Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Toscane / Prato

Prato

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

Prato se trouve au centre de la région à proximité des villes d’art les plus célèbres du monde: Florence, Lucques, Pise et Sienne. Il s’agit de la deuxième ville Toscane et la troisième en Italie en termes de nombre d’habitants.

La ville de Prato, avec ses chefs-d’œuvre d’art et ses cadres paysagers incomparables, est connue dans le monde entier pour la fabrication séculaire de tissus, sur laquelle se base une grande partie de l’économie de la province. Une histoire encore très actuelle qui caractérise la ville et sa richesse et autour de laquelle se sont développés le sens de l’hospitalité et la confrontation entre cultures différentes. 

Son territoire varié est capable d’offrir des attraits historico-artistiques de grande intérêt à travers des itinéraires à la découverte des trésors d’époque étrusque, en passant par le Moyen-Âge et l’âge contemporain.
La province de Prato est une agréable découverte. 
On ne s’attends pas au fait qu’une province principalement connue en tant qu’important centre textile, puisse également conserver des trésors extraordinaires et une tradition gastronomique authentique. Une province où les anciennes coutumes se combinent harmonieusement et dynamiquement à tout ce qui est actuel, moderne et jeune. 
La province se répartit en plusieurs communes: CantagalloCarmignanoMontemurloPoggio a CaianoVaiano et Vernio

La ville de Prato offre au visiteur des attraits historico-artistiques de grand relief. En plein centre historique se distingue le Castello Imperatore (Château de l’Empereur), un témoignage extraordinaire d’architecture souabe, le Dôme abritant la relique de la Sainte Ceinture de la Vierge et les splendides fresques de Filippo Lippi récemment restaurées. La façade du Dôme est enrichie de la Chaire de Donatello et Michelozzo utilisée pour l’ostension de la Sainte Ceinture (le 8 septembre est la récurrence principale à l’occasion du Cortège Historique). 

L’itinéraire pourrait se poursuivre avec le Palais Datini, le Palais Pretorio, la Basilique Santa Maria delle Carceri, réalisée par Giuliano da San Gallo, ou les églises de Saint-François et Saint-Dominique. Dans ces bâtiments et dans les Musées de Peinture Murale et celui de l’Opéra du Dôme, sont conservés des chefs-d’œuvre d'artistes tels que Agnolo Gaddi, Paolo Uccello, Filippo et Filippino Lippi, Donatello Michelozzo et d’autres artistes célèbres du XIVe siècle et de la Renaissance.   

Une ancienne fabrique historique qui est l’expression de l’histoire textile de la ville, abrite le Musée des Tissus qui et certainement une ultérieure étape à ne pas manquer. Il conserve des restes d’échantillons et des documents allant du Ve siècle à nos jours, des objets et d’anciennes machines à tricoter. 
Nous conseillons également une visite du  Musée des sciences planétaires, situé juste en dehors des enceintes de la ville et qui conserve, dans un cadre paysager splendide, de nombreux exemplaires de météorites et minéraux de grande valeur. 

Nous signalons également le Centre d’Art Contemporain "Luigi Pecci", actif au niveau international, qui abrite une importante collection permanente se composant d’œuvres  réalisées par les plus rand artistes des 30 dernières années. 
A l’extérieur du Musée, tout le long des remparts et sur tout le territoire se trouvent plusieurs œuvres qui enrichissent la ville. Parmi d’autres se distingue la "Forme carrée avec entaille” de Moore sur la place Saint-Marc
Le Musée et centre de documentation de la déportation et de la résistance de Figline, est particulièrement digne d’intérêt. Il s’agit d’un lieu de mémoire pour rappeler ce qui s'est passé dans les camps de concertation et d’extermination nazis.

Tout le territoire offre de nombreuses attractives, comme les nécropoles et les vestiges étrusques de Comeana et Artimino, ou les fouilles plus récentes de Gonfienti, dans la périphérie de Prato. 
Sans oublier les églises romanes éparpillées dans les alentours de Carmignano, l’église de Saint-Michel et François à Carmignano avec la magnifique Visitation du Pontormo les anciennes abbayes dans le Val Bisenzio, les bourgs du Moyen- Âge, les magnifiques Villa des Médicis à Poggio a Caiano (où a récemment été inauguré le Musée des Natures Mortes) et Artimino, le Parc-Musée Quinto Martini de Seano et tout le système des aires protégées (dont Monteferrato, Calvana, Réserve Naturelle Acquerino-Cantagallo). 
Enfin, nous citons le Musée en Plein Air de Luicciana à Cantagallo, avec de magnifiques installations d’artistes contemporains. 

Dans la province se déroulent de nombreuses manifestations historiques: l’Ostension de la Sainte Ceinture à Prato qui se tient cinq fois par an (à Noël, à Pâques, le 1er Mai, le 15 août et à l’occasion de la fin du Cortège Historique du 8 septembre).
Chaque 25 septembre se tient à Carmignano la fête du Saint Patron, Saint-Michel. La place principale et le centre du village s’animent aussi à l’occasion de la Foire Traditionnelle du mois de décembre. 

L’ "Assedio alla Villa" (Assaut de la Villa) qui se déroule en septembre, est un événement qui évoque les grandes célébrations qui, en 1565, accueillaient la princesse Jeanne d’Autriche, future épouse de François I de Médicis.  
A Comeana se tient tous les trois ans e jour du Jeudi Saint, l’évocation historico-religieuse de la Passion et Mort de Notre Seigneur Jésus-Christ.
En ce jour, qui est célébré dans tout le pays, plus de 700 figurants parcourent un long chemin en donnant lieu à un spectacle unique. 

D’autre part, lors du Cortège historique de Montemurlo, est représenté la bataille de 1537, entre les exilés florentins, conduits par Baccio Valori et Filippo Strozzi, (qui étaient respectivement propriétaires de la Villa del Barone et de la Villa Strozzi), et les troupes de Jean de Médicis. L’événement a lieu le dernier dimanche du mois de juin.
A S. Ippolito de Vernio on fête le Carnevalino (littéralement "petit carnaval"), qui se tient le premier samedi après le Mercredi des Cendres. 
Les pâtes (la pastasciutta) à la sauce au thon et les harengs sont les protagonistes incontestés de l’événement. Chaque année, le premier Dimanche de Carême, se tient à Vernio la Fête de la Polenta ou Pulendina.  

Comme toute la cuisine toscane, les recettes typiques de Prato sont très simples, préparées avec des ingrédients basilaires, dont on utilise généralement  toutes le parties comestibles.

Le plat typique par excellence est le "céleri à la pratese", préparé avec la partie la plus tendre des côtes, farcies avec une préparation à base de foie de poulet, pulpe de veau, jaune d’œuf et épices, frites dans de l’huile abondante et ensuite cuites dans une sauce de viande ou de tomate. 
Les pâtes aux haricots sont un plat à la fois simple et savoureux, tout comme la farinata préparée avec du chou noir, les tortelli de pommes de terre, le lapin, la soupe au pain et la ribollita à base de carottes, chou noir, haricots, pain rassis et arômes. 
Parmi les charcuteries nous signalons  la mortadelle de Prato, tandis que Carmagnano est connue pour ses figues

Pour les desserts, vous aurez le choix entre les biscuits de Prato, la mantovana, les pêches, les amaretti de Carmignano, les Carmignanini, les zuccherini de Vernio et les sassi della Calvana. 
Sans oublier l’excellente huile d’olive vierge–extra à déguster sur une tranche de pain de Prato (appelé Bozza). 
En ce qui concerne les vins, ceux de la zone de Carmignano, connus et protégés depuis le temps des Médicis, sont excellents. Cela dit, le Pinot Noir de Bagnolo est tout aussi exquis.