Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Art et histoire / Le Ghetto de Rome

Le Ghetto de Rome

Rome accueille l’une des plus anciennes communautés juives du monde. Son histoire est strictement liée aux vicissitudes de l’Église catholique romaine et de l’histoire pontificale qui ont joué un rôle à la fois de protection et de persécution vis-à-vis des juifs de Rome.Très riche et effervescente  du point de vue culturel, bien qu’éparpillé dans toute la ville, la communauté juive romaine se concentre, encore aujourd’hui, dans un petit quartier à proximité du Fleuve Tibre, où les ancêtres juifs furent isolés selon la volonté du Pape Paul IV: le Ghetto

Le Ghetto, un quartier riche en histoire, abrite le Musée Hébraïque de Rome, un petit fleuron se trouvant à l’intérieur du complexe monumental du Temple Majeur, ouvert depuis 1960, dans le but de conserver les témoignages de la Communauté Juive de Rome. Les espaces d’exposition d’ environ 700 mètres carrés, accueillent 400 objets d’argents romains remontant au XVIIe et au XVIIIe siècles, près de 1000 tissus précieux venant de toute l’Europe, des moulages, des marbres et des parchemins en miniature décrivant l’histoire bimillénaire des juifs de Rome. 

L’imposante Synagogue édifiée en 1874, se trouvant face à l’Isola Tiberina, n’est pas le seul monument qui fascine les visiteurs. Les ruines romaines, médiévales et d’époque renaissance de la via del Portico D’Ottavia (le centre symbolique du quartier avec la place des Cinque Scole) attirent également de nombreux touristes. Il s’agit d’un ensemble de constructions combinant plusieurs styles d’architecture, entourées des grands palais de style "umbertino", qui se développent  vers le Tibre, témoignant la stratification des constructions dans cette aire. Le quartier compte de nombreux restaurant et un offre gastronomique très riche.

Dans le quartier du Ghetto il est possible de goûter les plats typiques de la cuisine traditionnelle juive-romaine et de choisir parmi plusieurs pâtisseries et restaurant où les plats sont préparées dans le respect du code du code alimentaire de cacherout.

Le Ghetto est aussi un lieu de la mémoire. On y retrouve plusieurs témoignages de la persécution nazi-fasciste, comme par exemple la place portant le nom de l’une des plus grandes opérations de ratissages de juifs de l’histoire d’Italie : la place 16 Octobre 1943. Ce jour-là environ 100 juifs, en grande partie des femmes et des enfants, furent déportés Auschwitz.

Cela dit, la Rome hébraïque ne se limite pas à l’aire du Ghetto. La ville de Rome offre la possibilité de visiter plusieurs temples de différents rites – sépharade, italien, Moadim- et partir à la découverte des traces de l’ancienne communauté juive, à travers le Forum Romain ou le Site Archéologique d’Ostia Antica.

Informations Utiles

Curiosités 
Le Roi incontesté de la cuisine traditionnelle du Ghetto est l’artichaut qui est préparé selon de différents méthodes, surtout frit. Du fait de sa proximité à l’ancien port sur le fleuve, le poisson était également l’un des ingrédients typiques de la cuisine juive-romaine. Le "brodetto di pesce" (une sorte de soupe de poisson), très appréciée des touristes, est une recette née à partir de l’habitude des femmes juives de cuisiner ensemble les parties les moins nobles du poisson, c’est à dire celles qui étaient souvent refusées par les autres clients du marché.

Musée Hébraïque de Rome
Adresse: Largo Stefano Gay Taché - 00186 Rome
Tél: +39 06 68400661

Horaires d'ouverture du 16 Septembre au 15 Juin: Dim-Jeu 10h00-17h00 (dernière entrée 18h15) Ven 9h00-16h00 (dernière entrée 15h15)

Du 16 Juin au 15 Septembre: Dim-Jeu 10h00-19h00 (dernière entrée 18h15), Ven 9h00-16h00 (dernière entrée 15h15) 


E-mail: info@museoebraico.roma.it

Site Internet: www.museoebraico.roma.it