Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Vénétie / Trévise

Trévise

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

La province de Trévise est appelée encore aujourd'hui avec l'ancien surnom de "Marca", mot médiéval utilisé pour indiquer les terres de frontière qui furent au cours de la Grande Guerre le scénario d'événements héroïques. Un territoire marqué par les eaux du Piave, du Sile et du Livenza aux paysages fluviaux entrelacés avec les douces collines et les vertes campagnes, les résidences raffinées et élégantes. Une terre dont le chef-lieu Trévise ou "ville courtoise" pour les poètes, une terre où règne une atmosphère de calme et de sérénité. Avec un fort impact naturaliste, le Parc Naturel régional du Sile, qui s'étend sur toute la longueur du fleuve, le long duquel s’alternent des paysages différents: zones humides et marécageuses près de la source, parties tortueuses et violentes à proximité du chef-lieu et paysages lagunaires dans les alentours de la bouche du fleuve. Cette diversité de milieux et écosystèmes en fait l'habitat idéal pour une faune variée et riche, et pour des splendides petites oasis naturelles comme celle de Cervara. Un charme mystique que nous retrouvons aussi dans les anciens bourgs avec beaucoup de témoignages intéressants sur l'histoire passée. La zone nord-occidentale est marquée par nombreux reliefs qui deviennent lentement des collines vertes et cultivées avec les vignobles ou les oliviers. Parmi ceux-ci, la cime du Montello, une montagne d'origine glaciaire entièrement recouverte de chêne rouvre, un paysage suggestif chargé de souvenirs récents et passés. Riche en forêts touffues, il est aussi le haut plateau du Consiglio, connu aussi comme la «forêt de la Serenissima» étant la source principale de bois nécessaire pour la construction des navires. La Marca septentrionale, où le Piave marque la frontière avec la province de Belluno, est la terre du vin, avec les longs alignements de vignobles qui recouvrent une grande partie du territoire et les importantes exploitations vinicoles de Conegliano et Valdobbiadene.
Grandes étendues boisées, cours d'eau et vignobles composent le paysage de la zone orientale où n’ont pas disparues les traces de l'histoire.

Trévise, une oasis de paix où se promener en tranquillité en admirant l'élégance sobre qui caractérise la "ville courtoise."
Dans le centre historique, entouré d’imposants remparts, se trouve la Cathédrale, exemple magnifique d’une succession de styles architecturaux suite aux nombreuses restructurations. En parcourant Borgo Cavour on arrive au Musée Civique Luigi Bailo où sont exposée une Collection archéologique, une intéressante Pinacothèque avec des œuvres de grands artistes de la Vénétie et une Collection d'art moderne. Une élégance qu’on rencontre aussi en dehors du périmètre citadin en visitant les villas raffinées de l'époque de la Serenissima. Le long du Terraglio qui mène vers Mestre, on peut admirer la villa Albrizzi Franchetti, domicile noble au style vénitien entouré par un splendide parc, la villa Taverna avec un très beau jardin à l'Italienne, la villa Trevisanato plongée dans un petit bois verdoyant et dans un paysage harmonieux crée par l'architecte Antonio Caregaro Negrin et la Villa Furlanis né à partir d’un projet de Palladio. Témoignages du passé, récent et lointain, recouvrent tout le territoire de la province, un ample éventail d'itinéraires culturels pour faire un voyage à reculons dans le temps à travers les lieux de mémoire de la Grande Guerre, les architectures de la Renaissance et de la période médiévale, et en remontant jusqu'aux traces de la domination de l'ancienne Rome. Ce n’est pas un hasard si l’ancien bourg d'Asolo est défini la «ville aux cent horizons». Nombreuses sont les beautés qui composent le paysage environnant: une nature douce et luxuriante, une mosaïque de forêts séculaires, de vastes vignobles et oliveraies, paysages uniquement interrompus par les majestueux édifices comme la Forteresse et le Château de la Regina Corsaro. Nombreuses aussi sont exemples de l’architectures de la Renaissance comme la Villa Contarini degli Armeni et la Casa Longobarda (Asolo), la Villa Rovero (San Zenone degli Ezzelini) et la Villa di Maser, œuvre de Palladio, avec le Tempietto annexe. À visiter, Possagno, dominée par le majestueux Temple dédié à son citoyen le plus illustre – le grand Canova – et la Gipsotheca qui expose ses chefs-d’œuvre.
En descendant vers la zone sud-occidentale, on rencontre Riese Pio X avec la splendide Villa Zorzi Gradenigo Venier et la Maison où est né Saint Pie X. Sobre et élégante l'Église de Santa Maria Assunta, Cathédrale de Castelfranco Veneto, qui renferme une œuvre intéressante de Giorgione. Dans les alentours deVedelago, une des plus belles architectures signée par Andrea Palladio – Villa Emo – avec deux barchesse qui comptent, chacune, onze arcades. Imposants aussi Ca' Corner della Regina, résidence du seizième siècle de Caterina Corsaro, et la Barchessa di Villa Pola Pomini. A Badoere, vous pourrez admirer l'ample Piazza del Mercato, connue comme la Rotonda di Badoere, avec ses nombreux portiques disposés en demi-cercle.
Le Mont Grappa, le Montello et le Piave sont les décors de batailles héroïques qui réussirent à freiner l'avancement des troupes autrichiennes pendant la Grande Guerre. En parcourant ces étapes vous comprendrez le drame et la souffrance causées par le conflit qui marqua les premières années du 20ème siècle, lors duquel un grand nombre d’hommes périrent et dont les dépouilles reposent dans les Sanctuaires Militaires Italiens et Français et dans le Cimetière Britannique.
La Marca septentrionale est célèbre surtout pour la production du vin. Dans la terre de Conegliano et de Valdobbiadene on cultive les vignobles luxuriants du célèbre Prosecco. Le splendide paysage offert par cette terre invite à entreprendre un voyage le long des Routes du Vin, en dégustant du bon vin et en admirant les beautés du territoire. À visiter, la Cathédrale de Conegliano qui abrite la Maison natale de Giambattista Cima.

Une nature intacte entre montagnes, collines, plaines et fleuves: voici le paysage que la province de Trévise offre à ses visiteurs qui choisiront de passer ici leurs vacances. Les sommets du Grappa et du Montello sont un excellent point de départ pour ceux qui aiment voltiger dans l'air, en s’abandonnant complètement au léger flotter d'un deltaplane ou d'un parapente. Même les moins experts pourront vivre cette émotion et se laisser transporter par le vent. Il suffira de s'adresser à un centre spécialisé qui mettra à votre disposition un pilote expert qui vous assistera pendant tout le vol.
L’endroit est idéal pour les amateurs d’escalades sportives. Accompagné d’un Guide alpin spécialisé, si vous n'êtes pas des grimpeurs expérimentés, vous pourrez vous initier à ce sport, fascinant et éducatif. Si vous le préférez, vous pourrez choisir d'explorer ces montagnes merveilleuses en empruntant des parcours de trekking plus ou moins difficiles. Nordic walking, excursions, promenade à cheval et en VTT, pour vivre la montagne en s’amusant et en gardant la forme de manière différente. La province de Trévise est le paradis du cyclisme. Vous pourrez tester les nombreux les parcours selon leur longueur et leur niveau de difficulté.

Les fêtes qui se tiennent sur tout le territoire dédiées aux bons goûts de la province sont nombreuses. Le plus connus est la célèbre chicorée, dont le goût légèrement amer caractérise beaucoup de premiers plats et accompagne agréablement les seconds plats à base de viande. Le plus répandu est le chicoré rouge de Trévise, et tout aussi excellent le Variegato di Castelfranco, de couleur claire en forme caractéristique de fleur. Excellente et très utilisée dans la gastronomie de Trévise l'asperge blanche du Sile et les savoureux champignons du Montello. Riche aussi la production fromagère qui énumère beaucoup de grands noms: le Montasio, le Moesin, Le Bastardo del Grappa, l'Inbriago et le Morlacco, aux goûts différents pour satisfaire tout type de palais.
Excellente aussi la charcuterie obtenue avec des viandes locales: le Lengual, un cotechino spécial fait avec la langue de porc, la soppressa à goûter crue ou grillée et l'ossocollo à servir en tranches comme hors-d’œuvre. Pour conclure avec les desserts, une tranche de Pinza, un gâteau riche en arômes de l'ancienne tradition paysanne, ou de Fregolotta à base d'amandes, beurre et œufs ou, si vous préférez les desserts à la cuillère, le riche Tiramisù. Goûts intenses à exalter avec un bon verre de Manzoni, Boschera, Torchiato, Malbech ou Prosecco de Conegliano Valdobbiadene.
Un petit verre de grappa ou d'Amero, naturel ou aromatisé, est la meilleure façon pour conclure ce «voyage» parmi ces goûts uniques et authentiques.