Vous êtes dans Home / Découvrez l'Italie / Sicile / Raguse

Raguse

  • Description
  • Choses à voir
  • Choses à faire
  • Choses à manger

Il s’agit d’une terre dessinée par l’homme.
Des lieux modelés par le dur travail des paysans qui depuis toujours tirent de cette terre des fruits qui enrichissent la table, et offrent les saveurs uniques de la gastronomie ragusaine.
Un puzzle de figures géométriques parfaitement encastrées et délimitées par de longs murets construits par ses habitants, alternant le marron des labours et le vert lumineux des cultures naissantes.
Un paysage disséminé entre les hauteurs et les vallées des Iblei, maîtres incontestés de l’arrière-pays de Raguse, caractérisé par les profonds ravins creusés par les eaux des torrents.
Des reliefs qui s’adoucissent en approchant des côtes splendides, avec Scoglitti et Pozzalo pour en délimiter les confins.
Hautes falaises et longs littoraux de sable fin alternent en un harmonieux équilibre.
Et comment décrire les couleurs ?
Il semble bien que les rayons de soleil s’amusent à en définir les nuances, exaltant le bleu de la mer et libérant les mille ors des plages.
Des bourgs pittoresques et de gracieuses localités offrent un accueil extraordinaire pour des vacances sous le signe maritime, avec une touche éclatante pour les soirées sous le ciel étoilé.
Une parfaite maîtresse de maison qui vous accueille et vous met à l’aise, en vous offrant les délices qu’elle a préparés pour vous, tout en vous racontant des histoires riches en émotions.
C’est ainsi que se présente la province de Raguse, qui ouvre à ses hôtes les « salons » les plus élégants de sa maison, entièrement meublés en pur baroque sicilien.
Un style qui raconte la reconstruction du XVIIIe siècle, période historique de grande valeur artistique.
Flâner le long des rues de Raguse, Modica, Scicli et Ispica, en observant les riches architectures qui libèrent la chaleur de leurs ors lorsque le soleil baisse à l’horizon, voilà qui fera naître une émotion unique. C’est grâce à cette pierre si particulière de tuffeau, que l’on retrouve sur beaucoup de monuments siciliens, que s’exaltent les précieux décors qui ornent les places, les églises et les palais.
Mais l’histoire commence bien avant, lorsque les Sicules s’établirent sur ces terres. Et elle se poursuit avec la « Magna Grecia », la période romaine puis les autres occupations qui ont influencé les arts et la culture de la Sicile.
Une terre magnifique au sud de la Sicile, qui accueille le visiteur avec la joie et la chaleur propre à son peuple.

Trois perles siciliennes ont été inscrites au Patrimoine Mondial de l’Humanité : Raguse, Scicli et Modica.
Et c’est à partir de là que commence ce voyage dans l’histoire.
Deux villes en une, c’est ainsi que l’on peut définir Raguse. La partie neuve née avec la reconstruction du XVIIIe siècle, et celle d’ Ibla reconstruite sur les ruines du tremblement de terre. Le symbole de cette renaissance citadine est le Dôme de San Giorgio, magnifique œuvre de Rosario Gagliardi qui contribua à l’édification de nombreux chef d’œuvres de la « Val di Noto ». Des colonnes, des frises et des statues confèrent à la façade l’exubérance typique du baroque. Les trois nefs intérieures sont délimitées par des colonnades de pierre finement décorées dans leurs chapiteaux. La façade de la Cathédrale est également imposante. Dédiée à S. Giovanni Battista, elle est dominée par un clocher latéral haut plus de cinquante mètres. S. Maria delle Scale, est également fascinante, avec son porche du XIVe siècle qui survécut au tremblement de terre et fut réutilisé lors de la construction de la nouvelle église baroque. Des palais majestueux richement décorés embellissent les rues de la ville.
Du haut d’un grand escalier, l’imposante façade de l’Église de San Giorgio symbole de la très belle Modica, petite ville de l’arrière-pays, se dresse vers le ciel, Le centre ville se développe en grande partie aux pieds du rocher sur lequel est perché la partie ancienne, caractérisée par de petites ruelles et de petits escaliers. À ne pas manquer, la Cathédrale S. Giovanni. En levant les yeux, la richesse de ses décors et l’élan conféré à la façade vous impressionneront. Modica est la ville natale de Salvatore Quasimodo, prix Nobel de littérature, et la maison dans laquelle il a passé une partie de sa vie est restée telle qu’il l’a laissée, avec ses souvenirs et ses photos.
Scicli : perle du baroque sicilien et de la côte ragusaine. Des balcons finement ornés de grilles et des décors floraux, des portails sculptés d’élégantes moulures, et des frises qui viennent compléter leurs silhouettes caractérisent la plupart des palais nobles de la ville, dont le Palazzo Beneventano est l’un des exemples les plus beaux. Trois corps assemblés en forme pyramidale, colonnes et piliers qui en définissent les contours, frises et décors harmonieusement distribués ainsi qu’une une coupole couronnant l’ensemble composent l’extérieur de la monumentale Église San Bartolomeo, la reine de Scicli. ###Ispica est un autre joyau de cet art provincial, offrant également de très belles attractions naturelles.

La beauté de l’environnement côtier offre de nombreuses possibilités d’activités en plein air ou pour profiter librement de la mer.
Les excursions et les randonnées pédestres trouvent leur expression idéale dans la « Cava d’Ispica », une profonde crique qui s’étend sur plusieurs kilomètres. Ravines, cavités naturelles et tombes en forme de grotte sont les éléments caractérisant ce fascinant parcours, qui témoigne de la présence de l’homme dès la préhistoire. Son épais maquis méditerranéen combiné aux joyeuses couleurs des petits potagers cultivés par les rares habitants, contribuent au charme de cet endroit.
Ce petit coin de Sicile est reconnu pour être une des zones italiennes les plus intéressantes d’un point de vue ornithologique.
Les marais Pantani Bruno et Longarini sont des étendues d’eau saumâtre, séparées de la mer par une série de dunes. Leurs bords en sont verdoyants grâce à une riche végétation typique des zones humides qui abritent de nombreux oiseaux migrateurs. Les amateurs d’observation des oiseaux pourront y reconnaître poules d’eau, bécasses des marais, glaréoles à collier, canards, colverts, filigules nyrocas et chevaliers gambettes. Une magnifique plage côtoie le Port d’Ulysse, avec la falaise blanche de la Punta Castellazzo qui la délimite.
« Marina di Modica » est l’endroit idéal pour vivre pleinement la superbe mer qui baigne ce morceau de côte, grâce à son littoral sablonneux idéal pour les familles ainsi qu’à la présence de vents qui permettent de pratiquer du windsurf et du kitesurf. Une sémillante movida nocturne la rend parfaite également pour qui aime s’amuser même après le coucher du soleil.
Des petits bourgs de pêcheurs jalonnent la côte qui alterne entre longues étendues de plages et promontoires rocheux. Des localités au charme antique où la vie est encore scandée par les rythmes d’autrefois. Certaines ont acquis une grande notoriété grâce à la série policière « Le commissaire Montalbano » célèbre personnage né sous la plume de l’écrivain Andrea Camilleri et interprété par Luca Zingaretti.
Pour les plus gourmands, Modica leur a concocté une manifestation spécifique : la « ChocoBarocco Modica - Quando il cioccolato incontra l’arte » (Quand le choclat se mêle d’art), un rendez-vous dédié à l’une des tentations les plus irrésistibles des amateurs de desserts.

La gastronomie ragusaine naît d’une tradition ancienne.
Les plats frugaux qui paraient les tables des paysans furent le point de départ pour inventer d’autres recettes savoureuses tout en gardant la simplicité et l’authenticité qui depuis toujours caractérise la bonne cuisine de ce terroir.
Les « pastieri », sont de savoureuses pâtes farcies avec de la viande hachée d’agneau et de cabri mélangée à du fromage et des œufs, ou les « scacce », spécialités typiquement siciliennes, à l’abondante garniture succulente.
Parmi les plats de résistance, ce sont les recettes à base de viande de porc et de viandes blanches qui prévalent. Vous dégusterez les escalopes farcies et la galantine de porc, typiques de Chiaramonte Gulfi, ainsi que le lapin à la « pattuisa ».
Pour les fromages, le choix est vaste : Ragusain DOP, Caciocavallo ibleo, Tumazzo medicano, Canestrato et ricotta, qui tous conservent les anciennes traditions.
La pâtisserie est riche et délicieuse, en partant du célèbre chocolat de Modica.
Les spécialités de biscuits sont très variées : des « mustazzola », préparés avec du miel et des amandes, au « mpanatigghi », en passant par le fondants Tarallucci et les biscuits aux amandes, ingrédient principal des gâteaux siciliens. ###Parmi les vins, le « Cerasuolo della Vittoria DOCG », se marie idéalement aux plats à base de viande.