Vous êtes dans Home / Idées de voyage / Art et histoire / San Leo, bijou d'Italie

San Leo, bijou d'Italie

La petite ville de San Leo, dans la province de Rimini, est située sur une roche dominant la Vallée du Marecchia, un territoire très important par rapport aux événements historiques et militaires du territoire. Lié au culte païen et ensuite chrétien, il accueillit le Dalmate Leo (San Leo) qui durant sa vie d’ermite contribua avec l'ami Martin, à travers une intense activité, au développement du christianisme dans la région de Montefeltro au IVe siècle.San LeoA partir de l’an 1000, le lieu prit le nom de San Leo et l’ancienne dénomination de Montefeltro fut héritée par la Diocèse. La commune de San Leo devint siège épiscopal à partir du Xe siècle et refuge du rebelle Bérenger II, exposé aux incessantes attaques des troupes de l’Empereur Otton I

Le Moyen-âge est la période de plus grande splendeur de la ville et de la famille qui en fit le siège de sa dynastie: les Montefeltro. Les visites de Saint-François, le 8 mai 1213 et de Dante en 1306, contribuèrent à enrichir l’histoire et les légendes du lieu, dominé et disputé au fil des siècles entre la famille des Médicis et celle des Della Rovere, jusqu’à la domination dirigée par l’Etat Pontifical à partir 1631.

Les origines de la Forteresse remontent à l’époque des guerres entres les Goths et les Byzantins. San Leo a toujours été objet de disputes, surtout entre le XIVe et le XVe siècle, jusqu’au moment où elle fut définitivement conquise, en 1441, par Frédéric II de Montefeltro et donc par la famille de Montefeltro. Avec Cagliostro, qui y vécut jusqu’au moment de son décès, la ville a accentué son côté fantastique et mystérieux.   

L’Eglise rurale est dédiée à la Sainte Vierge de l’Assomption et il s’agit du plus ancien monument religieux de Montefeltro. La légende veut qu’elle fut bâtie sur la petite cellule où San Leone se retirait pour prier.   
La Cathédrale de San Leone, reconstruite et datée 1173, est le résultat de l’expérience romano-lombarde. En parfait style roman, son intérieur est finement décoré avec des symboles du christianisme primitif.