Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Toscane / Arezzo

Arezzo

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

Située dans la partie Ouest de la Toscane et entourée des Apennins, la province d'Arezzo s'étend sur les terres du Casentino, du Valdarno, de la Valtiberina et du Val di Chiana. Chacune de ces vallées offre des paysages différents où l'art et l'histoire se marient harmonieusement avec la beauté de la nature. 
La vallée du Casentino est entourée de montagnes couvertes de forêts séculaires au milieu desquelles se trouve le Parc National des Forêts casentinoises, des monts Falterona et Campigna, dans l'Apennin toscano-émilien. Des parois rocheuses abruptes y côtoient une végétation épaisse, où se cachent de très jolis sites dont deux importants édifices religieux: le Sanctuaire de la Verna et le Monastère de Camaldoli

Le Valdarno réserve beaucoup de surprises. On y découvre de magnifiques panoramas dominés par les spectaculaires "Balze", des reliefs de couleur jaune constitués de strates d'argile, de sable et de graviers qui, avec leurs formes originales, constituent un paysage hors du commun. 
Le Val di Chiana est également doté de très beaux paysages. Une succession de sommets, de collines et de vallées dans lesquels se nichent de véritables œuvres d'art, comme les villages du Mont San Savino et de Cortona
Aux confins de la province se trouve la Vallée du Tevere, où se dissimulent dans une nature sauvage des châteaux, des églises et de vieux villages comme Anghiari, Caprese Michelangelo et Sanseplocro
La province regorge d'autres panoramas inattendus et différents les uns des autres.
Citons par exemple les prairies et les forêts qui se trouvent dans la chaîne de montagnes du Pratomagno et qui abritent de nombreux sites protégés qui méritent d'être découverts. 
La région a vu naître le poète Pétrarque mais aussi d'autres grands artistes, parmi lesquels Piero della Francesca, Masaccio, Michel-Ange, Luca Signorelli, Pierre de Cortone et Vasari, qui ont tous laissé des traces de leur créativité et de leur génie, non seulement dans la ville d'Arezzo mais dans toute la province. Des sentiers de randonnées sont d'ailleurs tracés pour vous faire découvrir ce merveilleux patrimoine culturel que dissimule l'Arétin, notamment ceux dédiés à Piero della Francesca et aux Della Robbia, qui vous guideront au-devant de merveilleuses peintures, œuvres architecturales et sculptures qui font de la plus petite bourgade un lieu unique. 
Sur cette terre, la nature et l'œuvre millénaire de l'homme se conjuguent dans un environnement qui ne finit pas de surprendre et d'émouvoir. 

L'itinéraire de départ qui vous guidera à travers la territoire est Arezzo, magnifique ville d'art et centre spécialisé en orfèvrerie et antiquités. 
Le centre historique foisonne de monuments à l'architecture précieuse, parmi lesquels la Forteresse Médicéenne, le Dôme, le Musée Diocésain et la Basilique Saint-Dominique. En parcourant la précieuse exposition du Musée Archéologique, vous revivrez la grandeur de l'époque étrusque dont Arezzo a été l'une des principales cités; quant au Musée National d'Art Médiéval et Moderne, il vous offrira un fantastique panorama sur l'art du Moyen-âge au Siècle dernier. 
La Piazza Grande (Grande Place), au cœur de la ville, est entourée d'édifices de périodes et de styles différents, dont les tours médiévales et les Loggias de Vasari.

Ne manquez pas la visite de la Maison de Vasari, aujourd'hui transformée en musée qui expose plusieurs des toiles, des dessins et les célèbres archives de l'artiste. 
La Basilique Saint-François est un point de départ idéal pour partir à la découverte du peintre du XVe Siècle Piero della Francesca. On y trouve en effet son chef-d'œuvre, La Légende de la Vraie Croix (milieu du XVe Siècle), qui fait sans doute partie des réalisations majeures de la Renaissance. Les traces de l'artiste conduisent ensuite jusqu'au village de Monterchi, où l'on peut admirer son extraordinaire fresque La Madonna del Prato, puis à Sansepolcro où, dans le Musée Municipal, quatre de ses œuvres majeures sont exposées. 
Sansepolcro avec son Musée Civique abritant des œuvres très importantes. Sansepolcro dispose également d'autres centres d'intérêt, à commencer par la Place de la Tour Berta qui arbore un magnifique Dôme et d'anciens palais et qui accueille le Palio della Balestra ("Jeu de l'Arbalète"), un tournoi organisé depuis le XVe Siècle. 

A ne pas rater le village Caprese Michelangelo, terre natale de Michel-Ange, où un musée y est consacré dans l'enceinte château. 
Egalement le Sanctuaire de la Verna, dont la valeur culturelle et artistique est remarquable, est aujourd'hui un lieu de pèlerinage très fréquenté. Plongé dans les forêts du Casentino, sur un promontoire rocheux entouré de sapins et de hêtres séculaires, il est composé de plusieurs bâtiments tous décorés de magnifiques peintures signées par Andrea Della Robbia. 
Le Monastère de Camaldoli est un autre site spirituel important du Casentino; il comprend l'Ermitage où s'est retiré San Francesco et est, encore aujourd'hui, occupé par des moines. 
Les deux petites communes médiévales, Bibbiena (dont l'architecture et l'église sont de toute beauté) et Poppi (dominée par un imposant château) doivent aussi faire absolument l'objet d'une visite. 
Dans le Val di Chiana, Cortona avec un patrimoine artistique resté intact, est particulièrement intéressante. On y trouve des palais seigneuriaux, un Dôme, un Musée Diocésain et l'Eglise Saint-François. Vous pourrez également y visiter le Musée de l'Académie Etrusque et de la ville de Cortona (MAEC) et vous aventurer sur les sentiers qui vous guideront un peu à l'extérieur de la ville jusqu'aux magnifiques nécropoles étrusques. 
Le village de San Giovanni Valdarno, pays natal du Masaccio, dispose d'un centre historique jalonné de précieux édifices, parmi lesquels la Basilique Santa Maria delle Grazie et le Palais Pretorio ou Palais d'Anofrio. 
Toute la province est jonchée de petites églises immergées dans la verdure, de l'église église champêtre Sainte Marie de l'Assomption à Stia, à celle de Saint-Pierre à Romera, en passant par celle de Saint-Pierre à Gròpina, un chef-d'œuvre d'architecture romane. Ce sont toutes de véritables bijoux de l'art roman. Il y a également de nombreux châteaux et des édifices religieux, comme l'Abbaye de Farneta, un magnifique exemple d'architecture romane dans les environs de Cortona. 
La province met également à l'honneur les Della Robbia avec un sentier de randonnée qui conduit les visiteurs au devant de leurs œuvres, du magnifique retable du Dôme d'Arezzo aux pièces exposées dans le Sanctuaire de Santa Maria del Sasso, à Bibbiena et dans le château de Poppi. Des traces de leur génie artistique se trouvent également dans les communes de Montevarchi ainsi que dans des petites églises du Valdarno.

Entre nature sauvage et campagnes cultivées, la province d'Arezzo vous donnera la possibilité de passer des vacances au grand air et de pratiquer plusieurs activités physiques. 
Le Parc National des Forêts casentinoises, des Monts Falterona et Campigna  est l'endroit idéal pour faire de la randonnée, du vélo ou du cheval. En hiver, vous pourrez y faire du ski de randonnée ou de la raquette

Vous pourrez également parcourir de magnifiques sentiers dans les réserves naturelles qui longent le Tibre et l'Arno et qui vous emmèneront à la découverte de la faune et la flore locale. 
Pour les passionnés de vélo, une piste cyclable a été aménagée d'Arezzo à Cortona le long de la Chiana, un canal artificiel affluent de l'Arno. Vous trouverez tout au long du parcours des possibilités d'hébergement pour des vacances sportives au milieu de paysages sauvages. 
Les plus gourmands préfèreront les routes du vin et du goût qui sillonnent les principales vallées de la province à travers des vignes, des oliveraies et des châtaigneraies. Les caves et les exploitations agricoles qui jalonnent les routes vous proposeront de déguster les délicieux produits du terroir. 

La province de l'Arezzo est très proche de ses traditions et de nombreuses fêtes folkloriques y sont organisées. Citons par exemple la très célèbre Giostra del Saracino ("Joute du Sarrastin") à Arezzo, mais aussi la Giostra dell'Archidado à Cortona, le Palio dei Rioni à Castiglion Fiorentino, le Palio della Balestra a Sansepolcro, ou encore la reconstitution historique de la Bataille de Scannagallo à Foiano della Chiana. 
A ne pas manquer également la Biennale Internationale de la Dentelle à Sansepolcro ainsi que, parmi les fêtes dédiées aux produits du terroir, la foire de la porchetta (cochon de lait farci de lard, d'herbes aromatiques et cuit à la broche) à Monte San Savino. 

La cuisine arétine est le résultat des différentes traditions et cultures de cette terre. C’est une cuisine simple qui puise ses racines dans la tradition paysanne mais avec une forte présence de recettes dérivant de la vie conventuelle et religieuse. Cela dit, dans certaines zones vous aurez l’occasion de déguster des plats plus "riches".   
A côté des soupes d’haricots et les "acquecotte" (soupes de légumes avec croûtons de pain), nous retrouvons les soupes à base de viande, les crostini (pain grillé) avec pâté de bécasse ou le "pan di lepre" (tarte salée préparée avec de la viande de lièvre). 
Les recettes se basent essentiellement sur les produits du territoire. Le chou noir par exemple, dont la culture est plutôt rare, est l’ingrédient principal de la célèbre zuppa di pane (soupe au pain). 

La chianina, une race bovine strictement élevée selon les critères IGP, est l’ingrédient principal des recettes "historiques" comme le peposo alla fornacina, un plat qui est attribué aux ouvriers qui produisaient le matériel pour la construction de la chapelle Brunelleschi de Florence. Le poulet du Valdarno peut être préparé à travers différentes méthodes de cuisson (longue ou lente). Encore, citons le cochon "gris" élevé en captivité, avec lequel on produit l’une des meilleures charcuteries du monde, le célèbre "prosciutto del casentino", sans oublier les produits laitiers obtenus des moutons et des chèvres élevés sur pâturages, parmi lesquels nous signalons le "raviggiolo", la ricotta et le pecorino fabriqué avec du lait cru. 
Les délicieuses truffes récoltées dans les forêts du Valtiberina, enrichissent les recettes en offrant un gout et une qualité incomparables: l’excellente  truffe blanche, la truffe noire et  la truffe bianchetto. Parmi les champignons, nous retrouvons les cèpes (boletus edulis) ou le “prugnolo” très parfumé qui pousse en printemps et enrichit la polenta et les omelettes

La châtaigne est un produit très utilisé dans la réalisation des desserts. Afin d’utiliser au mieux la farine de châtaigne dans la gastronomie, sur les montagnes de Pratomagro on utilise une méthode très particulière basée sur un double passage des châtaignes au four permettant d’obtenir un produit doux et très parfumé, idéal pour la préparation des "castagnacci" (gâteaux préparés avec de la farine de châtaigne) et des beignets
Parmi les produits d’excellence, se distinguent l’huile et le vin, qui ne manquent jamais à table. Mis à part les vins classés et signalés par les meilleurs guides nationaux et internationaux, nous retrouvons le Chianti, le Cortona et le Valdichiana et d’autres excellents vins et termes de rapport qualité/prix. 
Le repas se conclut généralement avec un verre de vinsanto (vin doux de dessert) qui autrefois était servi uniquement en accompagnement de biscuit secs, tandis qu’aujourd’hui il accompagne aussi les croûtons au foi ou les fromages.