietro Annigoni.
Au centre du déambulatoire, la Chapelle baroque du Trésor ou Chapelle des Reliques, réalisée par le sculpteur Filippo Parodi et contenant de nombreuses reliques, y compris celles du Saint, les dons de reconnaissance ou de dévotion des pèlerins et des ornements liturgiques. 
Au nord se trouve la Chapelle de Bienheureux Luca avec le tombeau de Bienheureux Luca Belludi le successeur de Saint-Antoine.
Cette chapelle, également appelée "Arche", est une œuvre de Tiziano Aspetti. L'autel possède trois statues: la statue de Saint-Antoine au centre et à coté celles de Saint Bonaventure et de Saint Louis d'Anjou.

Les cloîtres
Derrière l'autel sont placés neuf bas-reliefs en marbre, réalisés par divers artistes, qui accompagnent le chemin tout autour de la tombe.
Nous terminons notre tour par une visite des splendides cloîtres présents dans la Basilique. Pour commencer, il y a le Cloître des Novices de style gothique, fait au XVe siècle. De cet endroit, vous pourrez profiter d'une vue magnifique sur la Basilique. Ensuite le Cloître de la Magnolia, qui doit son nom au grand et beau magnolia qui était planté au milieu du cloître au XIXe siècle.
Au-dessus du Cloître du Général de style gothique, se trouvent les chambres du Général de l'Ordre. Sur le côté ouest abrite la “Mostra Antoniana”. 
Et enfin le Cloître du Bienheureux Luca Belludi, cloître gothique grandiose, dont sa forme actuelle date de la fin du XVe siècle.

Informations utiles

Intéressant à savoir...

  • A l'intérieur de la Basilique de Saint Antoine de Padoue est préservé l'orgue à tuyaux Mascioni opus 417, construit en 1929 et restauré en 2011. Une transmission pneumatique à trois claviers de 61 notes et un pédalier de 32.
  • A Padoue, la fête de Saint Antoine est très importante et attire chaque année des centaines de visiteurs. L'événement, précédé par une longue période de préparation, a lieu chaque année le 12 et 13 Juin, avec notamment une procession en costumes d'époques, une procession aux flambeaux sur la rivière Bacchiglione et des feux d'artifice spectaculaires.